Crée ta propre réalité

Citation Écris ta ligne temporelle

Écris ta ligne temporelle

Toute petite, je priais Dieu, le soir, couchée dans le noir. Je Lui demandais de changer la réalité. Mais lorsque je me réveillais, ma famille n’était pas plus gentille et les professeurs m’avaient toujours à l’œil.

Pourtant, sans que je m’en aperçoive, une autre réalité – la mienne -, s’est créée sur cette réalité.

J’empruntais des livres de la Bibliothèque Verte dans la salle de lecture blafarde de la bibliothèque de ma ville. Et mes héroïnes préférées m’ont accompagnée chaque jour dans ce que j’avais à vivre. Elle partaient avec moi à l’école. Elles me racontaient leur vie pendant la récréation, tandis que j’étais assise sur l’une des marches glacées de l’escalier de pierre, en plein hiver. Alice Roy, en particulier, était ma plus grande amie. Et lorsque je voulais fuir la triste salle de classe toute grise, Oui-Oui, le petit pantin de bois me disait en cachette, installé sur mes genoux : En voiture ! Pour la grande aventure !

Pendant que ma mère se plaignait que sa maison était toute sale, je dansais avec les branches du platane au rythme du vent, devant la fenêtre de ma chambre. Et puis, j’avais ma marionnette, Cathie, qui mettait en scène, par la seule entremise de ma main, les disputes de famille en y apportant un humour touchant qui me faisait pleurer et rire aux éclats à la fois.

Quand j’ai grandi, j’ai voulu partir. Mais il n’y avait pas grand-chose dans ma valise. C’est alors que la Poésie m’a dit : Viens ! Je t’emmène ! Ensemble, nous avons pris le chemin bordé de pins sylvestres jusqu’au chant d’une fontaine enchantée, cachée au cœur d’une forêt d’un autre temps. J’avais suivi la voix d’un poète, dit mineur, qui voyait immensément clair en mon âme.

Certes, la réalité n’avait pas changé mais mon regard sur cette réalité avait bel et bien changé. Si le monde extérieur existait toujours, je possédais, moi, un univers intérieur bien plus grand que ce monde qui, après tout, ne faisait sa révolution qu’autour de lui-même. Et les deux réalités se côtoyaient désormais, sans se heurter.

Et toi, comment te crées-tu ta réalité quand l’autre est difficile à vivre ?

Chaque jour ou chaque semaine, écris ta ligne temporelle, celle qui te permettra de vivre indépendamment des contingences extérieures.

Rappelle-toi : tu n’es pas responsable de la manière avec laquelle les autres te traitent mais tu es responsable de la manière avec laquelle tu te traites, toi.

Tu peux te faufiler à travers cette réalité que tu ne peux pas changer, en gardant les rêves de ta vie intacts. Pour cela, protège-les. Je te donne quelques pistes que j’ai pratiquées personnellement.

  • Fais une liste de tes activités préférées de chaque jour et pratique-les ! Ces activités doivent te concerner, toi seulement et ton plaisir (sport, cinéma, poterie, danse, musique). Accorde-leur dix à vingt minutes quotidiennes, prioritaires sur les diverses sollicitations qui peuvent surgir n’importe quand.
  • Décris une scène marquante de ton enfance où tu étais heureux – quelles qu’aient été les circonstances. Cette scène existe quelque part dans ta mémoire, même si tes parents se disputaient, même s’il n’y avait pas beaucoup d’argent à la maison. Tu découvriras alors, peut-être, que ton bonheur était lié à un rayon de soleil, un chant d’oiseau, le murmure d’une fontaine – des choses toutes simples que l’Univers dans sa générosité t’a prodiguées. Tu apprendras ainsi à avoir davantage confiance en cette Puissance Supérieure qui est en toi.
  • Découpe des photos inspirantes dans des magazines et colle-les sur ton cahier, en notant en dessous « ta légende personnelle« , c’est-à-dire ce que tu veux devenir et que le potentiel de ces photos actualise déjà (un peintre, un écrivain, un voyageur en Chine, un médecin, une mère de famille – la liste, évidemment, n’est pas exhaustive).
  • Répertorie les musiques qui te font vibrer – compositeurs, titres, applications où elles figurent – et écoute-les souvent, surtout quand l’autre réalité t’atteint. La réalité de la beauté est aussi vraie que celle de l’actualité ou de ton entourage et, comme elle importe pour toi, elle doit prédominer dans ta vie. Fais pareil pour les tableaux que tu aimes, les recettes que tu cuisines. Dresse des listes de bontés pour toi-même.
  • Relis tes livres d’enfance ou d’autres livres que tu as beaucoup aimés. Choisis le héros (ou l’héroïne) qui te réconforte, te donne de la joie, de l’élan ou qui est un modèle d’aventurier, de résilient pour toi. Fais-le entrer dans ta vie. Fais-le cheminer à tes côtés. Que te dit-il ? Que te conseille-t-il ? Imagine un dialogue amical entre lui et toi sur tes pages du matin. Fais-en un ami. Tu peux aussi prendre comme mentor ton auteur, ton musicien de génie ou ton cinéaste préféré.

Ces pratiques de développement personnel et spirituel te permettront de passer entre les gouttes du temps gris du réel, de vivre pleinement sans chercher l’aval des autres et, surtout, de ne plus faire dépendre ton bonheur du monde extérieur.

Géraldine Andrée Muller
Écrivain privé-biographe familiale-psycho-biographe
lencreaufildesjours.com

par Géraldine Andrée Muller

J'écris depuis l'enfance. Très tôt, j'ai découvert le pouvoir des mots qui peuvent soigner, guérir, être un baume pour l'âme. Je vous propose mon aide...

Visiter le site web
Suivez Géraldine MULLER sur les médias sociaux

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Dernières publications de Géraldine MULLER

Pouvoir des mots pour changer ta vie
par Géraldine Andrée Muller

Écrire va changer ta vie

On te dit qu’écrire va changer ta vie. On t’a enseigné le pouvoir des mots, l’importance d’être attentif ...
Tenir un journal de thérapie

Comment être actif dans sa thérapie ?

Quand on entame une thérapie, beaucoup de sensations, d’émotions et de souvenirs nous submergent. De plus, il se ...
Fais la planche !
par Géraldine Andrée Muller

Invitation à lâcher prise

Tu te souviens quand tu faisais la planche dans ton enfance ? Moi, je me souviens. Bras et jambes ...
La foi de la page
par Géraldine Andrée Muller

Avance dans la page

La page est l’espace où tu peux exercer ta foi. Et, comme toute expérience qui défie ta capacité ...
Sois le héros de ta vie
par Géraldine Andrée Muller

Raconte-toi des histoires

Enfant, je ne pouvais guère m’exprimer. Je ne parlais pas de mes expériences. Les conversations avec mes parents ...
Toutes les publications de Géraldine MULLER

Top articles du mois

L'amitié chez les personnes hypersensibles
par Claire Stride - Hypersensibilité, neurosciences et neurodiversité

Les 7 secrets de l’épanouissement amical quand on est hypersensible

En tant qu’hypersensible, on parle souvent des relations amoureuses, et on se concentre beaucoup dessus. Pourtant, très vite, ...
Guérir le mal d'amour
par Gaëlle Amour et bienveillance

Comment guérir de notre mal d’amour ?

Guérir de notre mal d’amour est un processus individuel. Ce processus peut être entamé à n’importe quel moment ...

Vous aimerez aussi

Comment accepter et recevoir de l'amour ?
par Claire Stride - Hypersensibilité, neurosciences et neurodiversité

Accepter l’amour de l’autre quand on est hypersensible

Comment accepter et recevoir de l’amour ? Comment se laisser aimer quand on est hypersensible ? Ce texte a été ...
Différence entre estimer et aimer
par Simplement Francis

Il y a une différence entre celui qui vous aime et celui qui vous estime

Il y a une différence entre aimer quelqu’un et l’estimer. Mais quelle est cette différence ? J’aime mon ordinateur, ...
Le respect est-il un signe de faiblesse ?
par Agnès de Reulle - Coach Experte PNL Libération Emprise et Violence

Le respect n’est pas un signe de faiblesse mais la preuve d’une bonne éducation

Le respect est quelque chose qui s’apprend. Le respect n’est pas un signe de faiblesse, il est la colle qui ...
Comment sortir d'un schéma limitant ?
par Geoffrey CUDIZIO

Les 4 clés pour sortir d’un schéma limitant

Pourquoi attire-t-on sans arrêt le même type de relations ou l’issue reste la même et vacille entre désillusion, ...
Le respect de soi dans les relations humaines
par Maryse Ligdamis

Jusqu’à quel point laissez-vous les autres vous faire du mal ?

Les pièges relationnels ! Au fil de votre existence, vous déambulez à tâtons dans les ruelles sombres de vos difficultés ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2690 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici