Les hommes et le coeur

Citation À vous Hommes de coeur je vous écris

À vous Hommes de coeur je vous écris

Je vous écris parce que j’ai le cœur chargé de mots pour vous depuis quelques semaines.

Le message de je ne sais où est arrivé et il est temps de vous le livrer en toute simplicité et humilité.

Ces mots pour vous parce que….

  • Parce que vous êtes en chemin tout comme nous les femmes.
  • Parce que vous êtes de tous les temps des cœurs et des courages.
  • Parce que vous êtes en amour.
  • Parce que vous êtes amour.
  • Parce que l’univers vous a entendu dans votre silence.
  • Parce que vous êtes prêts à écouter.

Ce sont des mots sur Vous, sur toutes ces belles rencontres d’hommes qui oeuvrent sur la voie de l’amour et qui sont prêts aujourd’hui à vivre leur cœur pleinement.

À vous Hommes de cœur,

Qui êtes-vous ?

Oserai-je vous demander quelle âme vous habite ?

C’est cette rencontre avec votre cœur, votre corps et votre âme qui se présente à vous aujourd’hui et que je célèbre. Car oui il y a des hommes de cœur, des hommes sauvages, des hommes sensibles, des hommes de lumière qui entendent leur chant du cœur, le chant des femmes, le chant des enfants, le chant de la lune, de la nature, de la vie.

Des hommes qui font l’amour à l’amour. Des hommes qui regardent le flot de l’amour.

Oui vous marchez dans une lumière différente de celle du passé. C’est celle du Nouveau temps d’Amour.

Un temps où je vous entends sortir le son de votre ventre, votre ventre d’émotions, votre ventre de vibrations. Le ventre de la vie. Car si vous ne portez pas la vie, vous la ressentez en vous quand l’enfant bouge, quand la terre se réveille et vous nous accompagnez nous les femmes sur ce chemin de la naissance à l’autre, la naissance de l’enfant, la naissance de notre enfant, la naissance de la vie.

baby-22194_960_720

Oui vous sentez votre cœur, celui qui vous fait respirer à l’aube et fermer les yeux sur le silence de votre amour.

Celui qui vous fait entendre à la fois le tremblement de l’amour, le cri des femmes perdues, celui qui vous fait entendre la souffrance des enfants, celui qui vous fait entendre enfin que l’harmonie se crée ensemble et non pas seul contre nous.

Un nouveau jour se lève en face de vous. Une nouvelle nuit se crée en vous.

Fermez les yeux et sentez cette caresse de l’éveil de la vie. Celle qui vous transforme, celle qui vous fait enlacer la femme dans l’étreinte de l’amour.

A l’aube, délicatement vous devenez l’oiseau sauvage dans votre grandeur, dans votre vulnérabilité reliée au vent, dans votre totale liberté. L’oiseau d’une nouvelle histoire que vous allez créer et nous offrir.

Vous les hommes de cœur, vous avez les ailes prêtes à s’engager dans le ciel.

Vous avez des ailes suffisamment grandes pour envelopper le souffle de la vie, envelopper les femmes, les hommes et les enfants afin qu’ensemble nous avancions sur le chemin de la vie.

Vous avez ces ailes de protecteur il est vrai. Car on vous les a toujours données ainsi. Et vous avez fait en sorte de faire ce qu’on vous a demandé.

Vous nous enveloppez quand on a froid, quand on ne sait plus, quand on a peur. C’est plus fort que vous, vos ailes ressemblent à des caresses d’amour enveloppantes envers et contre tout. Et je ressens ce frisson de cette caresse au vent. Nous ressentons ce passage.

Mais alors pourquoi ce courage à vous ? Pourquoi semblez-vous parfois fatigué en étant guerrier ?

Parce que votre cœur est né à l’amour du plus fort. C’est ainsi qu’on vous a fait grandir.

Et si maintenant on s’arrêtait quelques instants et qu’on prenait ce temps pour nous deux.

Qu’on prenait ce temps pour qu’à mon tour je te serre dans mes bras et que mes ailes du courage aussi fassent le tour de ton corps.

Et si on fermait les yeux ensemble et qu’on respirait ce même air, alors je te dirai de te laisser aller et de laisser glisser ton dos sur moi, sur ma poitrine.

Et si je vous disais également que ce courage n’est pas qu’à vous.

Qu’il est une histoire commune venue d’ailleurs et que la femme se sent initiée pour marcher à vos côtés. Le courage est une reliance au cœur et chaque homme et chaque femme en porte cette responsabilité et se tient la main.

Et si maintenant on vous laissait évoluer, marcher, voler dans votre fragilité mais aussi, dans votre douceur, dans votre beauté, dans votre vérité où vous abandonnez enfin vos ailes dans leur plus belle envergure pour ACCUEILLIR la force du vent et les tournoiements créés par les montagnes sans aucune crainte.

Alors vous retrouvez vos bras qui enveloppent l’amour quand vous faîtes l’amour.

Faire l’amour quand on est un homme de cœur c’est comme illuminer le chemin de terre par des petites faisceaux de lune.

Vous entrez dans la nuit des mystères avec la femme et vous amenez la lumière délicatement pour faire de l’amour une découverte de chaque instant.

Faire l’amour en homme de cœur c’est être en contact avec la lune dans le ciel et la rose intérieure de la femme.

Voir le rayon de lune rentrer dans la rose intérieure de la femme. Ce rayon de lune qui est en votre âme et qui vous amène à sentir votre plus beau masculin mélangé au féminin pour faire de la caresse intime, pour faire de la rencontre amoure une musique des corps, une naissance à la sensualité consciente.


📌 À lire aussi : Quand l’amour peut réparer nos blessures psychologiques. La résilience en plein cœur


Toi l’homme de cœur qui viendra dans la femme et entendra tout ce qu’elle n’aura jamais pu dire. Tout ce qui fait qu’à l’intérieur la femme reçoit, garde alors que toi tu te retires. Mais toi l’homme du cœur tu sauras y déposer des baisers comme le début d’une nouvelle fois, tu sauras y apporter la tendresse d’une main quand tout sera chaud et seul à la fin.

Toi l’homme de cœur tu oublieras les apparences et reviendra à l’essentiel du battement des cœurs au début d’une étreinte amoureuse.

Et si on revient à ces ailes.

sea-gull-765490_960_720

Ces ailes du courage, on ne vous les a pas données pour tout cacher, pour tout prendre sous votre coupe, ou pour voler loin mais tout simplement ce sont des ailes pour être ensemble : Toi l’homme de cœur avec la femme de cœur. C’est pour être suffisamment protégés ensemble, pour se tenir chaud et regarder la liberté sous un autre œil : à deux. Oui voler, s’envoler. Le vol de notre liberté. C’est pouvoir partir quand on n’en peut plus, c’est pouvoir se dire qu’à deux c’est quand même mieux de relier nos ailes car on irait plus vite.

Et enfin œuvrer au ciel des possibles et apercevoir dans les nuages ce qu’est l’amour entre un homme et une femme.

Vous êtes des oiseaux du temps de l’amour.

Le dessin dans les nuages vous dansera la voie de l’amour au gré de ces mouvements et de ces cotons de soie. Vous prendrez alors le temps de contempler.

Grandes ailes qu’on vous a mises en vous disant parfois de ne pas pleurer quand vous étiez petit, en vous affirmant que tu seras un homme et que tu seras le plus fort mais surtout de ne pas regarder dans le miroir lorsque vos larmes coulent, et de ne pas vous mettre ce rouge à lèvres car c’est pour les filles.

Mais vos lèvres rosées de l’amour savent se faire délicates, créatrices et douceurs pour goûter vos larmes et nos larmes, pour goûter les corps, pour envoyer des baisers au ciel.

Les larmes de l’eau. Vos larmes de l’eau, mes larmes de l’eau.

Nos larmes ont le même goût.

Et si je regarde ton corps et le mien alors il semblerait que nous pouvons créer notre plus belle union comme l’alchimie la plus dorée qu’il soit.

Sans titre2

La Relation transformatrice avec toi et moi, entre toi et moi.

Une union sensible, sensuelle, consciente des temps, des douleurs, des joies, des questionnements, des certitudes et confiante en l’univers qui nous attire l’un vers l’autre et qui nous met depuis le début sur le même chemin pour accomplir l’amour.

Nos regards croisés et emprunts de tendresse, de découverte.

Puis à la fleur de nos peaux, de nos corps différents par endroits.

Nos corps épanouis et sensibles alors aux caresses, à l’amour.

Et alors glisseront nos larmes, des larmes d’amour de se retrouver enfin cher Homme de cœur.

Entre chagrin et étape de vie, on peut s’écouter et s’entendre ensemble.

Car oui vous les hommes de cœur vous entendez enfin ces larmes sans même les voir car les hommes de cœur ressentent au fond d’eux le silence des tristesses des hommes et des femmes qui ne savent plus, qui n’entendent plus le bruit des flots du cœur.

Vous pouvez entendre certains matins quelques pleurs. Il vous arrive aussi de caresser durant des nuits les corps.

Vous aimez dans votre vie plusieurs fois. Vous savez sans aucun doute accueillir les larmes et les sensualités de chacune et puis vous savez leur dire que le chagrin est un peu le passage de l’amour en soi, que l’amour des corps abandonnés c’est le monde de demain.

Vous savez recueillir dans un petit mulier les poissons perdus des larmes des femmes, vous savez alors les mettre au creux des draps et nous recouvrir pour nous faire l’amour.

Pour que nous fassions l’amour ensemble sans avoir peur de retirer les voiles secrets, froissés.

Je vois la transformation arriver chez les hommes de cœur et les femmes initiatrices. Je vois la parole entre eux dans une confiance d’amour.

Je vois la création d’un silence qui devient l’écho où chacun crée son histoire d’amour pour soi, pour l’autre et pour tous.

Un écho qui va Faire l’amour à l’amour, entrer l’amour dans l’amour, regarder l’amour dans l’amour et finalement aimer l’amour.

Vous hommes de cœur, sauvages solitaires, silencieux, amis, pères, amants, créateurs, musiciens, danseurs, vous sentez la chaleur du soleil à nouveau sur votre peau, vous sentez la nuit éclairée par la lune et vous caressez les eaux perdues des larmes sur nos joues.

Hommes de cœur et femmes de cœur oeuvrons pour la Relation, pour notre relation.

Une relation des sens, une relation d’éveil, une relation d’amour.

A vous hommes de cœur, j’imagine que vous avez dû soulever la pierre pour construire votre corps, vous avez certainement dû parfois vous taire et éteindre votre cœur, ce centre émotionnel pour ne pas dire. Et votre ventre s’est alors effacé.


📌 À lire aussi : L’amour silencieux chez un homme. Toi qui gardes l’amour pour elle au fond de toi


Vous avez dû tant faire et parcourir pour arriver jusqu’à nous enfin.

Mais je vous entends Hommes de cœur, nous vous avons entendu dire, crier et pleurer parfois.

A vous hommes de cœur qui accueillez l’amour, l’amour au singulier, l’amour au pluriel, l’amour en tout, en elles, en eux.

A vous hommes de cœur, je vous vois descendre le chemin, ventre au vent, bras doux, cou tendre et regard porté vers les ombres et les lumières.

Je vous regarde avec tant de tendresse car vous savez sentir le corps et le cœur de la femme, de l’homme, de l’enfant dans sa plus belle œuvre.

Je vois votre amour se mettre en place. Je vois votre désir changer et accueillir les temples féminins et masculins dans une si belle réciprocité.

Certaines femmes seront alors des guides, des initiatrices et vous feront aimer votre âme.

À vous hommes de cœur, soyez libres de transformer vos pas en marchant ensemble côte à côte, en vous enlaçant d’homme à homme et en vous unissant avec les femmes.

Vos pas au rythme de la terre avanceront alors.

Ce rythme de la terre que vous réveillez par votre pas dansant.

Vous avez réveillé la source des hommes de cœur qui se trouve au bord de la lune.

Cette source vous a entendu arriver tous ensemble, main dans la main, torche de feu tournée vers le ciel.

La source a entendu le souffle des femmes vous pousser si fort vers le clair de lune.

Sans titre4

Puis lorsque vous arriverez auprès de la source de la lune, sachez le, elle vous transmettra le tambour de l’amour, celui qui vous fera vibrer votre cœur.

Alors chers hommes de cœur, osez la respiration du ventre, osez le bassin dansant, celui qui pose en tout instant la vérité. Osez l’animal de pouvoir vous souffler la magie des corps, la magie des intentions nouvelles pour l’amour.

A vous hommes de cœur, j’ose alors danser au rythme de vos tambours, de vos corps qui nous emmènent dans ce mouvement.

Hommes de cœur

J’entends la caresse de votre cœur battant.

Et je me faufile dans le souffle du vent pour marcher avec vous en vous regardant heureuse de ce chemin enfin pour NOUS.

Et sachez le nous sommes beaucoup de femmes à vous attendre enfin hommes de cœur.

Nelly Delas Pour la Voie de La Pleine Confiance

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2303 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !