Bienveillance d'un parent divorcé

Citation Comment rester bienveillant en étant un parent divorcé ?

Comment rester bienveillant en étant un parent divorcé ?

Être un parent divorcé et bienveillant, c’est pas simple !

Pas facile toujours de garder son sang-froid, son calme et de ne pas avoir envie de pourrir son ex devant les enfants….Pourtant rester bienveillant lorsqu’on est un parent divorcé, vis à vis de ses enfants au regard de votre ex, est primordial.

Oui, je sais, vous lui en voulez, vous avez des rancœurs, peut-être même que vous avez été trahi.e, peut-être que votre ex ne respecte pas certains aspects de la séparation ou du jugement de divorce…Votre ex vous fait vivre un enfer… Votre ex ne paye pas la pension, votre ex vous laisse dans une situation difficile. Ou encore, vous souffrez, tout simplement, et vous souhaitez lui faire payer votre souffrance.

Bref, la liste des griefs, même justifiés, n’est pas exhaustive, je le sais bien et je sais aussi, par expérience, qu’il est extrêmement difficile de rester zen en toute situation.

Des règles pour protéger ses enfants

Je vais vous donner les 10 REGLES D’OR pour être bienveillant quand on est un parent divorcé.

Ces règles d’or, j’ai décidé de les appliquer même si j’ai failli, moi aussi, mais le prix à payer a été tellement terrible que maintenant je n’y déroge plus et surtout je les donne à tous.tes mes clients.es pour s’en imprégner, les apprendre par cœur s’il le faut, tant il est capital d’être un parent bienveillant avec ses enfants lorsqu’on a divorcé.

Ces Règles d’Or proviennent de la Positive Separation Method™ ou Méthode de Séparation Positive, une méthode éprouvée depuis 2008 pour surmonter un divorce ou une séparation. J’ai d’abord mis en place cette méthode à des fins personnelles afin de sortir du mode « survie » que j’utilisais depuis quelques années durant lesquelles je n’arrivais pas à remonter la pente puis je l’ai partagée car elle fonctionne !

Mais si nous parlions de ces fameuse règles d’or à mettre en place pour être un parent divorcé bienveillant ?

Les 10 règles d’or pour être bienveillant lorsqu’on est un parent divorcé

En plus de prendre soin de vous et de garder votre énergie et une attitude positive, il existe de nombreuses façons de soutenir vos enfants durant la séparation et après. Voici quelques-unes de mes règles d’or pour naviguer dans les eaux troubles d’une séparation quand les enfants sont impliqués.

  1. Réfléchissez à la meilleure façon de soutenir chacun de vos enfants.

Chaque enfant nécessite une approche différente. Un thérapeute familial, un coach ou un thérapeute pour enfants a souvent une grande valeur et vous guidera tout au long du processus.       

  1. Ne parlez pas négativement de l’autre parent.

Épargnez à vos enfants les détails négatifs, les accusations, et ne pointez pas du doigts les actions de l’autre parent. La raison de votre séparation est seulement le fait que vous n’étiez plus heureux ensemble. C’est l’unique raison que les enfants devraient connaître. Et puis « basher » son ex devant les enfants peut faire du bien à court terme, et surtout pour vous, ça défoule, mais à long terme, cela rendra les choses vraiment difficiles pour vos enfants.

  1. Les enfants ont droit à leurs deux parents.

Excepté pour les cas de maltraitance, de négligence ou autres conditions qui mettraient vos enfants en insécurité avec votre ex, empêcher vos enfants de voir leur autre parent fera plus de mal que de bien. Même si vous préférez éviter tout contact avec votre ex, la parentalité est un droit à 50/50, alors assurez-vous que l’autre parent ait un rôle clair à jouer, même si les enfants vivent continuellement avec vous.

  1. Prenez des dispositions claires concernant les rôles de chacun, les différentes échéances et les calendriers de garde.

Et tenez vos engagements (je sais combien cela est difficile !) pour le bien des enfants et la clarté dans l’organisation. Cette clarté les enfants en ont besoin ! Ils ont besoin de routines, tout cela les rassure et encore plus avec des parents séparés.

  1. N’oubliez pas de vous amuser !

Prenez le temps de profiter de vos enfants, de rire et de jouer. Faire des activités avec eux, jouer, leur porter de l’attention même si vous êtes, en plein chaos est le plus beau cadeau que vous pouvez leur faire.

  1. N’utilisez pas vos enfants comme messager entre vous et votre ex.

Si vous avez des choses à dire à votre ex, dites-lui directement. Et dans le cas où vous ne vous parlez plus, écrivez-lui ! Que ce soit par e-mail, par texto ou même par courrier. Imaginez un instant un enfant qui doit répéter un message ne provenant pas de lui, voire ne le concernant pas directement, ou pire encore, cet enfant n’est même pas en accord avec le contenu du message, c’est très limite « manipulation » et c’est surtout terrible pour l’enfant.  

  1. Ne vous disputer pas en leur présence.

Cela les rend impuissants et les déstabilise complètement. Restez amical ou neutre lors des moments où vous récupérez les enfants ou les déposer ou toutes les autres interactions qui pourraient arriver où votre ex est présent.

  1. Si vous avez des émotions négatives, gérez-les seul.e.

Si vous avez du mal avec cela, ou si vous sentez que les enfants sont votre seule possibilité de soutien en ce moment, demandez l’aide d’un professionnel. Ils ne peuvent ni ne doivent pas récupérer vos émotions.

  1. Ne laissez pas votre nouveau partenaire parler négativement de votre ex ou de votre vie de famille antérieure devant vous et vos enfants.

Encore une fois, cela ne concerne pas vos enfants, mais seulement vous et votre relation avec votre nouveau partenaire. Expliquez-lui que votre passé vous appartient et votre nouveau partenaire faisant partie de votre nouvelle vie ne doit pas aborder ce type de sujet surtout en présence des enfants, cela créerait des tensions et envenimerait votre relation aussi bien avec vos enfants qu’avec votre nouveau partenaire.

  1. N’oubliez pas que vous donnez constamment l’exemple à vos enfants sur la façon de surmonter une situation de crise.

Ainsi, adopter un comportement équilibré en tant que parent peut avoir des conséquences positives à long terme pour eux.

Votre nouvelle vie vous attend – et vos enfants ont la chance de pouvoir partager le nouvel avenir que vous créez. Faites tout ce qui est nécessaire pour conserver votre vision d’un avenir positif et heureux.

Vous serez heureux.se – encore une fois – et si vous êtes heureux.se, ceux que vous aimez seront heureux aussi !

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!