Citations du Petit Prince

Citation 16 citations philosophiques du Petit Prince

16 citations philosophiques du Petit Prince

Le Petit Prince est un roman philosophique sous l’apparence d’un conte pour enfants publié en 1943 par Antoine de Saint-Exupéry. Il est un des plus lus dans le monde. Le langage, simple et dépouillé, parce qu’il est destiné à être compris par des enfants, est en réalité pour le narrateur le véhicule privilégié d’une conception symbolique de la vie.

Chaque chapitre relate une rencontre du Petit Prince qui laisse celui-ci perplexe quant au comportement absurde des « grandes personnes ». On peut y lire une invitation de l’auteur à retrouver l’enfant en soi, car « toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. (Mais peu d’entre elles s’en souviennent.) ».

La beauté de ce magnifique conte réside dans les profonds enseignements humains qui sont exprimés dans un langage simple et ludique, rempli de mots qui évoquent de merveilleuses images, chargées de sensibilité, d’amour et de tendresse.

16 citations philosophiques du Petit Prince :

  • Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’ entre elles s’en souviennent.
  • Tu te jugeras donc toi-même, lui répondit le roi. C’est le plus difficile. Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui.
  • Il ne savait pas que, pour les rois, le monde est très simplifié. Tous les hommes sont des sujets.
  • L’ autorité repose d’ abord sur la raison. Si tu ordonnes à ton peuple d’ aller se jeter à la mer, il fera la révolution. J’ ai le droit d’ exiger l’ obéissance parce que mes ordres sont raisonnables.
  • Connaître ce n’est pas démontrer, ni expliquer. C’est accéder à la vision.
  • On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux.
  • Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’ existe point de marchands d’ amis, les hommes n’ ont plus d’ amis.
  • C’ est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante
  • Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.
  • Qu’est-ce que signifie «apprivoiser»? C’ est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie «créer des liens…»
  • La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle
  • Je ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l’atteindre, où le rejoindre… C’est tellement mystérieux le pays des larmes !
  • Apprivoise-moi ! Que faut-il faire ? dit le petit prince. Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi, comme ça, dans l’herbe. Je te regarderai du coin de l’œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus.
  • Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
  • C’est véritablement utile puisque c’est joli.
  • J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable, on ne voit rien, on n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence.

Le Petit Prince est l’un des plus grands phénomènes de la littérature mondiale. Ce conte philosophique nous séduit pour les valeurs humaines qu’il nous enseignement et qui se transmet depuis plusieurs générations. Cette oeuvre littéraire est aujourd’hui une référence dans le domaine du développement personnel, un messager de la paix et pour les des droits des enfants partout dans le monde.

Par exemple, la plus célèbre des citations du Petit Prince  » On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux « , nous apprend que nous sommes bien plus dans ce monde matérialiste, d’apparences et que les choses importantes comme l’amour, la bonté, la générosité et l’amitié  sont celles qu’on ne peut pas voir, mais que l’on ressent.

Le Petit Prince nous apprend également à mieux nous impliquer dans la connaissance de soi, à mieux comprendre les autres sans jugement et qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises personnes, il y a que des gens qui font de leur mieux avec ce qu’elles ont reçu, puisque nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas. Il est donc essentiel de cultiver notre amour pour soi-même, et envers les autres.

Il est également source d’inspiration pour construire une relation amoureuse durable, en nous enseignant que l’amour est l’affaire de deux humains qui perd en force et vide de sens quand il n’y a pas de réciprocité. Que l’amour se construit en fonction de la collaboration de 2 personnes qui marchent dans la même direction, en partageant des projets de vie guider par la force de l’amour.

Le Petit Prince du point de vue des neurosciences

Ce livre est également un bijou de développement personnel et Antoine de Saint Exupéry n’avait pas de connaissances en neurosciences et pourtant il décrit parfaitement comment le cerveau fonctionne. Voici une vidéo intéressante de mon ami Patrick Sulay, un expert en science comportementales.

Le livre le petit prince est un livre extraordinaire du fait de son écriture et sa double lecture. La lecture de l’enfant qui va être plongé dans un monde qu’il connait avec les adultes qui ne comprennent pas grands choses, mais également un monde mystérieux ou il avance à travers les yeux du petit prince. La lecture de l’adulte qui lui va replonger en enfance, faire des associations avec sa vie d’adulte et vas se remémorer ses propres comportements.

Comment une rencontre peut bouleverser ton cerveau ? Selon Patrick, l’histoire du Petit Prince est un parcours initiatique dans lequel il sort de sa zone de son confort. Ils rencontrent plusieurs personnes qui lui font changer ses paradigmes et avancer dans sa réflexion du monde. Puis survint la rencontre la plus importante selon lui, celle avec le renard qui lui demande de l’apprivoiser.

Il lui explique l’étymologie du mot apprivoiser, qui veut dire, créer des liens. Créer des liens c’est la nature même de l’homme et ce qui permet à ton cerveau d’évoluer. Les neurosciences ont explorer le cerveau et ont fait la découverte de neurones miroirs qui sont la source de l’empathie, cette empathie nous l’éduquons enfant lorsque nous imitons nos parents ; lorsque nous rions en même temps qu’eux alors que l’on ne comprend rien car le but premier est de créer un lien.

C’est exactement ce qu’il se passe dans la vie et dans notre cerveau lorsque nous créons des liens avec les autres, il nous connecte et nous responsabilise les uns envers les autres.

Vous avez aimé les citations du Petit Prince ? Vous aimerez aussi :

Avec amour <3

Francis M.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!