Suivre le flow de l'écriture

Citation Laisse-toi porter par le flow de l’encre

Laisse-toi porter par le flow de l’encre

On a été habitué, très tôt, à l’école à contrôler son écriture et à en respecter les codes :

  • faire une belle graphie ;
  • respecter l’orthographe (étymologiquement, l’écriture droite) ;
  • lever la plume régulièrement pour se relire ;
  • arrêter le flux de ses idées et se demander : est-ce la bonne formulation ? L’autre va-t-il me comprendre ?
  • être attentif à la syntaxe.

Tout cela pour rendre « un écrit propre ou, du moins, acceptable » – comme si ce n’était jamais satisfaisant, suffisant…

Dans le domaine administratif et juridique, la trace écrite est déterminante. Le proverbe dit :

« Les paroles s’envolent ; les écrits restent. »

L’écriture peut te condamner comme elle peut te sauver. Telle qu’elle est conçue, elle t’enferme dans une image – voire fige ta vie.

Tu l’auras compris, on t’a souvent montré que, dans l’écriture, tu ne pouvais être véritablement toi-même car celle-ci est avant tout un acte social.

Dans les entreprises, le profil psychologique d’un chercheur d’emploi est souvent testé par son écriture.

Celle-ci devient donc sujette à étiquettes, à préjugés. Si autant de gens ont peur d’écrire, c’est parce qu’ils ont souffert de ce formatage qui peut, chez certains, provoquer une véritable phobie ou troubles du langage comme la dyslexie.

Pourtant, maintes études ont prouvé les bienfaits thérapeutiques de l’écriture. Tout comme le dessin, elle est de plus en plus pratiquée dans le cabinet des psychologues et une branche est apparue dans la sphère de l’art-thérapie : l’écritothérapie.

Et si l’écriture, au lieu d’être facteur d’angoisse, était processus de résilience ?
Et si elle devenait flow – flow de vie, de liberté ?
Et si elle te permettait de lever certains interdits qui t’éloignaient de ton droit de naissance – à savoir exister ?

Je compare souvent l’écriture à la rivière de mon enfance, sautillante, miroitante, chantante, imprévisible et franchissant allègrement les pierres, emportée par sa propre lumière, pour s’apaiser ensuite à fleur de terre, là où ma barque repose.

Pour que l’écriture soit flow, elle doit être ininterrompue.

Il existe une pratique thérapeutique pour cela : écrire pendant une durée déterminée sans lever le stylo.

  • Réserve-toi pour cela un certain laps de temps. Programme ton réveil ou ton portable.
  • Allume un bâton d’encens. Ce parfum spirituel t’aidera à lâcher prise.
  • Mets une musique sans parole et assez envoûtante : des extraits de Cds orientaux, des morceaux de compositeurs comme Vangelis, Tim Wheater, Michael Hoppé, Philip Glass, Max Richter…
  • Prévois suffisamment de papier et d’encre pour ne pas être freiné par un problème technique.

Et écris tout ce qui te passe par la tête, tout ce qui te vient à l’esprit, absolument tout ce qui te hante, t’obsède, te tenaille le cœur, tel que l’enseigne la technique des Pages du matin de Julia Cameron, dans son livre Libérez votre créativité.

Si tu as du mal à te laisser aller, privilégie l’écriture à partir de l‘ici et maintenant :

  • Comment es-tu assis : sur une chaise ou dans un fauteuil ?
  • Quelle heure est-il ? Où es-tu ? Tu peux évoquer la couleur du jour derrière les rideaux de ton salon.
  • Entends-tu des bruits en arrière-plan (voix des voisins, robinet qui s’égoutte, bruit d’une voiture qui passe) ?
  • Comment te sens-tu ? Prête davantage attention à tes sensations physiques qu’à ton état moral : faim, soif, fourmillements ou au contraire satiété, chaleur…

Tu l’auras compris, c’est à partir de tes sensations corporelles que tu pourras quitter ton parasitage mental.

Évite, pour ce genre d’exercice, d’évoquer de vieux traumatismes non résolus qui te crisperaient sur ta douleur.
Je te conseille de privilégier des thèmes d’écriture agréables : la contemplation du ciel étoilé de tes dernières vacances, une nuit d’amour, un bain de mer, une danse…

Ne t’arrête pas d’écrire pour « chercher à faire beau », pour corriger tes « erreurs », tes lapsus (ceux-ci ont non seulement leur raison d’être, mais ils sont très intéressants par leurs révélations sur toi-même), ou pour créer un quelconque effet stylistique, redresser une phrase bancale.

Écris, c’est tout. Seul l’acte d’écrire compte, le mouvement de la main, le crépitement du papier comme un chemin sur lequel tu poses tes pas, le reflet de l’encre.

Et alors, si tu suis ce flow tranquille et confiant de l’écriture, tout ton corps se détendra, tes muscles se relâcheront, tu te sentiras bercé par ce courant qui remonte du plus profond en toi-même et tu atteindras la sécurité de ton enfant intérieur qui se substituera à ton Je adulte pour te raconter ses histoires dans les rêves qu’il fait pour toi.

Mais c’est le thème du prochain billet.

Géraldine Andrée Muller
Écrivain privé-biographe familiale-psychobiographe

Visitez mon site lencreaufildesjours.com

par Géraldine Andrée Muller

J'écris depuis l'enfance. Très tôt, j'ai découvert le pouvoir des mots qui peuvent soigner, guérir, être un baume pour l'âme. Je vous propose mon aide...

Visiter le site web
Suivez Géraldine MULLER sur les médias sociaux

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Dernières publications de Géraldine MULLER

Tes retrouvailles avec ton cahier
par Géraldine Andrée Muller

Ce rendez-vous avec toi-même (m’aime)

Si tu fais de ta vie tout un chemin d’écriture et si tu fais de l’écriture tout un ...
Le cahier des commencements
par Géraldine Andrée Muller

Choisis ton nouveau cahier

Voici venu le temps de tous les commencements ! Et, comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, ...
L'écriture comme délivrance de la dépendance affective
par Géraldine Andrée Muller

Écriture et détachement affectif

Comme je l’ai déjà évoqué dans mon billet L’indépendance émotionnelle de l’écriture, l’écriture te rend autonome. L’écriture te ...
Devant le miroir de la page
par Géraldine Andrée Muller

Regarde-toi dans la page

La page de ton cahier de chevet à la fin de ta journée est comme un miroir éclairé ...
L'écriture vogue
par Géraldine Andrée Muller

Là où ta plume t’emmène

Quand tu t’assois devant ton cahier, tu ne sais jamais où l’écriture peut te mener. Celle-ci possède son ...
Toutes les publications de Géraldine MULLER

Top articles du mois

Couple, amour et neurosciences
par Claire Stride - Hypersensibilité, neurosciences et neurodiversité

Être heureux dans son couple, les 3 questions des neurosciences

Les 3 questions à se poser pour être heureux en couple d’après les neurosciences, y compris quand on ...
Comment accueillir le renouveau dans sa vie ?
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Accueillir le renouveau en se libérant du passé avec amour

Comment accueillir le renouveau en lâchant-prise sur le passé? Quand on croit ne plus avoir de place en soi. ...

Vous aimerez aussi

Pardonner l'infidélité pour sauver son couple
par Alexandre Cormont - Love coach depuis 2007

Pardonner l’infidélité dans son couple, est-ce possible ?

Est-ce possible de pardonner l’infidélité ? Comment sauver son couple après une infidélité ? Comment surmonter une infidélité ...
Ces choses que personne ne comprendra
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Nous vivons des choses que jamais personne ne comprendra

Il y a autant d’histoires de vies, de douleurs que de personnes. Le chemin de chacun et chacune ...
Les 13 archétypes féminins
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Les 13 archétypes féminins, découvrez le vôtre pour mieux vous connaître

Aller à la rencontre des 13 archétypes féminins c’est comme se rencontrer personnellement et découvrir ses multiples facettes. ...
10 étapes du lâcher-prise pour aller vers l'acceptation de soi
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

J’ai accepté difficilement de lâcher prise face aux événements de la vie

L’acceptation des événements qui se dressent sur notre chemin est parfois difficile et douloureuse quand nous acceptons difficilement ...
5 rituels de Samain (Halloween)
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

5 rituels pour célébrer Samhain, l’ancêtre d’Halloween

Le 31 octobre, on fête les morts. Costumes de fantômes, sorciers ou toute autres accoutrements frapperont aux portes ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2745 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici