Citation Quand la personne toxique est la mère

Quand la personne toxique est la mère

Le comportement d’une mère manipulatrice a un effet dévastateur sur ses enfants. Et l’impact se fait ressentir durant des années. Il est extrêmement difficile de sortir des pièges d’une telle relation, mais cela est possible.

Comportement du père

Très souvent, lorsque les enfants deviennent des adultes, ils croient que le père est une sorte de suiveur, une victime manipulée qui ne fait qu’obéir aux ordres de sa conjointe. Cependant, avec le temps, il devient de plus en plus clair que le conjoint est co-créateur de cette réalité. Il est complice de la manipulation. Il la cautionne, l’accepte, l’excuse, la justifie. Et il prend la défense de sa femme quitte à attaquer becs et ongles quiconque en dirait du mal. Il a choisi son camp : sa femme.

Les enfants ont alors le sentiment d’être orphelins, de ne pas être protégés, de ne pouvoir compter sur personne. Il leur est difficile de faire confiance et de s’engager dans une relation avec sérénité, indépendance et lâcher prise.

Coupure

La manipulation maternelle s’échelonne généralement sur plusieurs années et il est très difficile pour les enfants de couper les ponts. Souvent, cela implique de ne plus voir le père non plus, car celui-ci ne comprend pas l’éloignement nécessaire de l’enfant. La coupure implique de ne plus être présent lors des fêtes de famille habituelles.

Les frères et soeurs ne sont pas forcément rendus au même niveau de réflexion et de passage à l’acte. Ils remettront en question et en doute la décision de prendre une distance et vont encourager des compromis sans réaliser que ceux-ci sont irréalistes et dévastateurs pour la victime. La libération a donc un impact sur l’ensemble de la famille. Et cet impact est souvent nécessaire pour permettre à d’autres membres de se libérer.

Bouc émissaire

La mère manipulatrice va tenter de rejeter le blâme sur quelqu’un. Si l’enfant manipulé, une fois adulte, a une conjointe ou un conjoint, cette personne servira aisément de bouc émissaire, de briseur de famille. Tout est de sa faute. Il ou elle sera accusée d’être une personne manipulatrice! La mère va hurler, faire une crise de larmes, attaquer, culpabiliser afin de tenter de reprendre son emprise. La seule porte de sortie est de ne plus avoir de contacts du tout. Elle ne guérira pas, ne changera pas. Il faut donc faire le deuil de cette relation maternelle qui n’a jamais existé.

Conclusion

Et oui, vous avez le droit de ne pas aimer un parent. Vous avez le droit de vous éloigner. Vous avez le droit de vous choisir et de protéger vos propres enfants de l’influence néfaste de votre mère. C’est de votre bien-être qu’il est question, de votre équilibre émotionnel. C’est votre génitrice, elle vous a mis au monde, c’est vrai. Mais votre vie vous appartient. La seule personne à qui vous devez des comptes, c,est à vous-même.

Annabelle Boyer, CRHA, M.SC Administration, synergologue et génagogue
Analyse du langage corporel et experte en comportement manipulateur 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".