Manière d'être

Citation Ce que raconte votre manière d’être…

Ce que raconte votre manière d’être…

Votre manière d’être est souvent le reflet de votre état d’esprit

Chaque individu agit avec une manière d’être, c’est-à-dire avec une façon de se comporter qui lui est propre. Chacun est ainsi responsable de l’attitude qu’il choisit d’adopter. Et par conséquent, chacun doit assumer ses actes  car c’est ce qui le définira le mieux aux yeux des autres. Mais il faut savoir que votre manière d’être est  influencée par votre état mental et par vos pensées.

Les relations humaines sont compliquées en raison de ces ruminations mentales qui rejaillissent forcément dans votre communication avec autrui. Lorsque vous voyez une personne agir et que cela ne correspond pas à votre propre manière d’être, le jugement est immédiat et s’en suivent les désaccords.

Les manières d’être peuvent être limitant

Commençons par l’exemple d’une manière d’être pessimiste, c’est-à-dire quelqu’un  qui se plaint tout le temps et qui a toujours un rapport très étriqué et critique à la vie quelle qu’en soit la situation. C’est dans cette manière d’être que cette personne abordera les autres. Et c’est à partir de cette typologie ainsi façonnée qu’elle attirera à elle les problématiques. Comme elle ne verra jamais le verre « à moitié plein », son rapport sera toujours tourné vers le négatif.

Malheureusement, dans ses agissements, elle récoltera de l’agacement plutôt que de la compassion, en raison de son état d’esprit jugé trop fermé. Il conviendra  pour son bien et pour une amélioration de ses relations aux autres, au monde et à elle-même  qu’elle prenne conscience de sa manière d’être et qu’elle adopte ensuite une vision plus ouverte, plus positive pour relativiser davantage  en radoucissant ses rigidités mentales. Ainsi, elle ne sera  plus victime d’elle-même de manière inconsciente.

Plus on reprend les rênes de sa vie en cultivant un mental plus positif, plus on constate un meilleur rapport à ce qui est là. Même si cela s’avère parfois difficile selon le contexte, le fait de ne pas aller dans le sens de celui ou de celle qui brasse du négatif  l’aidera à changer de point de vue et  à sortir plus rapidement de cette spirale infernale qui  l’entraîne irrémédiablement  vers plus de difficultés.

Ne pas encourager ce type de comportement permet de se recentrer  sur ce qui est essentiel. La question à se poser, c’est : «  Avec quelle manière d’être vous accueillez la vie ? Est-ce que vous cherchez des solutions ou est-ce que vous préférez rendre les autres responsables de ce qui vous arrive ? Agissez-vous avec votre pleine ouverture d’esprit pour activer le processus qui vous mènera vers une résolution d’un problème ou êtes-vous constamment en résistance avec ce qui vous impacte ? Abordez-vous les autres de manière ouverte ou fermée ? Ces questions vous permettront de savoir comment changer de manière d’être pour ne pas continuer à entretenir des difficultés relationnelles, si c’est le cas.

Un autre exemple assez fréquent de manière d’être négative, ce sont les personnes qui préfèrent mentir pour cacher ce qu’elles ne veulent pas qu’on découvre par méfiance. Souvent, on décrypte dans leurs yeux, dans leurs paroles ou dans leurs expressions des tentatives vaines pour masquer la vérité. Ce qui peut devenir très embarrassant.

Comment réagir face à cela ? Ce n’est pas facile car c’est un peu comme si  en ne disant pas la vérité, l’autre devenait faux avec autrui. Mais que peut-on  faire face à une telle attitude ?  Si on la décrypte, on peut juste se dire que cela ne nous appartient pas vraiment. Chacun fait le choix de sa manière d’être et doit en être conscient !  On ne peut pas forcer quelqu’un à être honnête ou encore à  faire confiance aux autres  sans chercher à leur prêter de mauvaises intentions.

Qu’est-ce qui peut pousser à agir ainsi ? Peut-être des relations forcées, un manque d’honnêteté, de la malveillance à l’égard de l’autre ou une manière de se protéger qui provoque plus de dégâts que de vrais résultats !

Tôt ou tard, la manière d’être peut éloigner les autres.  Lorsque l’attitude est inappropriée et inacceptable, la méfiance voire la défiance entraîne par réciprocité les mêmes comportements comme un « un effet miroir ».

Votre manière d’être détermine donc la qualité de votre relationnel aux autres, c’est pourquoi le seul sentiment qui doit animer ce lien c’est le respect de chacun !

Les manières d’être peuvent déstabiliser  mais  il faut se dire que si quelqu’un  choisit de mal se comporter, ce n’est pas de votre faute, vous ne pouvez qu’accueillir la situation telle qu’elle est, dans la mesure de ce qui vous est possible d’accepter mais  surtout de vous protéger pour ne pas en souffrir. Il faut laisser  le temps à chacun d’apprendre de ses erreurs jusqu’à ce qu’on se rende compte par soi-même que la manière d’agir nuit à la qualité de vie et aux relations.

Vous devez juste apprendre à accueillir autrui comme il est, avec beaucoup de flexibilité et d’adaptabilité et en définissant des limites à ne pas dépasser.

Comment ne pas subir les manières d’être des autres ?

Ne pas subir les manières d’être des autres, c’est se mettre à une distance suffisante pour ne pas laisser quiconque vous entraîner dans son mal-être ou dans sa manière de vivre sa vie. Vous êtes libre et vous devez vous approprier en conscience le droit d’être libre et de laisser aux autres la liberté de faire leurs propres expériences mais  vous ne devez en aucun cas subir leurs stratégies. Celui qui préfère se placer en victime de sa vie, il faut seulement essayer de le  guider  vers une autre manière de voir la vie. Mais, vous ne devez en aucun cas devenir le témoin ou le complice de ses stratagèmes.

Il est difficile de comprendre ce qui peut dicter de tels comportements mais votre rôle est uniquement d’observer que la manière d’être négative de la personne l’empêche de s’épanouir vraiment, et  espérer que celle-ci prenne conscience de son attitude néfaste pour essayer de se transformer. Peut-être que, grâce à cela, elle réalisera ses erreurs et  acceptera de changer pour guérir d’elle-même en renouvelant sa manière d’être.

Parfois, la personne aura  besoin d’un accompagnement professionnel, pour retrouver un état d’équilibre qui lui redonnera un espace de vie basé sur quelque chose de plus sain,  en se rendant compte qu’elle n’est pas sur la bonne voie et qu’elle se complique l’existence inutilement et qu’elle fait souffrir les autres. Mais, elle peut aussi rester dans le déni d’elle-même.

Les manières d’être ne peuvent évoluer qu’avec un travail d’introspection nécessaire pour se reconnecter à  l’amour de soi car c’est parce qu’on est en conflit avec soi-même qu’on entretient un rapport négatif avec les autres. On n’a pas besoin de se fabriquer un rôle quand on est pleinement authentique !

Il est indispensable dans les relations humaines que chacun se respecte suffisamment pour pouvoir respecter les autres et que chacun reste fidèle à  sa simplicité et à la beauté de son âme. L’Amour est un sentiment universel qui  unit tous les êtres humains, mais la chaîne se brise à chaque fois qu’une personne insulte la vie par des mauvais comportements en oubliant de lui être reconnaissante pour les moments de bonheur qu’elle lui apporte.

Une manière d’être plus positive, plus confiante est une porte qui s’ouvre sur des horizons plus joyeux, plus harmonieux, plus en accord avec ce que vous voulez vraiment pour vous.

Il est par conséquent préférable de cultiver le positif pour voir sa vie s’éclairer des rayons dorés de l’amour d’être vivant car à chaque fois, que vous adoptez une manière d’être négative, vous sombrez dans une part obscure  qui vous entraîne ensuite irrémédiablement dans des problématiques qui vous dépassent et vous oubliez alors de cueillir l’instant présent…Vous gâchez tout inconsciemment parfois !

Il faut donc être davantage vigilant à vos manières d’être qui ne doivent pas être fabriquées mais qui se vivent dans un rapport plus spontané à soi, aux autres et au monde avec le cœur ouvert, le mental relâché et l’esprit apaisé. Il existe des manières d’être positives qui n’ont pas besoin de se forcer, il faut juste laisser agir le relâchement de ce qui vous pèse  et laisser venir ce qui est en harmonie avec vous, comme un emboîtement savoureux qui vous rappelle alors que vous faites partie d’un tout animé de votre Présence incarnée à votre vie.

On ne peut pas changer les autres mais on peut leur apprendre à devenir bons pour eux-mêmes par des prises de conscience. Alors n’hésitez pas à changer vos manières d’être pour faire rayonner l’éclat chaleureux des relations humaines saines que vous avez envie de voir autour de vous !

Maryse de Mes Mots de vie

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2575 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !