J'ai de la difficulté à accepter les compliments, que faire ?

Citation 5 conseils pour accepter les compliments quand on est hypersensible

5 conseils pour accepter les compliments quand on est hypersensible

Un « merci » timide, une sensation d’être agressé, la conviction que la personne ne pense pas ce qu’elle vous dit, une fuite en avant, avec de l’humour ou du sarcasme… tant de chose se passent dans nos têtes d’hypersensible quand on reçoit un compliment. Pourtant, si cette incapacité à recevoir un compliment ne dit rien de la personne qui vous complimente, elle dit beaucoup de vous, et de l’amour que vous vous portez.

A quoi nous renvoie un compliment qu’on ne sait pas recevoir ? En réalité le compliment, quelle que soit la personne qui nous le fait, nous renvoie souvent à une insécurité, une situation dans laquelle on n’a pas confiance en nous.


📌 À lire aussi : Pourquoi les personnes hypersensibles ont du mal à trouver l’amour ?


Pourtant, accepter les compliments, c’est aussi et surtout reconnaître que l’on a de la valeur, valeur que l’on a souvent enfoui en soi et que l’on n’a pas toujours eu le courage ou la force d’assumer.

La première question à se poser quand on est hypersensible, c’est : Pourquoi on arrive à être aussi hermétique aux compliments, et en même temps, si sensible à la critique ?

Après tout, un reproche, c’est la formulation d’un avis subjectif d’une personne sur vous ou sur ce que vous avez fait.

Mais un compliment, c’est la formulation d’un avis subjectif d’une personne sur vous ou sur ce que vous avez fait.

Relisez ces deux phrases.

Encore.

Maintenant, il nous faut regarder une réalité. Les reproches sont tout aussi discutables que les compliments. Mais l’un d’eux nous fait du bien, l’autre nous enfonce.

SI vous acceptez les reproches, c’est que vous êtes d’accord avec. Est-ce qu’on peut imaginer alors, que l’estime que vous avez de vous-même est directement impliquée ?

Si vous êtes bon dans quelque chose et que vous ne savez pas accepter les compliments, n’est-ce pas votre syndrome de l’imposteur qui prend le contrôle sur vous ?

Acceptez le compliment. Accepter un compliment, c’est accepter de l’amour.

Et accepter un compliment, ça s’apprend.

Et oui, recevoir des compliments, ça s’apprend. Pour certaines personnes ça a l’air naturel, mais pour d’autres, c’est beaucoup plus compliqué. On vous voit, on vous sait. Je connais TOUTES les méthodes pour esquiver les compliments : rougir, dire « arrête, c’est pas vrai », voir « tu te moques ? », tournez ça à la dérision « tu es belle ? – C’est ça, oui avec ma tête de panda au réveil… », Ou même, devenir agressif : « tu es belle – Change de lunettes ». Je le sais, je vous dirais presque que ce sont des méthodes que j’ai inventées !

Et pourtant, quelqu’un qui vous fait un compliment, c’est quelqu’un qui vous envoie de l’amour. Alors soyez empathique, et prêtez attention à ce que ressentent les gens. Rappelez-vous comment vous vous sentez quand vous envoyez de l’amour à quelqu’un et que cette amour n’est pas reçu. Rappelez vous les émotions que cela vous procure, la sensation de rejet que vous pouvez ressentir.

Comment accepter les compliments ?

Je vous propose plusieurs méthodes pour accepter les compliments :

1. Faites-vous confiance.

Dans mes vidéos je vous parle souvent du fouet, avec lequel on s’auto-flagelle. Un compliment, c’est quelqu’un qui saisi votre bras au moment ou vous allez vous frappez en vous disant « non, pas de raison de vous fouettez, au contraire, faites-vous un massage ».

Faites vous confiance. Je sais que c’est très facile à dire, mais c’est une étape primordiale pour pouvoir ensuite accepter la reconnaissance des autres, et donc leurs compliments. Cette confiance, va vous permettre de raisonner au diapason de ceux qui vous valorisent, car vous entendrez plus facilement, qu’ils apprécient qui vous êtes et ce que vous faites.

Il s’agit donc d’abord et avant de tout, de se regarder, de voir qui on est, de comprendre ce qu’il y a de si beau en nous, qui nous rende si unique et qui nous donne des capacités, des dons, des talents, que d’autres n’ont pas, et qui seront objectivement reconnu. Faites-vous confiance, dans ce que vous faites, dans ce que vous entreprenez, dans ce que vous essayez, car le simple fait de trouver le courage de sortir de votre zone de confort est une victoire, et mérite un compliment !

