Partenaires Positifs

Pourquoi mon enfant me rejette ?

Citation Quand c’est notre enfant qui nous rejette

Quand c’est notre enfant qui nous rejette

Suite à mon texte sur le rejet la semaine dernière, plusieurs personnes ont demandé comment pouvait-on accueillir le rejet par son propre enfant.

Sujet délicat s’il en est un, car tellement porteur de vulnérabilité et souvent de culpabilité. Je ne prétends pas détenir la solution pour que la situation se règle mais je crois que certaines compréhensions et une certaine ouverture peuvent nous rendre la situation moins douloureuse.

Un enfant qui nous rejette et qui semble ne plus vouloir nous parler m’apparaît avoir trouvé ainsi une manière fort éloquente de communiquer son malaise! Peut-être que ce qu’il rejette, ce n’est pas nous, mais plutôt l’éducation reçue qu’il conteste. Peut-être avait-il des idéaux de perfection de parents auxquels, évidemment, nous n’avons pas répondu! Peut-être a-t-il d’autres blessures qu’il a besoin de panser seul. Peut-être aussi sa difficulté à assumer son autonomie passe-t-elle par une coupure de ses liens de dépendance envers ses parents, croyant que ce n’est qu’à ce prix qu’il arrivera à s’affirmer. Peut-être qu’il a besoin de vivre sa vie sans entendre nos commentaires, nos conseils, nos reproches ou même notre réaction non verbale à ce qu’il énonce. Peut-être le cordon avait-il enfin besoin d’être coupé pour qu’une nouvelle relation, plus mature, plus saine, puisse naître entre parent et enfant. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas nous qu’il rejette, c’est quelque chose qu’il associe à l’idée qu’il se fait de nous. Car personne ne peut nous rejeter. Et puis, aussi, tout passe….

Dans tous les cas, le plus difficile à accepter semble que ce soit parfait ainsi… pour le moment. Bien entendu, cela peut être très douloureux de ne pas avoir de nouvelles de l’enfant que nous avons porté, aimé, élevé, à qui nous avons tout consacré afin qu’il soit heureux. Souvent, nous voyons notre enfant se transformer en adulte mais nous oublions que nous aussi devons transformer notre relation avec cet enfant : nous ne sommes plus papa, maman, mais nous devons apprendre à devenir un père, une mère qui est là au besoin, sans s’imposer, sans continuer de croire que nous savons mieux que lui ce dont il a besoin. Peut-on accepter son besoin temporaire de faire silence, de s’éloigner?

Mais puisque tout est parfait, nous avons nous aussi quelque chose à apprendre de cette situation, puisqu’elle est là pour notre évolution. Au lieu de faire des reproches à notre enfant, même en pensée, pouvons-nous tenter de voir ce que cette situation nous enseigne, sans culpabilité, sans rancune? Puisque rien n’arrive pour rien, cette situation que nous jugeons difficile fait partie de notre plan de vie, que nous le voulions ou non. Y résister, vouloir que ce soit autrement, ne fait qu’ajouter à notre souffrance. Accueillir la réalité comme elle est, c’est aussi accueillir « cette » réalité qui semble nous faire mal.

Et si, au final, ce silence nous permettait de mieux nous comprendre un jour? Et si, ultimement, cette distance nous permettait de nous rapprocher, n’en vaudrait-elle pas la peine?

Mais au-delà de tout ça, pour l’avoir déjà vécu moi aussi, une chose m’apparaît essentielle que nous nous rappelions tous : rien, ni personne, ne pourra nous empêcher d’aimer inconditionnellement notre enfant… même pas notre enfant! Nous pouvons toujours continuer à aimer notre enfant, à le chérir, à éprouver des pensées de tendresse, de bienveillance, d’amour profond envers lui, peu importent la distance, le silence, le rejet que nous croyons subir. Car dans l’absolu, nous sommes tous unis, nous sommes tous Amour, rien ne nous sépare… même pas le silence.

Alors aimons-le plus que jamais, car autant notre enfant que nous, c’est ce dont nous avons besoin en ce moment.

À lire aussi : Nous avons jamais à juger les choix de l’autre. Son chemin n’est pas le nôtre !

Vous aimez ce texte ? Retrouvez plus d’articles sur ma page Facebook.

Diane Gagnon
Auteure, coach et conférencière
www.dianegagnon.com

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2087 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous