Amour de soi

Citation Apprendre dans la dualité et la comprendre pour s’en libérer

Apprendre dans la dualité et la comprendre pour s’en libérer

Je me demande parfois si j’avais su ce que je sais aujourd’hui il y a 20 ans, aurais-je fait le même parcours de Vie ? Étrangement, je pense que oui, car je crois que même si on m’avait révélé ce secret inestimable dans ma jeunesse, de toute évidence à l’époque, je n’aurais pas été prêt à le conscientiser. Cependant, qui sait si le fait de l’avoir lu étant plus jeune ne m’aurait pas permis d’avoir accès plus rapidement à cette prise de conscience…

Je pense qu’en tant qu’humain, nous sommes des Êtres parfois excessivement têtus ou alors nous avons ce besoin de vivre et revivre des situations similaires souffrantes afin de bien les assimiler. Ainsi, tout au long de mon existence, je me suis rendu la vie bien difficile. J’ai toujours eu l’impression qu’en grande partie les autres étaient sans cesse responsables de tous mes tourments. À l’époque, je n’avais pas réalisé à quel point j’essayais de tout contrôler, tout le temps. Et c’est ainsi que je me suis littéralement détruite intérieurement.

Il m’a fallu pas moins de 45 ans pour réaliser que je ne changerais jamais le monde autour de moi… 45 ans pour comprendre qu’à tout vouloir contrôler je détruisais plus que je ne bâtissais… 45 ans pour réaliser qu’aimer véritablement quelqu’un (que ce soit vos enfants ou votre conjoint ou qu’importe) signifiait le laisser Être librement la personne qu’elle est réellement… même si cela signifie de les voir s’aventurer sur un chemin perdu d’avance… Car qui sait si ce chemin ne sera pas leur plus grande leçon de Vie ?

Un jour à l’aube de mes 46 ans, j’ai réalisé que ce qui me conduisait sur le chemin de la dualité n’était nul autre que toutes les attentes que je me faisais face aux gens qui m’entouraient; que ce soit mes enfants… mon amoureux… ou quiconque qui croisait tout à coup mon chemin… À cette période de ma vie, j’avais déjà commencé depuis quelques années une introspection de moi-même, j’avais suivi quelques formations qui m’ont conduit sur le chemin de mon monde intérieur et j’ai fini par retournée là où jadis la Vie avait laissé ses marques gravées au fer rouge sur mon petit cœur d’enfant. Le pardon m’a permis de saupoudrer de milliers d’étincelles dorés ces blessures qui n’étant pas soignées avec Amour, avaient tracé le chemin de la dualité et m’avaient fait revivre encore et encore, des situations d’attentes et d’exigences envers les autres afin de me ramener sans cesse à cette douloureuse période…

Finalement, avec le désir de vouloir cheminer davantage face à moi-même j’ai non seulement découvert que le pardon était la plus merveilleuse des libérations que je pouvais m’offrir en cadeau, j’ai aussi découvert que le jour où j’ai cessé d’avoir des attentes envers les autres fût le jour où j’ai vraiment pu commencer à être véritablement heureuse… Heureuse de sourire simplement en admirant un paysage qui me semble féérique… heureuse de voir ma fille follement amoureuse de son copain pour lequel elle semble respirer à chaque seconde et je me souviens alors (qu’à son âge, j’étais exactement comme ça ) heureuse de voir mon fils grandir et lui faire conscientiser que ses choix seront le reflet de ce qu’il souhaite apprendre tout au long de sa vie, mais surtout le respecter… Heureuse de pouvoir dire enfin que j’ai compris qui « Je Suis » et que les autres sont tous des Êtres merveilleux qui sont parfois déguisés pour nous apporter de très grande leçon de Vie…

Lorsque j’ai pu comprendre que j’étais la seule à tracer mes propres leçons de Vie; j’ai pu réaliser du même coup que chaque personne doit vivre ses propres leçons. Étant sauveuse de nature, je voulais toujours éviter les pires situations aux gens qui m’entouraient et que j’aimais; alors je les empêchais littéralement de vivre leur propre vie afin de guider chacun de leur pas. Mais comment peut-on permettre à un enfant d’apprendre ses leçons si nous faisons leur devoir à leur place ? Comment peut-on permettre à nos conjoints de se responsabiliser si on fait toujours tout pour eux ? Et comment peut-on permettre à nos amis de s’exprimer davantage si on leur vole toujours la vedette ? Aimer véritablement… ça fait aussi partie de tout cela et c’est ainsi que nous pourrons dire avec conviction que nous savons aimer de façon inconditionnelle…

Avec les années j’ai conscientisé qu’en chaque Être humain il y a de la magie… la Magie d’un très grand Amour parfois bien emmitouflé, mais que tel un magnifique cadeau; il nous faut savoir le développer afin de le découvrir dans toute sa splendeur et sa richesse intérieure…

La terre c’est la plus grande et la plus magnifique des écoles qu’il m’ait été donné de visiter, celui qui ne veut pas faire les efforts nécessaires afin d’apprendre les leçons pataugera en permanence dans les mêmes situations répétitives… Cependant, tels des examens de fin d’année, celui qui aura bien appris la leçon pourra sans contredit passer à l’étape suivante et cheminera un pas à la fois vers le plus haut sommet de son Cœur…

LouAnge
Messagère

Source : Groupe Facebook de LouAnge

Image : http://wallpapercave.com

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!