Solitude après le divorce

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Sandrine Bartoli! Commentez cette vidéo sur YouTube

Annonces de Sandrine Bartoli

Comment gérer la solitude après un divorce ?

La solitude après un divorce est une des émotions les plus ressenties. J’entends souvent » Je me sens seule, comment gérer la solitude après un divorce ? ». Beaucoup de choses changent après un divorce et apprendre à être seule en fait partie. Ce n’est pas un choix, c’est une conséquence de la séparation et il faut apprendre à faire avec.

Aujourd’hui, je vais vous donner des conseils pour vaincre la solitude après une séparation. Lorsqu’on a passé 10 ans, 20 ans, 30 ans avec son conjoint, souvent avec des enfants, le quotidien a été bien rempli. Je me souviens du mien, entre mon mari, mes 3 enfants et mon boulot, je rêvais de moments où je serai seule. Pour m’occuper de moi, rien que pour moi, pour ne plus penser pendant quelques heures aux miens et à leur bien-être.

Sauf que c’est bien, quand cela est choisi et que cela ne dure pas. Après mon divorce, je me rappelle très bien de la première semaine où je me suis retrouvée complètement seule. Nous étions en garde alternée, une semaine sur deux. La première semaine où j’ai eu les enfants, je ne l’ai pas vu passer, 3 enfants ça occupe bien les soirées et une fois couchés, je savourais le calme revenu et je regardais un film, tranquille pour me détendre. Puis, j’ai ramené les enfants chez leur père pour sa semaine. Lorsque je suis rentrée chez moi, je me suis sentie oppressée.

J’ai crié dans mon grand appart « Je me sens seule ! » et il y a eu un écho. Il n’y avait plus un bruit, un silence pesant, un vide instantané s’est créé. Et c’est là que j’ai pris conscience que TOUT maintenant allait être différent. Que cette semaine-là, je serai vraiment seule. Vraiment. Plus d’enfants, plus de conjoint. Cela fait beaucoup d’un coup à gérer. Ce vide, l’absence des enfants comme du conjoint nous positionne alors face à une cruelle réalité, la solitude. Désormais on dort seule, désormais on mange seule, désormais on vit seule. La solitude va se vivre différemment que l’on soit quittée ou que l’on est été quittée

La solitude lorsqu’on a été quittée, il faut faire face à un nombre impressionnant d’émotions, le traumatisme du divorce, le sentiment d’avoir été abandonnée, d’avoir été trahie parfois, de n’avoir peut-être jamais été aimée comme on aurait dû ou comme vous l’auriez cru et on subit cette décision unilatérale qui nous oblige à quitter nos rêves de vie à deux, nos projets de couple et de famille. La solitude nous est imposée. Celle de ne plus vivre seule, celle de ne plus être un couple, celle de ne plus dormir à deux, celle de ne plus penser, agir à deux.

Le pire est quand l’autre, son ex est déjà en couple et que pour sa part, la solitude n’existe pas mais pour vous c’est une torture de savoir que l’autre vit à deux, partage tout à deux. Vous devez alors NE PAS PENSER à ça. Apprendre à vous concentrer sur VOUS et que sur vous, c’est aujourd’hui votre objectif principal. Je me sens seule est un sentiment non une réalité. Vaincre votre dépendance affective fera aussi partie du travail à mettre en place pour retrouver autonomie et estime de soi. De toute façon, vous ne savez même pas si leur soit-disant bonheur est réel et dites-vous bien que vous le connaissez, que vous êtes la personne qui connait ses défauts, ses points faibles. Que lui est passé d’un couple à un autre sans avoir fait aucun travail sur lui, que votre mariage a été un échec mais qu’il n’en a tiré aucun enseignement. Il y a de fortes chances pour qu’il reproduise alors les mêmes erreurs commises avec vous. Mais VOUS non. Le travail que vous allez faire ou que vous faites déjà actuellement va vous permettre non seulement de gérer votre solitude mais aussi en sortir grandie et plus forte.

Lorsque l’on quitte, la solitude existe aussi ! SI vous avez quitté votre partenaire et que vous ne vous êtes pas remise en couple, la solitude vous pèsera également. Vous ressentirez aussi ce vide, cette absence, le manque de l’autre, le manque de votre ancienne vie car comme on dit, on sait ce qu’on perd, mais on ne sait pas ce qu’on va retrouver. Même si vous savez au plus profond de vous, que vous avez fait le bon choix, vous risquez quand même de souffrir de la solitude.

Il ne tient qu’à vous de vous remettre sur le marché des célibataires. Vous profiterez certainement de ces moments pour sortir, vous occuper de vous, reprendre des passions ou activités délaissées. Et c’est vraiment, vraiment la meilleure chose à faire.

Sandrine Bartoli
Coach pour surmonter un divorce