Comment en finir avec le blues de la rentrée ?

Citation Aime la rentrée, c’est une source d’énergie positive !

Aime la rentrée, c’est une source d’énergie positive !

En finir avec le blues de la rentrée.

Hier j’ai eu l’impression d’être une extraterrestre. J’entendais partout autour de moi « les vacances sont finies », « c’est passé super vite », « j’ai pas eu le temps de faire tout ce que je voulais », « vivement les prochaines vacances…mais c’est loin ». J’ai même eu droit au fameux « Tu sais, il paraît qu’il faut tout de suite fixer ses nouvelles vacances pour tenir au travail quand on reprend. »

souriez_c_est_la_rentreeJe vais vraiment finir par croire que je vis sur une autre planète car non seulement je n’ai pas pris de congés cet été (tellement heureuse d’avoir des missions rémunérées après une sympathique traversée du désert qui m’a fait grandir) mais aussi parce que je suis heureuse d’être active et de porter des projets.

Tout est une question d’état d’esprit.

Pourquoi avoir le blues à la « rentrée » ?

Tout d’abord, pour rentrer, cela implique que l’on soit « sorti ». C’est basique, je te l’accorde et pourtant ça fait sens. Notre cerveau compose avec nos mots et crée ainsi notre réalité. C’est un stigmate de nos années scolaires. Nous quittions un niveau, une classe, un cursus, un établissement pour aller vers autre chose. C’était source de joie, de stress, nous allions vers l’inconnu. Aurions-nous encore nos potes avec nous dans notre classe ? Qui allions-nous découvrir, rencontrer ? Quels profs aurions-nous ? Mme Machin qui était formidable ou Monsieur Bidule, dépressif, aigri et dépassé ? Or nous ne sommes plus des élèves changeant de niveau. Nous sommes des adultes, des entrepreneurs de notre vie et la seule chose qui change entre juin et septembre, entre la veille des congés et le matin de la reprise, c’est ma façon de voir la vie.

Si les vacances sont ton idéal de vie… fais en sorte que ta vie soit ainsi.

J’aime beaucoup cette citation de Confucius qui dit « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. »

C’est la clé !

Nous avons des milliers et des milliers d’excuses pour justifier le fait d’avoir un emploi qui ne nous épanouit pas totalement : le salaire, la localisation, le réseau, le manque d’expérience, le manque d’ambition, le syndrome de l’imposteur, le manque de confiance en soi.

Ta vie est telle que tu l’as choisie. Les non-choix et les « j’ai pas le choix » sont aussi des choix 😉

Tu peux donc décider de vivre ta rentrée avec le sourire.

Notre cerveau est câblé pour voir tout ce qui est négatif autour de nous. Cela provient de notre animalité primaire en lien avec notre instinct de survie. Il est important que je sois capable d’évaluer le danger qui m’entoure. Mon cerveau est donc à l’affût de tout ce qui peut me détruire. Nous ne sommes pas naturellement enclins à voir le verre à moitié plein. Il est à moitié vide ce fichu verre…parce que c’est ainsi que nos milliers d’années d’existence et d’évolution ont préprogrammé nos connexions neuronales. En prime, notre cerveau n’aime pas le changement alors que la vie est un changement permanent. Nous passons de naissance, à vie et mort tout le temps (cellules, secondes, idées, pensées, objets, projets, êtres humains, etc.) C’est aussi pour cela que la rentrée file le blues. Elle annonce l’automne, prémisse de la mort des fleurs, des feuilles, etc. Nous avons perdu le bon sens des saisons et des cycles de vie. Nous ne célébrons plus les étapes de vie et de renouveau qui sont naturels. On nous fait croire qu’il devrait faire beau et chaud tous les jours alors que c’est un désastre climatique. Redevenons humains et en cohérence avec la vie. Il y a des rythmes, des moments pour chaque existence et pour chaque repos.

Tu peux donc souffler et te dire que tu pars avec un sacré handicap évolutionniste ! Et prendre une autre profonde inspiration pour accepter que tu peux changer tout ça. Même si tu appartiens à la tribu très prisée des personnes hypersensibles et neuro-atypiques chère à mon cœur !

Revenir pour grandir et rayonner

C’est maintenant que tout se joue, maintenant que tu peux décider de comment tu vas aborder la rentrée, la reprise, le retour à ton quotidien pro…et perso aussi !

Tu peux rester dans la nostalgie de ton temps de repos. Tu peux aussi être dans la gratitude d’avoir pu vivre ce moment. C’est toi qui décides !

Tu es riche de ces bons passés et tu peux t’en servir pour être plein d’énergie.

Voici ce que je te propose :

  • Sois reconnaissant d’avoir vécu tes congés, quoi qu’il se soit passé. Et même s’ils n’ont duré que quelques jours, c’est l’esprit dans lequel tu les as vécus qui importe. Un simple week-end peut ressourcer autant qu’une semaine.
  • Prends conscience de ce que cela t’apporte de positif (du temps, un esprit alléger, un confort de vie, de l’aventure, des légumes du jardin, du dépaysement, des rencontres, du calme, etc.)
  • Mets tout ceci dans ta tête et dans ton cœur et partage-le aux autres. Non pas en montrant tes supers photos de vacances mais en offrant l’énergie positif que cela t’a apporté…et cela commence par sourire !
  • Savoure pleinement chaque jour et mets du sens et du beau dans ce que tu fais. Il n’appartient qu’à to de vivre une journée magique ou une journée de merde. C’est de ta responsabilité. Et oui, c’est beaucoup plus facile de se dire que cela vient des autres…alors que nous sommes les seuls responsables de ce que nous vivons et de ce que nous attirons.
  • Parle positivement et transmets des informations bénéfiques. Stop aux ragots et aux lamentations, cela ne fait qu’alimenter le pessimisme.

Tu peux aborder la rentrée avec le sourire. Tu as le droit de voir du positifs dans ta vie, dans ton job même en septembre !

Ta vie t’appartient !

C’est un peu comme si c’était la rentrée tous les jours. Tout est possible, chaque jour est une nouvelle vie, une nouvelle reprise, une nouvelle aventure…et tu en es le créateur ! Fais-toi confiance !

Claire Stride

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!