Citation Pourquoi restez-vous accroché à la négativité?

Pourquoi restez-vous accroché à la négativité?

Pourquoi restez-vous accroché à la négativité? La réponse à cette question comporte deux volets : parce que c’est facile et parce que cela répond à un besoin.

Tel que mentionné dans l’article portant sur les croyances profondes, vos pensées d’aujourd’hui sont le fruit de vos expériences antérieures. C’est à partir de l’interprétation que vous faites des événements que vous formulez votre compréhension de la réalité et, de la même façon, la négativité n’y fait pas défaut. Vous avez développé des mécanismes qui se mettent en branle sans que vous en ayez vraiment conscience.

Comme tout apprentissage que vous réalisez dans une discipline quelconque, apprendre le piano par exemple, vous devenez meilleur en pratiquant et plus vous vous exercez, plus facile est la connexion vous conduisant vers ce réflexe. C’est la même chose qui se produit concernant les états négatifs; vous avez développé un réflexe. Il s’agit d’un aller simple vers quelque chose de connu et ainsi, le fait de vous associer à cet état représente une voie facile. Vous avez développé cet automatisme de passer par le raccourci de la négativité pour expérimenter la réalité.

Également, le fait de vous associer à cette négativité signale un besoin; il y a quelque chose en vous qui demande votre attention. La négativité n’est que le premier pas vers la prise de conscience à l’effet que quelque chose ne va pas. Cherchez à découvrir le besoin qui se cache derrière cet état négatif. Il peut s’agir du besoin d’attention, du besoin de vous affirmer, etc. et c’est à partir de la prise de conscience de ce qui vous habite réellement que vous parviendrez à vous en affranchir.

Une fois que vous aurez mis en lumière ce qui vous tire vers cet état de négativité, ne cherchez pas à le contrôler ni le fuir ou vouloir qu’il disparaisse. Lorsque vous faites ce genre de cheminement il est normal espérer se sentir mieux mais ne vous braquez pas contre vous. Il n’est peut-être pas nécessaire d’accueillir vos états négatifs à bras ouverts mais sachez que si vous ne leur résistez pas, ils vous quitteront plus aisément. Il s’agit de ressentir ce que vous ressentez, sans lutter ni vous faire souffrir davantage. Ne vous placez pas en rébellion contre votre état négatif car, ce à quoi vous résistez persiste.

Le nuage de la négativité n’est pas le produit de vos pensées, c’est plutôt le fait d’y rester accroché qui crée ce nuage. Ainsi, lorsque vous vous associez à vos états négatifs, vous souffrez davantage. Sachez que les pensées négatives ne peuvent pas vous incommoder si vous prenez ce pas de recul. Par contre, plus vous vous identifiez à elles, plus vous perdez du pouvoir sur votre réalité.

Chantal Roy

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".