Bonheur

Citation Les 4 accords toltèques expliqués aux tous petits

Les 4 accords toltèques expliqués aux tous petits

En 1997, Don Miguel Ruiz, un chaman mexicain écrivait Les Quatre Accords toltèques traduits du livre The Four Agreements, best-seller, vendu à près de 4 millions d’exemplaires. Il résume quatre règles que nous pouvons utiliser pour appréhender la vie afin d’être heureux.

Premier accord toltèque : Que votre parole soit impeccable (l’épée)

La parole véhicule nos pensées, nos émotions et nos besoins. Nous pouvons l’employer pour dire de belles paroles ou au contraire exprimer des paroles blessantes. Tout ce que nous disons nous revient, c’est l’effet boomerang. Si nous semons des paroles qui détruisent (critiques, jugements, insultes, mensonges, culpabilisations), nous détruisons l’autre, mais nous nous autodétruisons aussi. À l’inverse, des paroles d’amour nous permettent de nous donner de la compassion et du positif.

La question à nous poser est la suivante : quelle est l’intention derrière notre parole ? La majorité du temps, l’inconscient prend le dessus. Après avoir balancé notre venin, nous réalisons souvent les raisons sous-jacentes à nos paroles : émotions, peur de ne pas être aimé, peur de ne pas être assez bon, peur du jugement des autres, etc. Malheureusement, il est souvent trop tard le mal est fait. C’est en nous attachant à la vérité que notre parole deviendra impeccable. En devenant présent à l’autre et à vous, votre parole deviendra impeccable. Commencez par vous en ayant des pensées douces pour vous et non autocritiquant.

Deuxième accord toltèque : Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle (le bouclier)

Nous détenons encore une fois le choix de nous laisser atteindre par les autres et les événements de la vie. Une personne nous juge et nous critique, nous pouvons être tristes ou nous pouvons continuer votre vie. Ne vivons plus dans la peur. Apprenons à nous connaître et aimons-nous tels que nous sommes.

En agissant ainsi les autres perdent leur impact sur nous puisque nous connaissons nos forces et nos faiblesses. De plus, cela ne nous regarde pas si l’autre est programmé pour juger, quoiqu’il dise, nous savons, qui nous sommes.

Troisième accord toltèque : Ne faites pas de suppositions (la quête)

La quête de la vérité représente le point central de et accord. Avant d’assumer, allons chercher la vérité. Une amie ne nous appelle plus et nous nous faisons des films dans nos têtes, confirmons avec elle. Vérifions nos pensées avant d’y croire et tomber dans un cercle vicieux de croyances inutiles. La prise de conscience de ce mode d’agir est primordiale pour amorcer un changement.

Quatrième accord toltèque : Faites toujours de votre mieux (la règle)

En tout temps, efforçons-nous à faire de notre mieux. Par contre, le mieux d’aujourd’hui peut être différent de celui demain, alors respecter vos besoins et vos limites. Tous les jours, faites de votre mieux et ne regardez pas ce qui n’a pas été accompli, mais plus tôt ce qui l’a été.

En conclusion

Ces 4 accords toltèques peuvent nous rendre la vie plus douce, mais les mettre en pratique tous en même temps peut créer un découragement et un manque de motivation. Alors, pourquoi ne pas commencer par s’observer lorsque l’on parle avec les autres ? Finalement, nous avons toute notre vie pour nous améliorer, non ?

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!