Citation Écraser les fausses croyances!

Écraser les fausses croyances!

Tenons-nous le pour dit, nous alimentons toutes sortes de fausses croyances qui viennent nous mettre des bâtons dans les roues à tout moment. Cette petite voix qui se fait entendre bien fort et nous fait douter de nous, de l’autre, celle qui nous dit que nous sommes bons à rien, l’autre qui raconte qu’on ne pourra plaire à personne ou celle-là encore qui murmure « à tue-tête » que nous sommes nés pour un petit pain, sont toutes des croyances que nous avons apprises durant la tendre enfance par nos expériences en en mimant les plus grands… nos modèles.

Au fil du temps, ces fausses croyances se sont ancrées tant et tellement que nous les avons prises pour acquises, comme des vérités absolues. Mais à y regarder de plus près et à dresser la liste exhaustive de nos croyances, en étant tout à fait honnête et objectifs, nous nous rendons bien compte que certaines d’entre elles ne nous aident pas. Pire! Elles nous freinent dans l’obtention de la vie que nous souhaitons vivre, ses accomplissements et les rêves que nous voulons concrétiser.

Les fausses croyances les plus populaires relèvent de l’estime que nous avons pour nous-mêmes. Elles savent nous miner le moral et nous mènent souvent à la procrastination amoureuse, professionnelle, sociale, etc., puisque sans estime personnelle, nous ne voyons pas pourquoi nous donner la peine de tenter de faire de nouvelles conquêtes ou d’être charmés, de tenter d’obtenir le nouveau job qui nous intéresse ou de travailler tout simplement ou de se faire des amis et d’alimenter nos relations amicales.

À bien y penser, les fausses croyances sont non seulement fausses, mais aussi « décapitantes » de toutes formes d’idées nouvelles chez nous. Plus nous alimentons de fausses croyances, moins nous aurons une vie qui nous satisfait. Est-ce vraiment cela que nous souhaitons?

Une petite étude « maison » me permet de dire non. Mais la même étude relève un questionnement important, c’est-à-dire, comment s’en sortir sans trop de mal?

Après avoir dressé la liste de nos croyances, les vraies comme les fausses, il importe de les valider. Oser vous tourner vers des gens de confiance dont l’objectivité est une de leur qualité ou consulter un professionnel qui cernera avec vous quelles fausses croyances vous empêchent d’avancer et d’accéder au bonheur de vivre une vie qui vous ressemble.

Quelqu’un a dit un jour quelque chose qui sonnait comme ceci : une fois mort, nous avons peut-être d’autres vies à vivre, mais il est bon de savoir qu’avant de mourir, nous avons vécu celle-ci!

Je vous encourage à éliminer les unes après les autres, toutes formes de fausses croyances que vous entretenez depuis tous petits. Car s’il est une chose qui est certaine, c’est que ce travail sur vous-mêmes, il n’y a que vous pour l’accomplir et que vous pour en être pleinement satisfait.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!