femme-miroir

Confiance en soi : 4 signes qui trahissent une personne peu sûre d’elle

Vous êtes-vous déjà retrouvé-e avec une personne qui vous ait mené-e à vous sentir inférieur-e et que vous considériez alors comme un modèle à atteindre et égaler ? Très probablement. Le plus curieux dans tout cela, c’est que derrière cette attitude confiante et hautaine se cache généralement une personne peu sûre d’elle.

Généralement, les personnes peu sûres d’elles cachent leurs peurs et leurs craintes derrière une attitude faussement confiante ayant pour but de rabaisser les autres. Il ne s’agit pas là d’un manque d’humilité, mais de ce qu’Alfred Adler appelle «le complexe d’infériorité». Ce n’est donc pas pour rien si derrière une personne présentant un complexe d’infériorité se cache souvent une personne peu sûre d’elle.

Selon Adler, les personnes qui se sentent inférieures compensent ce sentiment au moyen de ce qu’il appelle «la lutte pour la supériorité». Le seul moyen pour ces personnes de faire face à l’incertitude de leurs capacités et de se sentir bien consiste à rendre les autres malheureux-ses. Pour Adler, cette lutte pour la supériorité réside dans le noyau de la névrose.

Manque d’assurance et narcissisme

On pense souvent que cette lutte pour la supériorité est une caractéristique du trouble de la personnalité narcissique, à savoir un dérèglement dans le développement normal de la personnalité qui mène les personnes concernées à rechercher constamment à renforcer leur estime d’elles-mêmes.

On peut trouver deux types de schémas : le narcissique grandiose, et le narcissique vulnérable. Le narcissique grandiose se caractérise par son extraversion, une tendance à vouloir dominer, ainsi qu’une certaine recherche d’attention. Au contraire, le narcissique vulnérable est très sensible à la critique ou à la frustration, si bien que les critiques peuvent en arriver à l’obséder. De plus, ses relations sociales se détériorent en raison de son aspect prétentieux ainsi que de son besoin constant d’admiration.

Quoi qu’il en soit, si vous vous sentez rabaissé-e, il est très probable que ce soit à cause du narcissisme et du manque d’estime de soi ; de fait, même si le narcissisme n’atteint pas toujours des niveaux pathologiques, il peut être caractéristique, à plus ou moins grande échelle, du comportement de certaines personnes.

Estime de soi et narcissisme

Certain-e-s chercheur-se-s pensent mieux caractériser ce trouble en parlant de narcissisme ouvert et de narcissisme caché plutôt que de narcissisme grandiose et de narcissisme vulnérable ; voilà qui ouvrirait des possibilités quant au traitement clinique du problème, puisque qu’il serait plus adapté au type de narcissisme présenté par chaque patient.

Le psychologue James Brookes, de l’Université de Derby (Royaume-Uni), a donc décidé d’étudier comment les personnes présentant une forte tendance narcissique se voyaient elles-mêmes en termes d’estime d’elles-mêmes, d’auto-efficacité et de confiance en leurs capacités à réussir. En basant ses recherches sur un échantillon d’étudiant-e-s universitaires, Brookes a analysé la relation entre le narcissisme ouvert et le narcissisme caché, l’estime de soi et l’auto-efficacité.

Traits de caractère narcissiques qui trahissent une personne peu sûre d’elle

L’étude favorise certaines pistes qui aident à définir la personnalité narcissique et qui peuvent donner une idée des façons dont on peut interpréter les actes des personnes narcissiques, auxquelles on peut se lier via l’examen de leur manque d’assurance.

Les personnes peu sûres d’elles essaient de faire en sorte que vous manquiez vous aussi d’assurance

Avez-vous pour habitude de vous poser des questions sur ce que vous valez lorsque vous êtes avec une personne en particulier ? Cette personne fait-elle souvent étalage de ses qualités ? Si vous êtes quelqu’un-e qui, généralement, n’a pas très confiance en lui/elle et qui se met à douter ou à se sentir inférieur-e lorsqu’iel est en compagnie de certaines personnes, le plus probable, c’est que ces personnes projettent sur vous leur manque d’assurance.

Les personnes peu sûres d’elles ont besoin de montrer qu’elles réussissent

Il n’est pas toujours nécessaire pour une personne peu sûre d’elle de gagner confiance en elle en adoptant un comportement qui pousse l’autre à se sentir, à  son tour, peu sûr-e de lui/d’elle. Souvent, les personnes peu sûres d’elles se vantent de leur grand style de vie, de leur bonne éducation ou encore de leur fantastique famille ; c’est leur façon à elles de se persuader qu’elles ont réellement de la valeur.

Les personnes peu sûres d’elles font trop souvent référence à leur humilité

Mettre en avant son humilité est une façon déguisée de se faire remarquer, de mener les autres se sentir inférieur-e-s et de parler de choses que pas tout le monde ne peut envisager ou se permettre. Se complaire dans l’humilité et dans l’acceptation de ce qui n’a pas pu être est une caractéristique que présentent les personnes peu sûres d’elles, et qui les trahissent dans tous les contextes.

Les personnes peu sûres d’elles ont pour habitude de se plaindre et de ne jamais être satisfaites

Les personnes présentant un grand complexe d’infériorité ne se sentent pas chanceuses et ont toujours l’impression de manquer de quelque chose. Etant donné que dans le présent, elles se sentent peu sûres d’elles, elles se fixent de prestigieux buts très difficile à atteindre, si difficiles à atteindre qu’elles n’y arriveront probablement jamais, afin d’acquérir face aux autres une notoriété que leurs réussites réelles et actuelles ne leur confèrent pas. Ainsi, elles manifesteraient leur supériorité dans l’atteinte de buts soi-disant supérieurs, ce qui finirait par renforcer leur manque d’assurance puisqu’elles n’atteindront pas ces buts qu’elles s’étaient fixés.

Commentaires finaux

Etre capable de détecter le manque d’assurance chez les personnes qui vous entourent, cela peut vous aider à vous débarrasser de tous ces doutes qui vous accablent sur votre image de vous-même ainsi que vos capacités. De cette manière, vous pourrez remédier à ces doutes que les personnes peu sûres d’elles ont besoin de fomenter en vous afin de se sentir mieux avec elles-mêmes.

Ne pas céder face à ces doutes peut vous aider à cultiver un sentiment de plénitude, aussi bien chez vous-même que chez les personnes peu sûres d’elles que vous avez autour de vous. Le complexe d’infériorité de ces personnes s’améliore lorsqu’elles parviennent à faire en sorte que vous vous sentiez inférieur-e, mais il s’agit seulement d’une solution passagère ; cependant, cela peut vous causer une blessure profonde et difficile à soigner.

Ne vous laissez pas marcher sur les pieds. Il vous suffit de ne pas prendre au sérieux ce que ce type de personnes vous dit. N’adoptez pas une posture défensive et critique ; au lieu de ça, plaignez-vous de ces personnes qui ont déjà assez avec ce qu’elles ont.

Par Camille Legrand pour Nos Pensées.fr

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!