Articles » Conscience

Citation Les 2 côtés de la médaille de l’industrie du bonheur

Les 2 côtés de la médaille de l’industrie du bonheur

« La publicité est fondée sur une chose et une seule : le bonheur. Mais qu’est-ce que le bonheur ? Le bonheur, c’est ce moment qui précède celui où vous aurez besoin de plus de bonheur encore. » 
– Don Draper (Mad Men)

Je parle souvent des 2 côtés de la médaille qu’il y a pratiquement, selon mon point de vue, dans tout ce qui existe. L’autre côté de la médaille du dév. perso & cie, c’est l’industrie du bonheur.

Avant d’être le gars derrière Les Mots Positifs.com, j’étais un gars de publicité, de marketing, etc., et je le suis encore. Bien que je crois que c’est une bonne chose de faire réfléchir et d’influencer les gens à vivre une meilleure vie, parce que cette société nous bourre le crane de caca, parce qu’il faut bien apporté un équilibre à ce monde, je m’intéresse beaucoup aux côtés négatifs, parfois pernicieux, manipulateur, réducteur, infantilisant, etc. de cette industrie.

Un seul livre mis en application est plus puissant que 100 livres qui resteront que de la théorie sans action. L’industrie du bonheur est une machine qui propose de consommer de plus en plus, tel un revendeur de drogue, en vous vendant l’idée que vous serez plus heureux, que vous aurez plus de succès, plus d’abondance, etc.

Le lien commun que l’on retrouve chez les plus grands acteurs de cette industrie sont des qualités de vendeurs. Vendeurs qui ont pour but de créer un besoin pour ensuite vendre la solution. Des techniques de vente qui servent à nous convaincre que nous sommes malheureux et/ou que nous avons besoin de plus de bonheur.

Mais il n’y a pas de plafond et ils pourront toujours nous convaincre que nous avons un besoin à combler, qu’il soit vrai, ou simplement une autosuggestion implanté dans votre inconscient, qui celui-ci, conditionnera votre pensée consciente à croire que vous avez ce besoin de plus de bonheur, de succès, de guérison, etc.,et surtout, qui vous conditionnera, en utilisant les failles de votre cerveau, à passez à l’action pour acheter plus de recettes du bonheur.

Je suis dans les coulisses depuis longtemps, je fréquente ces vendeurs de bonheur, je connais le discours publique et je connais aussi le discours d’entrepreneur. Il y a du bon, il y a de bonnes et réelles intentions de faire le bien. Je crois que ce choix de carrière part toujours d’une réelle volonté à faire le bien, mais n’oublions pas que ce sont des entrepreneurs.

Ce sont des entrepreneurs qui doivent refléter le succès, le bonheur et l’abondance parce que le mimétisme, qui est notre désir inconscient de leurs ressembler, est leurs plus grand argument de vente. Pour atteindre ce niveau, ils doivent vendre, ils doivent utiliser des techniques de marketing, de persuasion, de conditionnement, etc. Ils doivent construire une image qui parfois donne une impression d’authenticité, de sauveur, mais qui n’est pas toujours le réel moteur de leurs intentions.

Il y a du bien dans tout ça, notre monde en a de besoin, les gens doivent avoir des outils, des conseils, des modèles, de l’inspiration, mais ne soyez pas dupe, c’est une industrie et l’argent sera toujours le nerf de la guerre, ou plutôt, du bonheur !

Francis M.


Pour aller plus loin dans cette réflexion :

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!