Comment vivre avec une personne hypersensible ?

Citation Les 12 secrets pour vivre avec une personne hypersensible

Les 12 secrets pour vivre avec une personne hypersensible

Vous pourriez être dans une relation avec une personne extrêmement sensible sans même le savoir, mais vous en reconnaîtrez certainement certains signes. Les personnes hypersensibles (PHS) sont des individus profondément réfléchis, souvent créatifs, qui ressentent intensément leurs émotions. Une différence biologique dans leur système nerveux signifie qu’elles traitent littéralement les informations et les idées plus profondément que les autres, ce qui leur confère leurs plus grandes forces, une immense empathie ainsi qu’une sincère vulnérabilité.


📌 À lire aussi : 18 signes qui prouvent que tu es une personne hypersensible


(Pour en savoir plus sur ce que signifie être une personne hautement sensible cliquez ici. On parle aussi de personne ultrasensible, hautement sensible, etc.)

Ce que vous devez savoir pour être dans une relation avec une personne hypersensible.

Aimer un PSH peut être époustouflant, mais c’est aussi quelque peu différent des autres types de relations. De quoi un PSH a-t-il besoin pour faire confiance à son partenaire et l’aimer ? Voici 12 secrets que les vrais hypersensibles aimeraient que leur partenaire connaisse.

1. Votre partenaire hautement sensible remarquera (et ressentira) ce que vous ressentez.

Parfois, les gens naviguent dans la vie en racontant des mensonges qu’ils pensent anodins sur leurs sentiments. Par exemple : « Qu’est-ce qui ne va pas ? » « Rien, je vais bien. » Ces petits mensonges ont pour but d’adoucir les relations en aplanissant les passages inconfortables.

Les personnes très sensibles, cependant, ne peuvent s’empêcher de repérer les indices émotionnels subtils qui ne sont souvent pas exprimés – la tension dans la voix, l’affaissement de des épaules ou un évitement soudain du contact visuel. Les personnes ultrasensibles ne le font même pas consciemment ; ils traitent simplement les signaux et « absorbent » ce que vous ressentez, ce qui signifie qu’ils le ressentent aussi dans leur corps. Le stress de l’autre est leur stress, et la colère refoulée peut devenir leur séance d’inquiétude nocturne.

Conseil directement pour vous, partenaire d’une personne hypersensible : cela aide si vous êtes prêt à parler ouvertement de vos émotions et, surtout, si vous avez (ou si vous apprenez) à écouter. Lorsque la personne hypersensible peut parler de ce qu’elle ressent, et qu’elle sait qu’elle est entendue et acceptée, elle sait qu’elle a un protecteur.

2. Donnez à votre partenaire hautement sensible un peu plus de temps pour s’adapter aux changements.

Le changement peut être difficile pour n’importe qui, mais les PHS traitent les choses plus profondément que les autres. Cela signifie que même les changements positifs, comme le début d’une nouvelle relation, peuvent être vraiment accablants. (Si vous avez déjà vu quelqu’un pleurer à cause d’une bonne nouvelle, il s’agit peut-être d’une personne très sensible). Par conséquent, les PSH prennent leurs relations lentement, surtout au début. Ne vous étonnez pas si votre PSS a besoin de temps pour lui ou s’il semble « tiède » au début. Ils font ce qu’ils ont appris à faire pour protéger leur cœur (et leur niveau de stress). Elle peut aussi s’enflammer et avoir du mal à trouver son équilibre.

3. Choisissez soigneusement votre premier film.

Je pense que nous savons tous qu’un film d’horreur n’est pas un bon film pour un premier rendez-vous, sauf si vous connaissez bien les goûts de l’autre personne. Mais même avec des films plus grand public, évitez tout ce qui est susceptible d’être super violent ou gore (comme la plupart des films d’action), car les personnes ultrasensibles ont tendance à « ressentir » la douleur et les émotions de ceux qui sont sur le grand écran. Un suspense de bon goût ne pose pas de problème, mais la violence et la cruauté laissent souvent les PSH entre la colère et l’accablement.

4. Fini de se faufiler !

Il n’est pas mignon de s’approcher furtivement d’un PSH et de lui faire peur – son réflexe de sursaut est élevé. Et non, ils ne riront pas par la suite. Ils auront besoin de quelques minutes (ou plus) pour s’en remettre.

5. Il y aura des moments où vous serez stupéfait.

Toute cette discussion sur le traitement et le stress a un côté positif. Les mêmes qualités qui font qu’il est si difficile d’être une personne hautement sensible se traduisent par un don rare qui devient encore plus fort au fil de la vie. Sortir avec un PHS signifie que, de temps en temps, vous allez être époustouflé par les idées qu’il va trouver, ou la beauté de quelque chose qu’il va créer – apparemment à partir de nulle part. C’est le « deal » avec les personnes PHS : une fois qu’elles vous font vraiment confiance, elles partagent leur intelligence et leur vulnérabilité.

6. Ils ont parfois besoin d’être seuls.

Certaines personnes très sensibles sont introverties. D’autres sont extraverties. Mais toutes, même les plus sociables et les plus bavardes, ont parfois besoin de disparaître et d’être laissées seules. En effet, les stimulations de toutes sortes – sociales ou autres – peuvent rapidement submerger les sens d’une personne extrêmement sensible, et elle a besoin de temps sans stimulation pour « redescendre ».

Si vous vivez ensemble, votre partenaire ultrasensible peut avoir une pièce qui lui est réservée et vous demander de ne jamais y entrer. Si vous vivez séparément, il peut sembler disparaître pendant quelques jours (ou un après-midi) pour se ressourcer. Vous devrez être prêt à le respecter et à ne pas perturber ses moments de solitude lorsqu’il dit qu’il en a besoin.

7. Les personnes hypersensibles aiment être engagées à un niveau plus profond.

Les personnes très sensibles traitent les choses en profondeur, de sorte qu’elles pensent généralement aux grandes choses de la vie. Cela peut être aussi personnel que la façon dont une amitié va se dérouler, ou aussi cosmique que l’avenir de l’humanité. Quoi qu’il en soit, les PHS veulent aller rapidement au-delà des bavardages de surface. Venez avec un esprit ouvert et la volonté de parler de sujets importants.

8. Les hypersensibles savent que la plupart des gens ne les comprennent pas.

Seuls 15 à 20% de la population sont des PHS. Et la plupart des 80 % restants n’ont même jamais entendu parler de la haute sensibilité. Par conséquent, les PHS ne se sentent pas seulement incompris – ils sont incompris. Et ils sont habitués à la façon dont la plupart des gens gèrent cela : en essayant de les cataloguer, de leur coller un stéréotype, ou simplement de leur dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez eux. Si vous adoptez une approche différente, comme écouter ouvertement et essayer de comprendre leurs expériences, vous vous distinguerez. Et ils vous aimeront pour cela.


📌 À lire aussi : Accepter et découvrir la puissance de l’hypersensibilité


9. N’utilisez jamais ces deux étiquettes.

Les personnes ultrasensibles en ont assez de se faire dire qu’ils sont « trop sensibles » ou même « timides ». Si vous êtes sur le point d’utiliser ces mots, ne le faites pas. Donnez-lui du temps ou laissez-la vous dire ce qu’elle ressent. Votre personne extrêmement sensible appréciera que vous preniez le temps de comprendre.

10. Son environnement l’affecte.

Nous aimons tous certains types d’environnements plus que d’autres. Mais le système d’une personne hypersensible met beaucoup plus d’énergie à traiter les signaux qui l’entourent – qu’il s’agisse de bruit, de lumière, d’activité ou de la présence d’autres personnes. Cela signifie que même un espace modérément « occupé » peut rapidement devenir dévorant pour le système d’un PSH, et qu’il peut être obligé de partir ou de s’effondrer.

Pour le partenaire d’un ultrasensible cela signifie trois règles simples : Réfléchissez pour savoir si votre PHS appréciera le lieu avant de le planifier ; prévenez-le longtemps à l’avance si le lieu sera bruyant, bondé ou occupé ; et soyez compréhensif et soutenez-le s’il dit qu’il doit partir, même s’il s’amusait il y a quelques minutes.

11. Rien ne fait plus mal que les conflits.

Beaucoup de gens n’aiment pas les conflits. Pour un PHS, cependant, c’est plus que cela : Le conflit est une source majeure d’accablement. C’est une situation qui exige des réponses rapides et fermes (surcharge sensorielle) tout en déversant des signaux émotionnels sur eux (surcharge émotionnelle). Il s’agit en fait d’un coup double pour les personnes très sensibles. (Ceci est lié à la raison pour laquelle les hypersensibles ont du mal à gérer la critique, qui vient chargée avec le potentiel de conflit).

Pour le meilleur ou pour le pire, de nombreuses personnes HS gèrent cette situation en faisant tout leur possible pour que leur partenaire soit heureux. Cela peut devenir un problème, notamment lorsqu’elles ne font pas valoir leurs propres besoins. Si vous sortez avec un(e) PHS, soyez conscient(e) de cette tendance ; aidez votre partenaire à se sentir en sécurité pour dire ce qu’il/elle pense, et cherchez ensemble des moyens de gérer les conflits en douceur. Une fois de plus, la capacité d’écoute et la création d’un espace sûr pour une discussion honnête, sans cris, sont très utiles.

12. Rien n’est plus sexy pour un ultrasensible que d’être accepté.

Soyons réalistes pour une seconde. La plupart des PHS ont eu une longue liste de prétendants qui n’ont pris aucune minute pour les comprendre. Ce sont des gens qui ont vu sa créativité, sa sensibilité, ou sa personnalité excentrique et ont dit, « J’aime ça. C’est charmant ». Mais ces mêmes personnes n’ont jamais pris le temps de dire : « J’accepte et j’aime aussi le côté qui a des besoins, le côté qui doit traiter, le côté qui ressent les choses si profondément, le côté qui est gênant quand il est débordé. »

Ces deux côtés font partie d’un même ensemble. Aucune personne hautement sensible ne peut avoir l’un sans l’autre. Et chaque PHS apprend à éviter les personnes qui ne veulent que la moitié d’eux-mêmes.


🎁 Ebook gratuit : Comment trouver l’amour quand on est hypersensible ?


Si vous pouvez prendre le temps d’écouter et d’accepter votre partenaire hautement sensible – pour tout son être – il vous aimera plus profondément que vous n’avez jamais été aimé auparavant. Et s’il peut vous faire confiance lorsqu’il est accablé, il saura qu’il a trouvé l’âme sœur.

Comment se comprendre entre personnes hypersensibles et non hypersensibles ?

Être hypersensible, hautement sensible et vivre, côtoyer des personnes qui ne le sont pas, demande une certaine adaptation pour se comprendre mutuellement. Dans la vidéo suivante de ma chaine YouTube, j’explique comment expliquer ses codes et comprendre ceux des autres.

Que ce soit en amour ou dans la vie de tous les jours, nos relations sont une source inépuisable d’émotions intenses. La personne hypersensible oscille entre des moments de joie et des moments de tristesse. Comme elle voit le monde différemment, elle ne perçoit pas les mêmes informations. Vous avez besoin de parler la même langue. Je vous invite à la patience et à la tendresse.

Pour aller plus loin :

Je suis Claire Stride. Je suis coach, formée en neurosciences, spécialisée sur les personnes atypiques, trop sensibles, les hauts potentiels, les TSA (troubles du spectre de l’autisme) et les TDAH…et toutes les personnes qui ne rentrent pas dans les cases.

Le mardi 19 octobre prochain, en compagnie de mon ami Alexandre Cormont, j’offrirai gratuitement une conférence en ligne exclusive pour apprendre comment surmonter les blocages émotionnels grâce aux neurosciences. Cliquez ici pour réserver votre place.

Claire Stride
Consultante en neurodiversité

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2573 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !