18 signes pour savoir si l'on est hypersensible

Citation 18 signes qui prouvent que tu es une personne hypersensible

18 signes qui prouvent que tu es une personne hypersensible

Comment savoir si l’on est hypersensible ? Comment identifier un homme ou une femme hypersensible ?  Comment les hypersensibles vivent-ils dans ce monde ? Quels sont les traits de caractère des personnes ayant une forte sensibilité émotionnelle ?

Être hypersensible est une caractéristique normale. Environ 15 à 20 % de la population possède le gène qui la rend très sensible. La haute sensibilité est une caractéristique réelle, fondée sur de nombreuses recherches en neurosciences. Être très sensible présente à la fois des avantages et des inconvénients.


📌 À lire aussi : Votre famille souffre et vous ne savez plus quoi faire ? Vous vivez peut-être avec un hypersensible qui s’ignore…


La définition d’une personne hypersensible est la suivante : une personne qui réagit de façon aiguë à des stimuli physiques, mentaux ou émotionnels. Il peut s’agir de stimuli externes, comme votre environnement et les personnes que vous côtoyez, ou de stimuli internes, comme vos propres pensées, émotions et réalisations.

Bien que tout le monde se sente parfois sensible et que chacun réagisse aux stimuli dans une certaine mesure, une personne très sensible réagit de manière beaucoup plus intense, au point que cela peut sembler accablant. Les personnes très sensibles ont tendance à faire preuve d’empathie, de créativité artistique, d’intuition et à être très conscientes des besoins des autres, à tel point que beaucoup d’entre elles s’épanouissent dans des carrières de thérapeutes, de conseillers, d’artistes, de musiciens et d’écrivains.

Être hypersensible, c’est percevoir le monde, ce qui nous entoure différemment. Pendant longtemps j’ai cru que j’étais anormale, un peu perchée voire carrément à côté de la plaque. On me disait que j’étais « TROP » : trop sensible, trop expressive, trop attachée, trop présente, trop douce, etc. J’ai souri quand mon amant dernièrement a trouvé que je lui donnais trop de tendresse et qu’il ne savait pas quoi en faire. Je lui ai répondu « voilà ce que c’est mec d’être avec une super nana hypersensible ! »


📌 À lire aussi : Vivre avec une personne hypersensible : comment faire pour la comprendre, ne pas la blesser et être épanouis ?


Depuis quelques années il y a un mot dans lequel nous, personnes « trop », personnes « hyper », nous nous reconnaissons : l’hypersensibilité ! Je reste convaincue que nous sommes simplement humains et que nous utilisons davantage toutes les connexions et perceptions que nous avons pour être davantage en relation avec soi, les autres et le monde et à mes yeux, il n’y a rien « d’hyper » là-dedans. Et pourtant, serions-nous devenus « hyper », car les autres sont eux devenus «  hypo » ? Ce sera l’objet d’un autre article !

Comment savoir si l’on est hypersensible ?

Si vous vous dites : « Ce n’est rien de spécial. Tout le monde se sent comme ça parfois ! », vous n’êtes probablement pas une personne hypersensible. Les femmes et les hommes très sensibles savent par expérience qu’elles ressentent les choses beaucoup plus fortement que les autres. Elles ont constaté leurs différences.

Voyons 18 signes qui prouvent ton hypersensibilité !

  1. Tu as besoin de ta bulle. Que tu sois introverti ou extraverti, il y a toujours un moment dans ta journée, dans ta semaine où tu ressens le besoin de rentrer dans ta grotte, d’être protégé, d’aller te ressourcer dans ta bulle. Concrètement, tu veux moins de stimuli extérieurs, moins de discussions avec les autres, moins de choses qui vont venir te toucher, car parfois, secrètement, tu rêves l’espace d’un instant, de ne plus rien ressentir.
  2. Tu as tendance à tout prendre personnellement. Chaque remarque, chaque critique même constructive peut te faire l’effet d’un coup de poignard. Tu as plus que tout besoin d’être aimé et d’être rassuré sur qui tu es et sur le fait que tu fais ce qu’il faut.

📌 À lire aussi : Accepter et découvrir la puissance de l’hypersensibilité


  1. Tu fais passer les autres avant toi. Tu le sais, tu le ressens au fond de tes tripes, tu as une mission et elle consiste à aider l’Humanité. Oui, je pèse mes mots, car c’est véritablement ce que nous ressentons à l’intérieur de notre bide.
  2. Tu veux changer le monde. Ta grande sensibilité te fait voir tout ce qui est défaillant, tout ce qui est dysfonctionnel. Comme tu ressens la souffrance de tout ce qui vit (humains, plantes, animaux) tu vis en toi cette tragédie et cela t’es insupportable. Alors tu te révoltes et tu t’engages dans des causes pour changer tout ça, à ton échelle, à ta façon.
  3. Tu es profondément ému par la beauté. Des plats raffinés, des parfums riches, de belles œuvres d’art ou des mélodies émouvantes ont un impact profond sur toi. La musique ou certains sons peuvent même te mettre dans un état proche de la transe. Tu es émerveillé par une fleur, un oiseau ou la façon dont le vent attrape les feuilles à la lumière du soleil d’automne. La puissance de la montagne, de l’océan, un lever de soleil, la clarté de la lune…tant de choses qui te font t’arrêter pour t’en nourrir profondément, car c’est simplement magnifique ! Par-dessus tout, tu ne comprends pas comment les autres ne sont pas aussi touchés par la beauté que toi.
  4. Tu es particulièrement perspicace et intuitif. Comme tu perçois plus d’information que les autres, tu fais attention aux détails. Et surtout, grâce à ta grande sensibilité tu ressens les émotions. Ton cerveau t’envoie donc le résultat de tout ce qu’il a décodé inconsciemment sans te le dire. C’est ça la magie de l’intuition et de la perspicacité.
  5. Tu es une éponge à émotions. Comme cela vient d’être évoqué, tu ressens les émotions, toutes les émotions. Celles des autres, celle des lieux. Comme tu as le cœur grand ouvert, tu ne sais pas forcément t’en protéger et tu te fais envahir pour tout ceci, comme si tu les vivais pour les autres. Si la joie est communicative, tu es également enseveli et noyé dans la peine, la douleur et la souffrance des autres. Tu peux t’en préserver en pratiquant régulièrement des exercices d’ancrages comme tu peux le voir dans la vidéo associée à cet article.
  6. Tu es souvent fatigué. Ce n’est pas une fatigue physique, mais une fatigue psychologique et émotionnelle. À force de tout ressentir tout le temps, cela demande beaucoup d’énergie à ton corps. Comme tu as tendance à être plus connecté aux besoins des autres qu’aux tiens, tu ne te rends pas compte de ton état et il peut t’arriver de tomber d’un coup de fatigue et d’avoir besoin de dormir longtemps.
  7. Tu as des hyper sens. Tes sens (l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût, la vue) sont particulièrement développés. Cela aussi contribue à ta fatigue. Tu perçois de nombreux stimuli et tu as besoin d’une luminosité particulière, par exemple, ou de te préserver des bruits que tu juges parasites. Les odeurs peuvent également t’incommoder voire te donner la nausée ou des maux de tête notamment dans les transports en commun ou dans des magasins.
  8. Tu as un rapport au temps particulier. Le temps peut être ton meilleur ami ou ton meilleur ennemi. Il se fait oppressant quand il est imparti, quand tu as une durée limitée pour réaliser quelque chose (y compris ta déclaration d’impôts). Et il peut également disparaître, se suspendre, comme si tu l’arrêtais ou que tu passais dans une autre dimension quand tu es dans un moment passionné ou intense.
  9. Tu rejettes profondément la violence. Comme tu es focus sur la douceur, tu détectes la violence même là où les autres ne la voient pas et cela commence par les moqueries et les mauvaises blagues des cours d’école. Tu ne ris pas quand quelqu’un tombe, tu souffres avec lui. Tu as dû mal à regarder les actualités et à ce que les infos tournent autour de tout ce qui est négatif.
  10. On dit que tu es naïf. Dans la même logique que la violence, tu ne vois pas le mal. Tu fais spontanément confiance aux gens et ne discernes pas les mensonges et les stratégies de manipulation. Tu avances avec le cœur sans te méfier.
  11. Tu attires les pervers narcissiques. Tu aimes voir le beau en chacun, tu perçois la souffrance chez les gens alors tu fonces vers celles et ceux qui s’en servent pour manipuler. Tu peux briser ce schéma et te libérer des personnes qui sont toxiques pour toi. Comprends que tu es la personne la plus importante de ta vie et que tu n’es soumis à personne. Vis ta vie d’égal à égal.

📌 Vidéo recommandée : Quelle sexualité quand on est hypersensible ?


  1. Ta confiance en toi est fragile. Étant focus sur autrui, tu t’oublies très souvent. Tu attends des signes d’amour et de reconnaissance venant de l’extérieur. Les remarques te rappelant sans cesse que tu n’es pas « normale », que tu es « hyper » t’empêchent de te construire une solide estime de toi. Elle se consolide quand tu décides de te donner autant d’amour que tu en donnes aux autres…parce que tu le vaux bien ! Toi aussi tu as cette beauté et cette magie en toi !
  2. Ta santé est elle aussi hypersensible. C’est le fonctionnement de tout ton corps, alors forcément il réagit plus intensément aux agressions. Cela peut se traduire par des réactions cutanées, des intolérances alimentaires, des allergies jusqu’aux maladies auto-immunes.
  3. Tu ne supportes pas le conflit. Comme tant d’autres choses, le conflit est une forme de violence. Il est très difficile pour toi de tolérer que des personnes ne fâchent et c’est encore plus insupportable quand tu es dans le conflit. Tu fais d’ailleurs tout pour ne pas y aller, quitte à te soumettre et ne pas faire entendre ta voix ni tes besoins.
  4. Tu aimes les détails. Ta perception ultra fine et aiguisée va remarquer ce que les autres ne voient pas. La fleur dans le béton, le nuage en forme de licorne, le petit défaut d’impression sur un document. Tu frôles le perfectionnisme et tu es extrêmement consciencieux et méticuleux.
  5. Tu incarnes la douceur. Ta relation au monde et aux autres se fait dans le respect, la tendresse et la douceur. Comme il ne s’agit pas (encore) du code privilégié des relations humaines, ta douceur est déroutante, voire confrontante, pour celle et ceux qui ne la pratiquent pas ou ne la comprennent pas. Tu es donc un ambassadeur de la douceur, de l’amour, de l’empathie et de la bienveillance. Et grâce à toi, le monde va mieux chaque jour.

🎁 Guide gratuit : Comment trouver l’amour quand on est hypersensible ?


Si vous êtes une personne extrêmement sensible, vous ne connaissez que trop bien les expériences d’accablement, de stress et de surcharge émotionnelle. Pour beaucoup , ces expériences deviennent des traits caractéristiques de leur personnalité. Certaines s’inquiètent que quelque chose soit « cassé » chez elles, tandis que beaucoup d’autres se sentent simplement exclues par une société insensible.

Votre grande sensibilité n’est pas une faiblesse. C’est une force ! Être très sensible est une « chose » parfaitement normale. Et si vous êtes très sensible, le monde a désespérément besoin de plus de personnes exactement comme vous.

Pour aller plus loin avec l’hypersensibilité : 

Les personnes hautement sensibles sont dotées du pouvoir d’atteindre le monde des sentiments et des rêves – et de les distiller comme des moments révélateurs pour les autres.

Claire Stride
Coach, Auteure et conférencière spécialisée avec les personnes hypersensibles et neuro-atypiques (troubles dys, haut potentiel, TDHA, syndrome d’Asperger, etc.)

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2558 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !