6 techniques de manipulation du pervers narcissique

Citation 6 techniques utilisées par les pervers narcissiques pour vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte !

6 techniques utilisées par les pervers narcissiques pour vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte !

Nous voulons tous, d’une façon ou d’une autre, influer sur le comportement des autres. Reste à définir la différence entre influence et manipulation. C’est à ce moment que se mettent en place des façons de vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte. On vous manipule en réveillant des sentiments et des émotions en vous, jusqu’au jour où vous allez apprendre et comprendre comment vous en protéger avec la NLP/PNL par exemple.

La Programmation Neuro-Linguistique (NLP/PNL) observe un intérêt tout particulier aux mots, à la construction des phrases qui résonnent au plus profond de chacun d’entre nous. Chaque histoire personnelle, chacune de nos cartes du monde entraînent potentiellement différentes charges affectives qu’ils ont pour nous : connotation culturelle, sociale, spirituelle, affective… Ces mots peuvent nous faire ressentir comme un état alpha, une transe hypnotique… En général nous employons ce genre de mots pour décrire des choses très personnelles, intimes quelquefois, qui nous touchent profondément. Bien apprendre à écouter est important pour déceler ces mots, ces phrases hypnotiques, propres à chaque personne même si ces mots ne représentent qu’une petite partie de la communication.

Parmi tous ces mots hypnotiques, il en existe un qui déclenche le plus souvent l’attention, souvent une certaine dose de réconfort, pour tout le monde : il s’agit de son prénom. Employez-le et vous créerez ainsi un rapport de proximité qui facilitera vos échanges. Rappelez-vous de situations diverses ; avez-vous entendu votre prénom ? Utilisez-vous le prénom des personnes à qui vous vous adressez ? Pour toutes, ou seulement certaines…

Quand vous entendez votre prénom, n’avez-vous pas le réflexe de vous retourner, de réagir, de ressentir quelque chose dans votre corps ? Le simple fait qu’une personne emploie votre prénom : est-ce déjà là une forme de reconnaissance, d’influence, de manipulation ? Si c’est une personne que vous ne connaissez pas encore très bien, ou même que vous venez juste de rencontrer, l’effet est encore plus fort, n’est-ce pas ? D’une certaine façon, c’est même flatteur de se dire que l’autre a retenu aussi vite notre prénom. C’est comme si vous comptiez déjà pour cette personne, comme si cette personne vous reconnaissait dans votre entière individualité, presque intimement…

Même si la bienveillance caractérise bien heureusement beaucoup de monde, la puissance de la simple utilisation du prénom est un « outil » connu des manipulateurs, des pervers narcissiques qui, dans ce cas précis ont un bénéfice secondaire certain de cette pratique. Il s’agit là de bien débuter une mise en confiance et si par exemple vous êtes dépendant(e) affective : attention danger !

Ne jamais prononcer ou ne plus prononcer le prénom d’une personne que vous côtoyez, c’est comme effacer progressivement une part de sa personnalité, comme gommer un peu de ce qu’elle est… Refuser d’utiliser le prénom des gens, c’est une façon de les rendre transparents, de les déshumaniser dans votre propre regard, et, petit à petit, dans leur propre regard. Là encore c’est de la malveillance, de la manipulation et vous devez fuir ce genre de personne immédiatement !

« Les mots des autres se transforment en maux et ces mots vous contrôlent ? Acceptez ou changez votre stratégie. »
– FF

Voici 6 techniques utilisées par les pervers narcissiques pour vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte !

1) Les critiques qui vous font sentir inférieur(e), en insécurité.

Construire votre insécurité est un autre de ces sentiments dont les personnes toxiques, les manipulateurs pervers narcissiques profitent souvent pour vous contrôler. Le MPN détecte des points faibles dans vos convictions ou au niveau de votre amour-propre ; il décide donc d’en tirer profit en vous blessant en profondeur. Il va s’attaquer à vos belles valeurs. Les critiques négatives, les insultes, l’humiliation et le dénigrement par rapport à ce que vous faites ou dites, sont des façons de vous manipuler, grâce à l’insécurité. Vous ressentez au plus profond de vous de l’incompréhension et beaucoup de souffrance. Cela se produit aussi quand on cherche à vous troubler. Les personnes qui vous manipulent transforment vos erreurs simples en choses complexes ou vous font croire qu’ils en savent plus que vous. Même sur vous-même ou il pratique régulièrement la lecture de pensée en verbalisant des mots qu’il dit être les vôtres.

2) Culpabilisation

La culpabilité est une émotion qui peut devenir très intense et peut faire agir de façon dramatique. Elle crée une sensation désagréable dans le corps parce qu’elle place la personne face à un code d’éthique ou à des usages qu’elle accepte. En d’autres termes, elle la place face à elle-même. On vous manipule à travers la culpabilité quand on s’approprie le droit de juger votre comportement : ces personnes, définissent si ce que vous faites est bien ou mal. Quand on n’a pas de discernement personnel, une confiance et une estime de soi difficile, il est très facile de tomber dans ce piège. De cette façon, on réussit à vous faire dire ou faire des choses qui sont peut-être bénéfiques à d’autres mais que vous voyez vous-même comme un bénéfice car elles vous libèrent de ce sentiment de culpabilité.

« Imagine la personne que tu seras en arrêtant d’être gentil et en devenant juste »
– FF

3) Intimider, menacer, discrètement.

Pour intimider les autres, il n’y a pas besoin de crier ou de les menacer. Les manipulateurs sont très forts pour semer la peur chez les autres, souvent de manière imperceptible. Il faut juste signaler subtilement des dangers face à certains comportements. On vous manipule, par exemple, quand on vous dit que vous « devez » agir d’une certaine manière ou que vous courez le risque de vivre une situation indésirable. Ceux qui vous manipulent semblent faire appel à votre raison mais, dans le fond, ils ne cherchent qu’à vous conditionner à travers la peur.

4) Compliments : attention au danger de l’intention du manipulateur.

Il ne faut pas toujours croire les compliments qu’on vous fait. Parfois, l’intention des gens n’est pas de réellement souligner vos qualités mais de faire fléchir vos défenses pour que vous soyez plus manipulable. Les personnes qui vous complimentent gagnent vos faveurs mais, souvent, elles ne le font pas avec de bonnes intentions. La meilleure parade contre cela est de bien se connaitre, soi-même. Personne ne connaît mieux que vous vos forces ou vos faiblesses. Ainsi, ces manifestations d’admiration ou de louanges, vous les recevraient en conscience.

5) Activation de votre compassion.

Certains font de la victimisation leur principal outil pour manipuler les autres ! Ils se présentent, souvent sans en être conscients, comme des personnes fragiles. Grâce à cela, ils cherchent à éveiller la compassion de l’autre et créer un sentiment de culpabilité. Le fait de se placer comme quelqu’un qui a un constant besoin d’aide et de considération de la part des autres est une façon de vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte. Vous finissez par agir parce que l’autre vous fait de la peine, sans vous rendre compte que vous êtes tombé(e) dans un piège redoutable.

6) Semer la zizanie

Je peux vous affirmer pour l’avoir vécu en reproduisant des scénarios de vies jusqu’à ce que je décide de travailler au changement, que c’est un comportement dévastateur. Certaines personnes créent des discordes pour tout, sont presque toujours en train de vous manipuler. Ce sont celles qui, pour la moindre chose, se vexent et s’offusquent. Elles apparaissent totalement susceptibles et elles finissent par faire croire aux autres qu’elles doivent être traitées d’une façon spéciale, différente. Ces personnes manipulent car, de cette façon, l’entourage ne fera aucune demande et aussi s’abstiendront de faire des observations souvent pour ne pas provoquer la colère du MPN : un comble ! Les autres finissent par croire que ce sont eux, et non pas cette personne, qui sont responsables des conflits. Le manipulateur finit toujours par avoir le dernier mot. Elles adaptent en permanence leur discours en fonction de ceux qui sont en sa présence.

« Vivre c’est changer. Voilà la leçon que les saisons nous enseignent »
-Paulo Coelho

L’être humain est paraît-il un animal en quête de sens. Un double sens. Un sens lié à l’intention ou la finalité de nos actes et de nos choix qui visent la satisfaction de nos valeurs profondes. Tout autre interprétation n’est que pure spéculation, n’est-ce pas ? Et un autre sens lié aux moyens cognitifs utilisés inconsciemment pour nourrir ces valeurs. En effet, dans une situation déterminée, nous avons des manières habituelles d’organiser notre pensée et de diriger notre attention. Nous filtrons les informations disponibles en nous et autour de nous pour créer les cartes mentales qui vont organiser l’action. Il est particulièrement intéressant de savoir comprendre nos cartes mentales et par exemple comme je le pratique, de créer une projection en mind map papier (ou sur ordi). Ces « méta-programmes » représentent en quelque sorte les grandes tendances de notre pensée et vous seriez surpris d’apprendre à apprendre à vous connaitre de plus en plus avec une méthodologie puissante…

En organisant notre pensée et en dirigeant notre attention, les «méta-programmes» influencent nos représentations d’une situation, et déterminent notre manière de ressentir et d’agir. Nous sommes bien au cœur du système d’auto-influence ou d’auto-manipulation des individus. Une influence qui nous concerne au premier chef. J’ai trouvé pour ma part génial et parfois déroutant de découvrir mes schémas d’auto-manipulation pour faciliter ou saboter l’atteinte de mes objectifs. Car ces influences et stratégies   qui restent à l’état inconscient possèdent les effets les plus puissants. Le problème n’est jamais le système d’influence en lui-même, mais son inadéquation à une situation. La NLP/PNL et les technologies d’apprentissages de Tony Buzan se sont trouvés devenir des outils d’une puissance inattendue qui ont totalement changés mon quotidien.

Il ne suffit pas de se parler pour se comprendre, même et surtout lorsque nous parlons la même langue. Encore faut-il savoir se connecter sur les modes de pensée de l’autre. Posez la bonne question et observez attentivement ce qui se passe chez l’autre, soyez pleinement, totalement présent : la réaction physique, la structure de son langage vous donne des clés pour identifier comment l’autre s’influence et non pas ce qu’il sait de son mode de pensée. C’est la différence qui fait toute la différence parmi les méthodes de communication. Et vous disposez des mots qui ont du pouvoir, celui de déclencher et maintenir la motivation d’une personne par exemple. Sans oublier que cette autre personne c’est souvent vous-même. Les « méta-programmes » se manifestent en effet à travers le langage verbal et non verbal.

Quand vous avez pris conscience des mécanismes inconscients de l’influence, vous pourrez en faire un usage plus efficace et plus respectueux de vous-même et des autres. Et comprendre pourquoi la communication est un art. Et aussi que votre capacité à influencer l’autre est fonction de votre capacité à établir des relations de confiance autant avec vous-même qu’avec l’autre. Votre capacité à influencer, non pas « manipuler » est un puissant garde-fou contre les influences malveillantes qui vous protège vraiment par exemple, des relations toxiques.

Ouvrez-vous à la possibilité que les autres ne disposent plus de ce pouvoir sur votre réaction émotionnelle parce que maintenant, je sais que vous savez que vous avez simplement à décider d’apprendre comment mieux utiliser et entendre les mots pour ne pas les sentir se transformer en maux.

J’ai mis en place un court sondage sur la dépendance affective pour vous permettre de me faire part de votre besoin. Cliquez ici pour répondre à ce sondage 

Je vous souhaite le meilleur !

François Fortin
Expert contre la dépendance affective

P.S. : Vous pouvez également me contacter par mail pour me poser vos questions ou pour prendre un rendez-vous urgent : ff@francoisfortin.coach

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!