Je ne suis pas à la hauteur

Citation Je ne suis pas à la hauteur

Je ne suis pas à la hauteur

Que peut réellement vouloir dire ne pas être à la hauteur de l’autre ?

Cela peut vouloir dire que je vois en l’autre, l’inaccessible, l’être trop beau, trop bien pour soi qui, par conséquent, sera plus difficile à “garder” sur le moyen-long terme.

Cela peut vouloir dire que je vois en l’autre, une personne plus charismatique, plus intelligente, plus forte, ce qui va m’obliger à élever mon niveau social, intellectuel, émotionnel pour devenir valable à ses yeux et ainsi, espérer sécuriser notre amour.

Nous sommes d’accord, ce n’est pas une vérité avérée, mais une projection de notre part traduisant probablement un complexe d’infériorité associé à un manque de confiance traduisant lui-même une piètre image de notre valeur . Personne ne peut dire qu’une personne est plus belle, plus évoluée que soi si ce n’est en se positionnant d’office dans la posture du “je suis moins bien que…” basée sur un flot de croyances limitant.

D’ailleurs, sur quels critères peut-on réellement se baser pour en tirer la conclusion que l’autre est mieux ? Quel est le bénéfice secondaire pour nous de nous sentir moins bien que celui qui partage notre vie ?

L’amour n’est pas amour si nous devons tronquer notre personne pour accueillir l’autre dans notre intimité.

Se sentir toujours inférieur dans une relation génère pression, stress et incite au contrôle, ainsi qu’à l’ultra vigilance, entre autres. Cela nous pousse à redoubler d’efforts, à toujours faire plus pour garder son intérêt et espérer rattraper un retard qu’on ne saurait quantifier. Cela nous fait croire que pour entretenir la flamme avec cette denrée rare, nous n’avons pas le droit de flancher, de faire la moindre erreur, sinon quelqu’un viendra prendre notre place …

Cela s’appelle chercher l’équilibre dans une relation abordée sous le signe du déséquilibre. Cela revient à tenter de combler en permanence l’infériorité que nous ressentons face à cet être que nous édifions un rang au-dessus.

Quelle perte d’énergie et de temps ! Si vous êtes actuellement dans une relation de la sorte, demandez-vous si cela vaut la peine de la faire perdurer ? Si le “il faut”, le “je dois” rythme votre quotidien, il n’est pas impossible que le manque d’épanouissement vous gagne progressivement, tant vous délaissez votre naturel pour vous contorsionner de toutes parts. Il est également possible que vous ressentiez déjà ce décalage, source de souffrance, mais que vous refusez de voir l’évidence.

C’est votre choix ! Certains préféreront rester coûte que coûte, car il est vrai qu’il peut être flatteur d’être accompagné d’une personne au physique ou encore à la carrière avantageuse selon les critères établis par la conscience sociale.

Mais qui a-t-il derrière ce paraître, cette enveloppe corporelle et sociale ? Un amour sincère ou un moyen d’exister à travers l’autre ? Une relation saine et jouissante ou une façon de se complaire dans son propre complexe ?

Se sent-on connecté à l’autre dans la beauté humaine qu’il incarne ou est-ce simplement une façon de redorer son image en se montrant aux bras d’un homme/d’une femme que le monde nous envie ?

Est-ce une relation à enjeux ou une relation qui en vaut le jeu ?

Vais-je être à la hauteur pour mettre en avant ce que je ressens réellement ? Telle est la question …

Avec bienveillance,

Geoffrey

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2690 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici