Ton âme te parle, écoute-la

Citation La maladie, c’est l’âme qui a dit

La maladie, c’est l’âme qui a dit

Pour avoir été sérieusement malade durant 5 ans, de mes 15 à 20 ans, j’en suis venue à développer un autre regard sur la maladie et bien sûr à m’intéresser sur ce que pourrait en être le sens.
Ce texte est donc une invitation à voir la maladie autrement, quand cela est possible.

Très souvent nous entendons dire que « la maladie = le mal a dit ». Permets-moi aujourd’hui  de te souffler, selon ce que j’ai vécu, que « la maladie, c’est l’âme qui a dit ! ».

Si on part de ce principe-là : « Qu’est-ce que le mal a dit ? » Cela nous invite à faire un moment d’introspection… Tandis que quand je dis que la maladie, « c’est l’âme qui a dit », cela nous amène à l’écouter ! La perspective est donc différente. Cela demande de calmer le mental, de faire le silence en nous.

Tu sais quoi, je rêve sincèrement du jour où la plupart des gens se concentreront sur le peu de santé qu’il leur reste au lieu de s’enterrer avant l’heure en ne parlant que de leur maladie.

Si tu ne parles que de maladie, et « vibres » maladie, chaque jour, elle gagnera sans aucun doute du terrain car ce sur quoi tu concentres ton attention, s’amplifie.

Si toutefois tu es (ou as été) malade, si tu es encore en vie, c’est qu’il te reste encore un peu de santé n’est-ce pas ? Et bien c’est sur ça que j’ai envie que tu te concentres : donne-toi les moyens de guérir, si possible ! Car ce n’est pas en ressassant les problèmes que tu guériras.

De par ce message, je t’invite à repenser la maladie sous un autre angle et à renforcer ton état d’esprit… Oui, je t’invite à voir au-delà de ta situation actuelle, et pourquoi pas t’imaginer de guérir, enfin ?

En effet, la guérison est aussi présente en toi. Et si tu l’invitais dans ta vie afin d’en faire l’expérience ?

On peut avoir souffert (ou souffrir encore)… Mais, si possible, ne restons pas là à ressasser les choses, en vue de se plaindre, ni parler de tout ça tel un refrain de chanson favori…
Cherchons, à la rigueur, à édifier, inspirer, les autres en leur montrant que c’est possible de s’en sortir. (D’ailleurs, j’en parle souvent lors de mes interviews).

Certes, on se passerait bien de certaines expériences… de certains problèmes, et même si on n’en a pas envie, la vie nous offre surtout ce dont on a « besoin… » qu’on le veuille ou non.

Selon moi, la maladie, est un signal fort, un cri de l’âme : c’est « l’âme qui a dit » : « Prends soin de moi… car moi je t’aime… » et nous fait savoir qu’un retour à l’amour… et à prendre soin de soi est requis afin de nous porter au mieux.

J’espère que vous avez apprécié ce texte sur l’utilité de développer un autre regard sur la maladie.

Si vous avez à cœur de voir la vie sous le meilleur angle, de parvenir à positiver, ou de développer un meilleur état d’esprit ? Je vous invite vivement à me rendre visite… Suivez-moi sur ma page Facebook ou sur Instagram.

Merci

Nathy LaBell,

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2414 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !