Citation Ne faite pas le singe. Lâchez le riz !

Ne faite pas le singe. Lâchez le riz !

Le lâcher-prise est un état qui arrive après avoir essayé toutes les pistes de solutions, d’actions possibles. Cet état où on n’essaye plus de faire quelque chose, mais on reste observateur face à la situation qui nous arrive, il n’y a plus d’émotions. Une fois que la liste des actions a été exécutée et que vous réalisez que vous ne pouvez rien faire, il vous reste à lâcher.

EXEMPLE DU SINGE

Je viens de regarder une vidéo de Serge Marquis un docteur en médecine. Il y raconte qu’en Malaisie, les chasseurs utilisaient une technique pour attirer les singes, ils font une incision dans une noix de coco, le vide de son jus y insère du riz. L’incision est juste assez large pour qu’une main fine y entre, par contre pas assez grande pour qu’une main pleine de riz sorte. Le singe attiré par le riz plonge sa main dans la noix de coco et se retrouve coincé au moment de la sortir, car il a le poing fermé sur le riz. Le singe qui se fait prendre a deux choix : l’un rester coincé ou lâcher le riz et filer.

Comme le singe, nous avons toujours des choix. Nous pouvons nous obstiner, nous fâcher, nous mettre en colère, crier en sachant que rien ne marchera ou faire la liste des solutions les mettre en place, finalement ça revient à contrôler ce que l’on peut contrôler et lâcher le reste.

Vous voyez-vous dans des situations où vous devriez lâcher le riz ?

Pour que ce soit plus clair, voici un autre exemple : je suis allée inscrire mes enfants dans des activités parascolaires cette année et malheureusement les inscriptions ne se font pas sur internet. Conclusion c’est le premier arrivé qui est le premier servi. Des gens arrivent à 6h pour se mettre en ligne pour 10 h. Une dame arrive et dit à la personne en charge : ‟ ça n’a pas de sens ! Pourquoi vous ne nous donnez pas des numéros afin que l’on puisse rentrer chez nous. J’ai des courses à faire, le ménage, la lessive et plein d’autres activités que je peux faire au lieu d’attendre debout pendant 3 ou 4 h. Puis quelles sont les raisons pour lesquelles on ne peut pas faire les inscriptions en ligne comme les autres. On est tous debout et l’hiver ce sera encore la même chose ? À -30, attendre dehors. C’est inhumain ! ” Plus elle parle, plus elle s’emporte. Dans la ligne, ça réagit : pourquoi réagit-elle comme cela, elle ne peut rien y changer. Ou encore, elle se fâche avec un responsable bénévole ! Elle n’a pas de cœur !

MON OBSERVATION

Quant à moi, je ne voyais qu’une dame prise dans sa peur de ne pas arriver à finir ses tâches ménagères et le seul moyen qu’elle avait pour l’exprimer c’était en montant la voix et en se fâchant. Elle ne se voyait pas aller. Comme vous voyez, cette dame a deux choix, continuer à maugréer contre un système que pour le moment elle ne peut pas changer ou faire des nouvelles connaissances, profiter du soleil qui se lève ou lire. Elle peut décider de lâcher le riz et sortir de ce que sa petite voix lui dit dans la tête.

Pour cela, être conscient de ses actions et gestes devient crucial pour se voir et lâcher prise.

Zarah

Crédit photo : iStock

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!