regret

7 pistes de réflexion pour vous affranchir du regret

Le regret correspond à cette déception ressentie suite à un choix que vous avez omis de faire, ou que vous avez fait, et pour lequel vous estimez désormais qu’une action contraire vous aurait été plus favorable. Il est relatif à des événements du passé tandis que le ressenti est quant à lui, bel et bien vécu dans l’instant présent.

Ainsi, le regret est lié à vos actions; celles que vous avez accomplies tout autant que celles que vous n’avez pas effectuées. Bien que vous ayez l’impression de connaître l’impact de vos décisions, sachez que vous êtes en grande partie dans l’erreur… Tout, absolument tout, est soumis au changement et les conclusions que vous tirez de vos expériences n’y échappent pas. Ressentir des regrets ne sert à rien car ce sentiment est basé sur votre conception de la réalité suite à vos décisions et, comme vous vous en doutez, celle-ci change également.

Pour vous aider lorsque vous éprouvez des regrets, dites-vous que vous vous faites du cinéma… En quelque sorte, vous êtes dans une mise en scène, dans une zone d’incertitude construite à partir de vos hypothèses et projections. Ainsi, lorsque vous éprouvez des regrets, vous les éprouvez sur des suppositions car le fait de présumer d’une conclusion ne demeure que pure spéculation. Oui, vous avez des indices de ce que serait la réalité si vous aviez fait le choix contraire mais vos indices ne sont pas un portrait réel. Également, réalisez que c’est avec le recul que vous prenez conscience du regret car au moment où vous avez fait vos choix, vous avez pris les décisions au meilleur de vos connaissances et ce, à partir des données que vous aviez dans cet instant. Diminuez le sentiment de regret en faisant ce constat – que jamais vous n’auriez volontairement fait le choix de vous mettre dans le pétrin – vous aidera à réduire l’emprise des regrets. Finalement, vos besoins sont différents par rapport à l’époque où vous avez pris vos décisions. Oui il est nécessaire de jeter un œil sur le passé mais toujours dans l’optique d’y tirer des leçons et de modifier vos comportements. Toutefois, vous devez rapidement vous recentrer sur le moment présent car c’est dans cet espace que vous avez le pouvoir d’intervenir.

Qu’est-ce qui influence la formation des regrets?

Votre attitude ainsi que l’interprétation que vous avez des événements ont un impact sur la genèse des regrets. Si vous êtes de nature optimiste vous avez assurément plus de facilité à composer avec « l’envers de la médaille ». Vous êtes souvent habile pour tirer profit des expériences et ce, même si elles semblent aux premiers abords être négatives. Tandis que si vous êtes d’une nature plus inquiète ou si vous avez tendance à craindre l’échec, vous risquez d’être plus sensible aux regrets car votre personnalité est caractérisée par la tendance à vous remettre en question. Également, le fait d’avoir des exigences élevées ou une personnalité perfectionniste vous rend aussi plus susceptible de vivre des regrets car vous ne visez que l’excellence et en dehors de cette zone, vous êtes insatisfait.

Pour vous affranchir du regret voici 7 pistes de réflexion :

  1. Traitez-vous en douceur. Rien ne sert d’ajouter une couche d’émotions négatives par-dessus le regret éprouvé sinon vous enclencherez un processus sans fin de souffrances et perdrez rapidement votre capacité à intervenir pour redresser la situation.
  2. Apprenez à lâcher-prise quant à vos déceptions. Comprenez que vous ne pouvez pas tout contrôler et afin d’être en paix, vous devez miser sur votre zone de pouvoir. Observez la situation plutôt de la confronter et donnez-vous le droit de ne pas tout gérer comme vous le désireriez.
  3. Traversez le regret comme vous traverseriez un deuil. Le fait d’avoir agi ou de ne pas être passé à l’action entraîne des conséquences et avec le recul nécessaire, vous passerez sans doute par les phases du deuil quant à l’atteinte des résultats escomptés.
  4. Tirez des enseignements de la situation au lieu de regretter. Concentrez-vous sur le moment présent pour modifier vos comportements et éviter de nouvelles déceptions. Vous ne pouvez changer le passé mais vous avez le pouvoir de décider la manière dont votre passé influence votre présent et par le fait même, votre avenir.
  5. Développez de l’auto-empathie pour vous-même afin de mieux comprendre les émotions et sentiments qui vous envahissent. Il y a toujours une façon nouvelle de les mettre en lumière. Traitez-vous, et agissez, comme si vous étiez à l’écoute de votre meilleur ami.
  6. Saisissez les opportunités de changer votre perspective afin de tirer profit de l’expérience. Ce n’est pas toujours facile, cela demande un effort conscient mais lorsque vous aurez appris à modifier vos perceptions, vous placerez aussi les regrets au placard.
  7. Augmentez votre tolérance à l’échec en prenant conscience que ce que vous considérez comme un revers est souvent une source d’apprentissage. Il est impossible de ne pas vivre d’échec, encore une fois, mieux vaut changer votre perspective que de subir l’impact d’une vision erronée.

Faites-vous confiance, vous avez le pouvoir d’intervenir sur vos regrets!

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".