Hypersensibles et pervers narcissiques

Citation Les hypersensibles sont-ils condamnés à tomber amoureux de pervers narcissiques ?

Les hypersensibles sont-ils condamnés à tomber amoureux de pervers narcissiques ?

C’est une chose que vous lisez partout, dans la presse, sur les réseaux : les hypersensibles sont les proies des pervers narcissiques ! Est-ce vrai ? N’y a-t-il aucune issue dans ces relations toxiques ?

Regardons ce qu’il en est et comment notre cerveau s’enferme dans ces combos déséquilibrés et source de profondes souffrances.

Une personne hypersensible est quelqu’un qui a des « hyper-sens », une grande émotivité, une intuition aiguisée (qu’elle n’écoute pas toujours), une connexion au vivant profonde. Bien souvent, les hypersensibles manquent de confiance en eux et ont une perte viscérale du rejet ou de l’abandon. Ils ont donc du mal à se regarder positivement, à mesurer leur valeur. Ils ont besoin que quelqu’un leur dise qu’ils sont top. Et c’est souvent comme cela qu’un hypersensible tombe dans les filets d’un pervers narcissique.


📌 Lire aussi : Pourquoi les personnes hypersensibles ont du mal à trouver l’amour ?


Rappel sur le pervers narcissique. Toute personne avec qui c’est dur d’être en couple n’est pas forcément un pervers narcissique. On lit à peu près tout et n’importe quoi sur le sujet. Je tenais à creuser le sujet avant d’aborder la question des pervers narcissiques (PN) et des personnes à haute sensibilité. Le PN a un trouble de la personnalité qui le fait se montrer arrogant, supérieur, manipulateur. Cet homme ou cette femme ont besoin de maintenir l’autre sous emprise. Ils deviennent leur « dieu » leur dictant comment être, comment se vêtir, quoi faire, qui fréquenter, etc. La relation est donc extrêmement toxique. L’hypersensible y laisse son cœur et est maintenu en mode victime, sous le joug de son bourreau.

Les partenaires narcissiques sont souvent égocentriques, peu aimants, jaloux, en mode dramaqueen et en quête d’attention. Ils ne voient pas les besoins de l’autre personne et manquent d’empathie ou d’attention lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes qui ne sont pas les siens.

Les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité narcissique ont tendance à trouver leur validation dans l’oppression constante des autres, ce qui rend la vie avec elles ou même autour d’elles extrêmement éprouvante.

L’autre personne peut se sentir seule, anxieuse, déprimée et incompétente. Avec le temps, la victime peut commencer à ressentir un sentiment d’inutilité car elle est constamment rabaissée par le narcissique qui a « toujours raison ».

Bien que les causes exactes du narcissisme ne soient pas encore claires, de nombreux experts ont établi un lien avec les traumatismes de la petite enfance, notamment les abus et la négligence.

Pourquoi les hypersensibles entrent-ils en relation avec des pervers narcissiques ?

Si elles avaient le choix, peu de personnes s’engageraient activement dans une relation avec un pervers narcissique. Dans la majorité des cas, la personne est d’abord séduite par le charme apparent, la confiance en soi et la sympathie du pervers narcissique. Ils vivent souvent une période intense et passionnée de « lune de miel au cours de laquelle elle a l’impression d’être emportée par le vent. Le cœur des hypersensibles, bercés de romantisme, voulant un seul et unique amour pour toute la vie. Cependant, ce charme artificiel s’estompe rapidement lorsque les traits de personnalité égocentriques, arrogants et jaloux commencent à faire surface et que leur véritable caractère est exposé. Cela peut laisser l’autre personne confuse. Elle ne comprend pas ce qui s’est passé. La personne qu’elle découvre n’est pas celle dont elle est tombée amoureuse. Elle se rend compte que c’était de la manipulation.

L’autre raison pour laquelle les hypersensibles se retrouvent dans des relations avec des pervers narcissiques est due à la codépendance ou dépendance affective. Selon un article du magazine Verywell Mind, la codépendance est un modèle de relation déséquilibrée où une personne assume la responsabilité de répondre aux besoins d’une autre personne à l’exclusion de la reconnaissance et prise en considération de ses propres besoins ou sentiments.

En d’autres termes, la personne acceptera un certain degré d’abus de la part du narcissique parce qu’elle n’a pas assez confiance en elle pour fixer des limites ou se débrouiller seule.

Essayer de plaire à un narcissique ne peut que tourner au désastre : il est peu probable qu’il apprécie vos efforts, ce qui vous laissera un sentiment de vide et d’inutilité. Ne laissez pas votre estime de vous-même dépendre de lui.

Que peuvent faire les hypersensibles en relation avec des pervers narcissiques ?

La prise de conscience du « je suis en train de vivre une relation toxique avec un PN » quand on est hypersensible n’est pas évidente. Cela nous renvoie l’image que l’on s’est (encore) trompé. J’accompagne de nombreuses personnes à haute sensibilité se revendiquant de tant d’années avec un PN comme si c’était une victoire, une excuse, un défi relevé. Entre nous, on le sait que c’est atroce de vivre ce type de relation et bien souvent c’est la honte qui domine. Certaines femmes me disent que les relations charnelles sont incroyables car c’est dedans que toute l’intensité de la relation est consommée…et que juste après l’enfer recommence, dégradant le moment intime qui vient d’être vécu. D’autres me disent qu’elles voient à quel point l’autre souffre et qu’elles doivent tout faire pour l’aider. Elles sont encensées 5 minutes puis dévalorisées violemment pendant des heures…et hop, un compliment, un geste, un « pardon », un « je t’aime » et c’est reparti. C’est d’autant plus dur à vivre pour des hypersensibles quand il s’agit de relation extraconjugale.

Quand ils sont « l’autre ». Au nom de l’Amour, les hypersensibles se laissent malmenés, maltraités car leur légitimité, leur estime d’eux-mêmes n’est pas suffisamment affirmées et ancrées. Et l’amour de soi…n’en parlons pas. Si tous les hypersensibles naissaient avec le même amour pour eux-mêmes qu’ils ont pour les autres…nous serions dans un monde merveilleux.

Alors oui, le premier pas c’est de prendre conscience que l’on vit une relation toxique, une relation malsaine dans laquelle on souffre. Et de se dire qu’on a la possibilité de changer cela. Sans prise de conscience, vous irez vers une nouvelle expérience qui se passera exactement de la même façon. Les schémas toxiques se construisent ainsi. Nous reproduisons ce que nous connaissons…encore, encore et encore. Même si cela nous rend malheureux.

Mettez votre empathie à votre service et rendez-vous compte que vous méritez mieux que ce que vous vivez. Vous seriez la première ou le premier à aider un de vos amis dans la même situation. Osez regarder votre situation en face avec bienveillance…pour vous. Oui, votre choix vous a conduit dans une relation dysfonctionnelle. Oui vous avez été une proie et vous vous êtes oublié. C’est ok. Acceptez et passez à autre chose. Vous avez une formidable capacité de résilience. Vous avez droit à plus que les miettes affectives qui vous sont jetées, à bien mieux que les maux qui vous sont adressés.

Être hypersensible ne veut pas dire faible. Vous pouvez sortir de cette relation toxique et se reconstruire. Le premier pas : regarder la réalité en face. L’autre ne changera pas. Vous ne le sauverez pas. Il ne sera jamais « normal » et vous non plus.

L’hypersensibilité donne une autre grille de lecture du monde.

Cultivez votre grande sensibilité. Continuez à placer l’amour au cœur de votre vie…en vous y incluant ! Vous allez apprendre à votre cerveau que vous pouvez faire autrement. Vous allez considérer vos victoires et commencer à vous aimer. Pas à pas, vous serez capable de reconnaître un PN et de les éviter. Pour enfin vivre la relation dans laquelle vous épanouir ! Vous le méritez !

Les hypersensibles ne sont pas condamnés à être les proies des pervers narcissiques.


🎁 Guide gratuit : Comment trouver l’amour quand on est hypersensible ?


Claire Stride
Consultante en neuroscience pour les personnes atypiques et hypersensibles

Articles recommandés :

 

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2747 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici