Articles » Relations toxiques

Citation Se libérer d’un manipulateur pour enfin être soi et avancer!

Se libérer d’un manipulateur pour enfin être soi et avancer!

Savoir te libérer d’un manipulateur est incontournable si tu veux avancer, te découvrir et faire profiter aux autres le talent unique que tu possèdes !

Qu’ils ou qu’elles soient prédateurs sexuels, sociopathes, manipulateurs, narcissiques, on n’en veut plus dans nos vies!

Toutefois, il est vrai que se libérer d’un manipulateur est autant un incontournable qu’un défi. Et souvent le défi de se libérer d’un manipulateur avec qui on vit ou on travaille représente LE DÉFI DE NOTRE VIE.

En général, tout le monde connaît ou en a connu au moins un manipulateur dans sa vie. Et il s’en souvient!

Apparemment, on se les attire… On attire TOUT de toute façon!

Le fonctionnement du manipulateur

Impossible d’être soi avec un manipulateur!

Mais ces emprisonneurs, comme Annabelle Boyer les décrit si bien dans son livre: Relations sous emprise, n’ont qu’un but: se faire plaisir à eux (elles)-mêmes!

Le processus d’emprisonnement est subtil, intelligent et raffiné.

Au début de la relation, le manipulateur discute ouvertement (en apparence) avec toi, il te fait parler. En fait, il te laisse s’ouvrir à lui… Ce qui est trompeur, c’est qu’il semble s’intéresser à toi. Et il te donne même à croire que tu as une certaine valeur à ses yeux. Mais tout ça est faux!

En vérité, son but est de découvrir ta faiblesse, trouver la faille qu’il exploitera ensuite pour te dominer… On en a tous au moins une!

En fait, il cherche à découvrir ta vulnérabilité.

Pense à l’une des cinq blessures qui t’empêchent d’être toi-même… Laquelle portes-tu déjà?

Dès qu’il saura, lui, il passera à l’action. Et il l’exploitera très finement pour son seul bénéfice. Et, sans émotion pour ce que tu vis ou vivras ensuite.

Le manipulateur fera en sorte que tu adoptes ses valeurs à lui, ce qui aura pour conséquence de t’éloigner graduellement des tiennes…

Dans ce contexte, chercher à être toi-même te sera impossible. Car chaque manifestation d’auto-estime, de recherche de croissance personnelle, d’expression de tes valeurs sera rejetée radicalement par cet être contrôlant.

Sa réaction variera de la subtilité à l’agressivité verbale ou physique.

Le processus de l’emprisonneur

Annabelle Boyer parle d’un processus qui s’élabore graduellement par l’emprisonneur, d’un processus qui s’échelonne sur plusieurs semaines, voire des mois au cours desquels le piège se refermera sur vous (si vous ne faites rien pour l’en empêcher).

La 1ère phase, c’est l’hameçonnage, la phase de séduction, de l’éblouissement.

La seconde phase, c’est l’endoctrinement de ta façon de penser. Il fera en sorte que tu adoptes ses valeurs. (Et que tu nies les tiennes!)

La 3e phase est celle de la pression. L’emprisonneur passe à l’action, il augmente son contrôle…

La 4e et dernière phase est soit celle du dénigrement ou de l’indifférence selon ce qui sera le plus utile au manipulateur.

« Une relation sous emprise s’instaure graduellement. Si le lien était étouffant dès le début, personne n’y resterait ! Ce serait facile à déceler. Tout bon empoisonneur sait qu’il doit amadouer sa proie, engourdir sa vigilance et implanter le doute dans l’esprit de l’empoisonné. »
– Annabelle Boyer

Fais le test pour démasquer le manipulateur qui te titille!

Dans son livre: Les manipulateurs sont parmi nous, Isabelle Nazare-Aga décrit 30 critères pour découvrir si celui ou celle qui te titille est un manipulateur.

Pour simplifier, je te suggère de faire le test en écoutant discrètement cette vidéo de Stéphanie Milot.

Personnellement, je suis récemment arrivé à en démasquer un grâce au critère du menteur. Ici, je ne parle pas d’un petit menteur un peu comique, je parle d’une personne qui ment plus qu’il respire! En fait, le manipulateur ment tellement qu’il en oublie ses mensonges…

Il peut même arriver à un manipulateur de se contredire dans la même phrase!

C’est que ce type de menteur qu’on appelle mythomane n’est pas apte à distinguer ses fabulations de la vérité. Il s’invente  une vie heureuse et aisée, en y ajoutant des exploits fictifs.

Ses mensonges ont comme seul objectif de susciter l’admiration et surtout, de fuir sa réalité. Car, croyez-le ou non, le menteur pathologique souffre. Et, contrairement aux apparences, il souffre d’un grand manque de confiance en lui, qu’il tente d’ailleurs de transposer sur tout son entourage!

C’est difficile de le prendre en défaut. Car chez le manipulateur, le mensonge est tellement pathologique qu’il ne se rend même pas compte qu’il ment.

C’est au point où si quelqu’un a le courage de lui en faire la remarque, il lui répondra agressivement en le regardant droit dans les yeux: c’est pas vrai, ça!

Pas facile de se libérer d’un manipulateur!

Le manipulateur n’a pas d’amis

L’emprisonneur n’a pas d’amis!

En fait, sur le long terme, il pourra conserver une ou deux relations forcées, mais sans plus, selon mes observations. Généralement, des gens qui ne savent pas dire non, ou qui espèrent encore en tirer un avantage…

« L’emprisonneur connait très bien le jeu du chat et de la souris. Il joue avec sa proie. Il crée un moment de bonheur et de plaisir, puis s’éloigne et l’attise, la fait languir, la torture avec son silence et son désintéressement. Quand sa proie se morfond d’ennui et qu’elle est rongée d’inquiétude face à son silence, il la relance et l’emprisonné retombe avec avidité et soulagement dans son piège. Un chat ne devient jamais ami avec une souris. Il la mange. »
– Annabelle Boyer

Pour enfin te libérer d’un manipulateur…

En lisant ce texte, peut-être te sens-tu coupable de n’avoir pu te libérer d’un manipulateur?

Et tu aurais sans aucun doute préféré t’en rendre compte bien avant, mais…

Quand on commence à se rendre compte que l’on est possiblement pris dans le carcan d’un manipulateur, généralement, notre première réaction sera de le nier. C’est qu’on n’y croit pas, on doute de soi. C’est normal, le manipulateur a fait son travail…

Ensuite, on a honte de soi. On ne veut pas en parler. D’ailleurs, à qui pourrait-on se confier? On est tellement pas fier qu’on n’en fera certainement pas un post Facebook!

Et aussi, on a peur…

On a peur des représailles de la part du manipulateur. On connait leur réseau de gens (encore) fidèles, de dénonciateurs. Aussi, on sait qu’ils sont très observateurs pour ce genre de chose… Et enfin, en général, ils ont du pouvoir; l’argent, un contact dans la hiérarchie, le contrôle pervers sur certaines personnes bien placées, le chantage, etc.

On a pourtant pas à avoir honte!

« Bien des gens pensent qu’il faut être faible pour tomber dans le piège. Or, il n’en est rien. On peut être intelligent, fort, courageux, sensé et tout de même se faire avoir par quelqu’un qui trouve le bon angle, le besoin non comblé. »
– Annabelle Boyer

Et justement, ce besoin non comblé en toi, c’est toi, toi seul qui le combleras.

Ce ne sera certainement pas ton manipulateur!

Penses-y! As-tu vraiment besoin d’un manipulateur ou d’une manipulatrice dans ta vie ou au travail?

Pense à l’image que tu donnes de toi à tes enfants, à ton conjoint…

Donne toi la chance de devenir toi, de te consacrer à ta mission de vie, elle est unique. TU ES UNIQUE.

Fais-le pour toi, fais-le pour les autres.

AGIS, fais-toi conseiller, mais agis.

J’espère qu’aujourd’hui est le jour où tu décideras de te libérer d’un manipulateur!

Marc Blais
Trouve ta mission de vie

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!