2. Faites-vous des compliments. 

Regardez vous dans le miroir et félicitez vous pour des choses que vous avez accomplis et dont vous êtes fiers, indépendamment de ce que les autres pensent. Et avant d’avoir leur avis.

Encore une fois, votre avis compte tout autant que celui des autres. Il est même le seul valable en ce qui vous concerne.

Alors regardez vous dans le miroir, chaque matin, et faites vous 3 compliments.

Les 5 premiers jours, vous n’y croirez pas.

Les 5 d’après, vous trouverez ça ridicule.

Les 5 d’encore après, vous rigolerez même.

Au bout d’un mois, ces « compliments » vous sembleront des évidences, et quand vous les recevrez de l’extérieur, ils auront déjà une place prévue en vous, pour vous faire grandir, et rayonner d’autant plus fort !

Ce n’est pas être arrogant, ou prétentieux que de se faire des compliments. C’est juste apprendre à s’aimer, et se faire du bien.

3. N’acceptez pas les commentaires négatifs.

Souvent les gens qui vous disent « tu n’y arriveras pas », « c’est nul ! » ou « tu aurais pu faire mieux » sont des gens qui n’y serait jamais arrivé, qui se sentent nul et qui n’auraient pas pu faire mieux.  Et ce sont des gens en souffrance. Ils sont tellement en souffrance qu’ils ne sont même plus capable de bienveillances, ou d’encouragement, ils n’ont plus aucune empathie, et trouve comme seul réconfort éphémère, celui de faire subir à d’autres, une part de leurs malheurs. Les gens vous envoient le reflet d’eux-mêmes et de ce qu’ils pensent d’eux-mêmes.

Mais j’ai une bonne nouvelle : vous n’êtes pas obligé de recevoir ça.

C’est leur droit de vous donner leur opinion (encore que quand on ne leur a rien demandé, il serait bienvenu de garder leur avis pour eux). Mais c’est aussi votre droit de ne pas la recevoir.

Comme je vous l’ai dit précédemment, un commentaire négatif, c’est un avis subjectif de la part d’une personne sur vous ou sur quelque chose que vous avez fait. Et j’ai envie de vous dire, c’est tout ce que c’est. Une onde sonore qui vient déformer l’air. Et nous sommes ici, sur les mots positifs, ce qui nous intéressent ce sont les mots que font du bien. On reçoit les mots de ceux qui nous veulent du bien, et on laisse glisser les maux de ceux qui sont mal.

4. Prenez le temps d’accepter le compliment

Quand vous recevez un compliment, répétez-le-vous. Et une fois seul chez vous, posez vous la question et regardez. Regardez en vous et au fond de vous, voyez pourquoi on vous a fait ce compliment. Vous remarquerez très vite, à force de recevoir des compliments, que ce que les autres voient, et vous font remarquer, ils vous le font remarquer, parce que vous ne le voyez pas. Un compliment, c’est une vibration, une énergie qui doit sortir de la bouche de celui que vous le dit. Et cette surcharge émotionnelle est toujours bienvenue, parce qu’elle nous fait du bien !

5. Dites merci, un merci franc et sincère

« Merci ! Merci de m’aimer le temps d’une phrase, de me donner confiance, de me rassurer, de remarquer une particularité chez moi qui me distingue et me rend unique ».

Cette phrase, rentre dans un simple merci, mais c’est un merci que vous devez dire avec le cœur, et vous devez sentir au fond de vous cet amour que vous recevez. Quand vous recevez un compliment, visualisez le compliment arrivant à votre oreille, redescendre vers votre cœur, et le recharger. Vous êtes aimable, vous êtes unique et exceptionnel. Et quand c’est dur pour vous de le remarquer, et que les autres le remarquent à votre place, saisissez cette chance, cette opportunité.


📌 Ebook gratuit : Comment trouver l’amour quand on est hypersensible ?


Pour terminer cette article, j’aimerais vous dire une vérité à laquelle on a du mal à croire : Un compliment est TOUJOURS justifié !

Les gens qui vous font des compliments vous aiment. Les gens qui vous font des compliments les pensent vraiment, et vous les font pour vous rappelez que vous êtes unique, et un vrai cadeau dans leur vie. Ce qu’ils saluent en vous et presque moins important que leur envie de saluer quelque chose en vous. Une manière de dire « il y a cette chose en toi que j’aime », et cette chose, c’est la porte d’entrée pour vous aimer pleinement.

Claire Stride
Consultante en neurodiversité

Pour aller plus loin avec l’hypersensibilité :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2705 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici