Les bienfaits d'écrire dans un journal intime

Citation Tenir un journal intime : les bienfaits de l’écriture de soi pour soi

Tenir un journal intime : les bienfaits de l’écriture de soi pour soi

Lorsque je demande à mes étudiants s’ils tiennent un journal intime, j’entends souvent de petits rires étouffés.

Le temps a beau passer…

La tenue d’un journal intime est encore assimilée à de la mièvrerie, à du sentimentalisme débordant. On se représente une jeune adolescente se complaisant dans des peines de cœur qu’elle aura oubliées quelques années plus tard.

Tenir un journal est narcissique et superficiel selon les préjugés.

Pourtant, le temps a maintes fois prouvé que le journal intime est un genre littéraire à part entière où l’intime touche au collectif, le personnel devient universel.

Que l’on relise pour s’en convaincre Le Journal d’Anne Frank, Le Journal d’Etty Hillesum ou encore celui de Katherine Mansfield. Écrire sur soi, c’est poser un véritable acte de résilience, affirmer l’éternité de l’homme face à sa condition de mortel.

Heureusement, les travaux de Philippe Lejeune dans son ouvrage Cher cahier ont fait évoluer les regards sur l’autobiographie.

La liste des bienfaits du journal intime pourrait être longue.

Le journal permet de faire le bilan de ses émotions à travers les événements vécus. On sait alors davantage ce que l’on veut par rapport à ce que l’on ne veut pas ; on distingue ce qui est bon pour soi de ce qui est bon pour les autres ; on découvre que le bien vu sous l’angle social ne nous permet pas forcément d’être bien. On dessine sa vie ; on lui donne des contours ; on se trace un chemin ; on se donne un dessein.

Certains se sont tissé « une légende personnelle » (selon l’expression de Paulo Coehlo dans son conte initiatique L’Alchimiste) grâce au journal. 

C’est peut-être le seul genre où l’on écrit sans forcément songer à la publication et à la célébrité. Comme on ne pense pas être lu, on est délivré du regard et de l’appréciation d’autrui, ce qui nous rend notre liberté absolue.

Ecrire dans son cahier intime est un acte gratuit, donc pur, authentique.

On se représente de manière galvaudée le carnet fleuri qui se ferme avec sa petite clé dorée.

Mais on n’a cessé d’innover dans la manière de tenir un journal intime.

On peut se créer un carnet de gratitudes à relier soi-même ; on peut faire du scrapbooking, tenir un classeur de listes, relater ses mémoires de voyage dans le cahier à moleskine délicieusement désuet, appelé Carnet Hemingway.

Des exemplaires de journaux intimes sont téléchargeables sur Internet, dont par exemple, celui du Miracle Morning d’Hal Elrod.

Vous pouvez tenir un journal intime très prosaïque comme le bullet journal (à chaque page correspond une liste dans un domaine, à chaque pastille de couleur correspond une action dans ce même domaine) ou le journal de comptes appelé Kakebo (inspiré du carnet de chevet japonais).

Il existe aussi tout simplement le cahier blanc, qui répond silencieusement toujours présent pour recueillir vos colères et vos chagrins lorsque votre psychologue est parti en vacances.

Vous pouvez tenir plusieurs journaux selon vos envies, vos besoins, vos désirs qu’impliquent les différentes périodes de votre vie.

Il est normal de se regarder dans le miroir chaque matin.

Alors, pourquoi serait-ce moins normal de tenir un journal ?

Écrire est une toilette de l’âme. Je reviendrai sur ce sujet en temps opportun.

Aussi, demain, au cours de votre promenade, repérez la papeterie ou le bureau de tabac accueillants et achetez-vous votre journal.

Prenez le temps de le choisir : éprouvez sa reliure souple ou rigide, le grain du papier, son odeur, suivez vos phrases encore invisibles sur les lignes à partir de la marge ou dans l’espace tout blanc, qui n’est limité que par le bord de la feuille. C’est une véritable expérience de vie que d’élire son cahier.

A votre retour, faites-vous signe en haut de la première page.

Comme il est souvent dit, il n’y a guère que le premier pas qui coûte ; ici, c’est le premier mot qui, dès que vous l’écrirez, se mettra à votre écoute.

Et il n’y aura pas de confident plus proche, de thérapeute plus disponible, de coach plus efficace que Vous.

Géraldine Andrée Muller
Écrivain privé-biographe familiale-écritothérapeute

Pour découvrir mon travail, rendez-vous sur mon site d’écriture biographique et thérapeutique : L’Encre au fil des jours

par Géraldine Andrée Muller

J'écris depuis l'enfance. Très tôt, j'ai découvert le pouvoir des mots qui peuvent soigner, guérir, être un baume pour l'âme. Je vous propose mon aide...

Visiter le site web
Suivez Géraldine MULLER sur les médias sociaux

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Dernières publications de Géraldine MULLER

La Baguette Magique
par Géraldine Andrée Muller

Comment retrouver son pouvoir intérieur ?

Je me souviens : Un après-midi de printemps, je me confectionnai une baguette magique. Je devais avoir sept ans. Je ...
Partir loin avec la créativité (poème)
par Géraldine Andrée Muller

Ode à la petite fille intérieure

C’est un beau matin de vacances. Sur le sentier de mon carnet, qui vois-je soudain apparaître ? Une petite fille qui ...
Tu es le Succès !
par Géraldine Andrée Muller

Reçois le César de ta vie !

As-tu remarqué comme on court pour accomplir les tâches qui sont imposées ou que l’on s’impose ? Et je ...
Ode à la féminité sacrée
par Géraldine Andrée Muller

Si Dieu était une femme (poème)

Si Dieu était une femme, imagine ! Si une femme – n’importe laquelle, qui contemplerait les étincelles des décorations de ...
Écrire un poème
par Géraldine Andrée Muller

Prends le temps d’écrire un poème

Alors que le monde est happé par le tourbillon de sa propre folie, prends le temps d’écrire un ...
Toutes les publications de Géraldine MULLER

Top articles du mois

Pourquoi rejetons-nous ceux qui s'intéressent à nous ?
par Alexandre Cormont - Love coach depuis 2007

Voici pourquoi vous rejetez les bons gars/les bonnes filles

Imaginez un monde où chaque rencontre avec un potentiel partenaire amoureux ne finit pas en déception, où le ...
6 types d'amis à garder dans sa vie
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

6 types d’amis que vous devez toujours garder dans votre vie

Chaque ami se pose comme une étoile unique, illuminant notre ciel de manières singulières. Certains brillent avec l’éclat ...

Vous aimerez aussi

Se libérer de la toxicité des relations à sens unique
par Simplement Francis

Arrêtez de vous inquiéter pour ceux qui ne s’inquiètent pas pour vous

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir épuisé à force de donner sans cesse dans une relation, tout ...
Se forcer et se sacrifier en amour
par Alexandre Cormont - Love coach depuis 2007

En amour, se forcer et se sacrifier peut mener à la perte de soi-même

Vous êtes pris au piège ? Vous vous sacrifiez constamment pour les autres dans vos relations amoureuses, vous ...
La connexion profonde entre 2 âmes
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Beaucoup d’âmes s’effleurent, mais seules quelques-unes se rencontrent vraiment

Il existe des rencontres qui semblent plus des impasses que des croisements de destins. Ces interactions, souvent perçues ...
La puissance de la résilience
par Simplement Francis

Rien n’est plus fort qu’une personne détruite qui s’est reconstruite

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se cache derrière la puissance d’une résilience inébranlable ? Avez-vous déjà contemplé ...
Les limites de la gentillesse
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Même les personnes les plus gentilles ont leurs limites

Vous êtes-vous déjà demandé jusqu’où votre gentillesse peut vous mener avant d’atteindre vos limites ? Comment les personnes ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2837 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici