coeur_nuage

Qu’est-ce qui te guide ? La raison ou le cœur ?

« C’est la Raison qui fait l’homme, c’est le Sentiment qui le conduit« .
– Proverbe de J.-J. Rousseau.

« Les grandes pensées viennent du cœur« .
– Proverbe de Vauvenargues

La question n’est pas de savoir si tu dois suivre ta raison ou ton cœur ? Car on ne peut séparer le cœur de la raison et vice-versa. Le cœur et la raison sont joints, reliés par l’arbre de vie. Cette coexistence cœur-raison fait partie de tout individu puisqu’elle est l’essence même de l’être humain. Les rivalités apparaissent lorsque l’une ou l’autre de ces factions n’en fait qu’à sa tête.

La raison est l’esprit individuel dans chaque personne, c’est celle qui pense, imagine, qui prend des décisions, qui est action, qui organise, analyse et qui est expressif. La raison ou l’intellect est souvent associé au principe « masculin » dans l’homme ou la femme.

 

Le cœur est le siège des sentiments, de la sensibilité, de l’impulsivité, de l’intuition et la créativité. Le cœur est assimilé à l’essence de l’être: c’est là que loge notre être intérieur avec ses sentiments, ses émotions, ses plaisirs et ses désirs les plus profonds. C’est la partie « féminine » en chacun de nous.

Ne croit pas qu’un homme sera forcément plus intellectuel que sa copine et que la femme sera plus sentimentale que l’homme. Tout être présente les deux principes en lui avec une proportion qui lui est propre et unique. Ainsi, certaines femmes seront très logiques et certains hommes, très émotionnels.

La raison est la « Tête », elle est l’acte, la cause, la source et l’action.  Le cœur est le « Corps », il est le réflexe, la réaction, la conséquence et l’effet. La pensée est une énergie statique et fixe. L’émotion est une énergie dynamique, en mouvement, en animation. La pensée rationnelle est la source de l’émotion qui réagit à celle-ci. Tel le soleil qui est la source, envoie des rayons qui sont la conséquence de la source de celui-ci.

La pensée est en essence information, cette information est ensuite ressentie dans le cœur, dans notre être intérieur. La pensée est l’initiateur de l’émotion, du sentiment du ressenti. L’émotion est donc contenue dans la pensée et la pensée est le récipient du cœur. On garde la tête froide mais le cœur la réchauffe.

Quand tu pense, tu actionne ton esprit et cette action cause la réaction de ton corps qui réagit plus ou moins fortement a cette pensée ou idée. De même nos ressentis sont envoyés à notre tête sous forme d’information dynamique.

On pense et l’on ressent. On ressent et l’on pense à ce ressenti. C’est une communication à deux voies. La pensée émet, et le cœur reçoit, et remet à la pensée son senti. De sorte que pensée et sentiment sont « Unis ». Le cœur de la raison et la raison du cœur.

Tu dois donc savoir qu’une pensée négative engendre un sentiment négatif, tout comme une pensée positive engendre un sentiment positif. Tu dois comprendre qu’une réaction négative engendre une action mentale négative et qu’une réaction positive génère une action mentale positive. C’est un cercle vertueux ou vicieux selon ton choix et désir. Tout sentiment qu’il soit bon ou mauvais varie dans sa force selon notre réaction. La réaction diffère selon notre état mental.

Ton sentiment te parle, tu dois écouter ton cœur pour comprendre sa pensée. Ta pensée raisonne et tu dois parler de tes sentiments. Tu dois trouver l’équilibre, la tempérance du cœur-esprit, du cœur et de la raison.

N’aie pas peur de tes émotions, elles sont la conséquence de ta façon de penser, de ta façon de percevoir les choses, de ce que tu crois, et de que ce tu estime. Car elles sont de toi, et parlent de toi. Prend courage, le courage vient du cœur. Nourris ton cœur de pensées d’audace, d’assurance et de détermination. Plus tu nourris ta pensée de nourriture saine, plus ton cœur sentimentale sera fort et en bonne santé.

 

Ne coupe pas court à ton cœur par la raison seule, car cela est comme couper les fleurs d’un arbre. Pour ne pas avoir à ressentir, on explique, on justifie, on interprète, on rationalise ! Ce comportement donne l’illusion de garder la tête distante du cœur, alors qu’en réalité il s’agit d’un moyen de défense; c’est ce que l’on appelle un comportement de conservation.

Met ta « tête au service du cœur » et cherche à comprendre d’où vient ce sentiment. N’oublie pas, que ce que tu ressens vient de tes pensées. Tu ne dois pas bloquer ton cœur, ton ressenti, mais plutôt comprendre pourquoi tu te sens ainsi. La peur de tes émotions est la peur de ton intelligence émotionnelle, de la raison du cœur. Affronte ton cœur, il est ton miroir, ta réflexion de ce que tu pense de toi.

Une bonne harmonie entre la raison et le cœur devrait permettre d’obtenir une vision plus claire d’une situation donnée en ajustant, si nécessaire, soit notre attitude, soit l’action à entreprendre.

Quand tu ne sais pas si tu dois écouter ton cœur ou ta raison c’est simplement que tu as un doute ou que tu as peur. Tu es entre deux, tu es dans l’indécision. Prend ton temps. Va chercher plus d’information et de connaissance sur l’objet ou la personne qui te rend indécis. Ouvre ton esprit et ton cœur, marche dans la voie du Savoir rationnelle et du Savoir émotionnel. Ainsi tu trouveras le bonheur du cœur et la paix de l’esprit.

– Melki Rish

Copyright © 2012.  Tout Droits Réservés Dans Tous Les Pays
P.S. Vous pouvez copier ou distribuer ce texte en autant que vous citez l’auteur et mettez un lien vers cette page.

SOURCE : http://www.messagerspirituel.com

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!