Comment vivre avec ses blessures émotionnelles ?

Citation Quand vos blessures vous pèsent et masquent votre vraie personnalité

Quand vos blessures vous pèsent et masquent votre vraie personnalité

Il est des blessures émotionnelles qui sont aussi vives que les plaies les plus profondes. Malgré les efforts que vous faites pour les aider à se cicatriser, la vie provoque parfois des situations qui vous montrent qu’au fond de vous subsiste une douleur intense qui ne se calme que lorsque vous y appliquez le baume magique puisé dans votre cœur : l’Amour.

Poser des mots sur des épreuves difficiles nécessite de se sentir prêt à revivre ce qui est douloureux pour l’extraire définitivement et aborder le présent plus sereinement.

Comment faire pour regarder en face l’histoire biographique de vos blessures sans plonger dans la faille prête à vous engloutir ?

Cela demande beaucoup de courage et de détermination pour aller jusqu’au bout du processus et réussir à se libérer de ce poids qui vous freine dans votre vie à chaque instant. Lorsque vous vivez avec vos blessures, vous n’êtes jamais serein. Chaque situation de la vie vient vous confronter au réveil de vos souffrances qui se réactivent instantanément dans votre corps et dans votre esprit. Votre subconscient est malheureusement le gardien de ces souvenirs que vous pensiez avoir effacés depuis de longues années.

En effet, les blessures émotionnelles se produisent dès l’enfance et perdurent au-delà de la vie d’adulte. Pourquoi à 50 ans, auriez-vous encore des réminiscences d’un traumatisme subi à 6 ans ? Parfois, vous êtes surpris de ressentir cet impact toujours vivace. Toutes les fois que vous revivez une situation similaire, vous avez l’impression de revoir le même film de vos émotions et cela vous fait souffrir terriblement et vous en êtes désarçonné !

Le temps permet d’oublier pas de réparer !

Blessures de manque d’amour : quand l’amour ne se calcule pas !

Les blessures d’amour sont infligées à l’estime de soi et ne trouvent leur guérison que dans le pardon et dans l’acceptation. Lorsque la porte du cœur reste fermée, chacun résiste et se fait plus mal.

Savoir aimer est donc primordial dans la vie de chaque être et ce dès l’enfance, on ne peut refouler ce sentiment vital. Chacun doit apprendre à éduquer son enfant en remplaçant les reproches par de la bienveillance, sans  juger, sans détester. Il faut juste l’aider  à réparer ses ailes après chaque chute. Il faut le relever pour qu’il s’envole à nouveau et non chercher à l’emprisonner et à le garder dans une cage dorée au risque de le voir s’étioler et se faner jusqu’à perdre le goût de vivre.

Accueillir son enfant dans l’amour inconditionnel est la règle d’or de l’éducation pour éviter les blessures émotionnelles!

Lorsque l’amour est  illimité, on ne doute jamais de l’autre. On lui apprend à grandir et à s’épanouir sans être envahissant. On sourit à son bonheur, on compatit à sa peine, on accepte ses erreurs. On lui communique une confiance infaillible qui le porte à se dépasser. On lui apprend la persévérance et la patience. On l’honore dans son individualité et non pour son exemplarité. On cultive sa singularité avec une tolérance infaillible. On l’aide à construire sa confiance en la vie !

Chaque enfant apprend ainsi à aimer et à s’aimer, sans peur d’être comparé, en toute liberté, avec sincérité dans son authenticité d’être. Il n’y a plus  d’exigence, tout se vit avec  indulgence et en toute transparence. Nul n’exerce un contrôle sur le droit de vivre de l’autre. L’éducation parentale doit impérativement avoir pour socle la sincérité, la confiance et la douceur comme les maîtres d’œuvre de l’édifice de la personnalité de chaque enfant. Celui-ci pourra ainsi aborder sa croissance personnelle avec l’amour de soi comme seul guide !

Aimer l’autre sans condition, c’est  se mettre à sa véritable hauteur.

Lorsqu’ on accepte l’autre comme il est et lorsqu’on l’aime totalement, on s’accepte et on s’aime aussi. C’est l’unique chemin de vérité qui empêche la souffrance et les blessures. Aimer est un don de soi à chaque instant, un pardon spontané à chaque seconde,  un élan du cœur  à chaque minute, il n’y a plus de contrôle de l’esprit, il y a uniquement un mouvement rempli de chaleur vers l’autre pour l’élever.

Toutes les blessures d’amour guérissent quand on les plonge dans un bain d’affection et de compréhension au pouvoir régénérant, tendre et réconfortant et aux senteurs de douceur et de confiance et ce à n’importe quel âge !

Il faut donc fuir ceux qui ne savent pas vous aimer, vous êtes si précieux ! Accordez-vous ce droit d’être aimé, vous le méritez. C’est cette validation qui guérira  toutes vos blessures définitivement. L’amour vrai n’a pas de limite!

Quand les blessures intérieures s’expriment et s’impriment dans votre vie !

Un rien réveille vos émotions désagréables. Le  sentiment de rejet par exemple, apparaît à chaque fois que vous vous ouvrez aux autres et que vous vous heurtez à un terrible mur qui vous renvoie au miroir inconscient de votre état d’esprit, c’est-à-dire à ce sentiment de ne jamais compter pour personne. Vous souffrez lorsque vous ne vous sentez pas apprécié à votre juste valeur, vous avez l’impression de ne pas être respecté et  cela impacte votre estime de soi. Personne ne vous comprend vraiment et chacun s’impose à vous sans voir vos désirs réels et votre vraie personnalité. C’est comme si vous étiez invisible ! Vous entendez résonner l’écho douloureux de la blessure de rejet que vous avez subie quand vous étiez petit dans votre famille. Et à chaque fois la souffrance est plus grande !

Votre réaction est l’écho de vos souffrances émotionnelles

Il vous faut apprendre à réagir autrement sans chercher la validation dans le regard des autres mais plutôt en changeant votre attitude. Plus vous vous affirmez dans votre singularité, plus vous  devenez puissant ! Plus vous êtes cohérent avec vous-même, plus vous savez ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus, vous fixez vos propres limites pour ne pas être manipulé ou envahi. Vous n’êtes plus jamais en attente de la reconnaissance des autres. Vous cultivez votre fierté personnelle, vous gagnez en autonomie et en assurance dans la gestion de votre vie. Plus vous vous aimez fort malgré vos imperfections, plus la vie vous aime elle aussi de plus en plus fort  et personne ne peut plus vous faire du mal car vous ne leur donnez plus cette autorisation ! Vous mettez un baume d’amour sur votre blessure de rejet en ne donnant plus à l’autre le droit de vous faire du mal.

L’amour de soi est l’élixir qui vous guérira de toutes vos blessures émotionnelles…

Derrière toutes ces blessures liées à l’enfance, il faut comprendre que vous portez en vous quelque chose de rare et de précieux, votre Sensibilité. C’est l’or de votre être, c’est le cœur de votre âme. Laissez votre sensibilité vous apprendre à toucher à la plus belle part de vous-même et embrassez vos fêlures pour les réparer.Le silence intérieur apaisera toutes vos peines !

Vous êtes votre propre réconfort, vous savez comment vous guérir si vous écoutez le chant de votre âme et la mélodie de votre intériorité. En prenant conscience de cela, vous apprenez à affronter les blessures qui vous hantent afin de mieux en comprendre les causes pour y apporter des solutions de guérison.

N’ayez pas peur de vous-même ! Osez apparaître au grand jour sans peur du regard des autres. Autorisez-vous vos imperfections. Apprenez à prendre votre place en vous affirmant vraiment ! Ouvrez-vous totalement à votre épanouissement personnel ! Sortez de votre zone de confort qui vous servait de refuge jusqu’à maintenant et enlacez la vie pour une danse d’amour avec ce que vous êtes vraiment, à la fois votre force et votre fragilité, votre colère et votre douceur, votre peur et votre confiance. Unissez-vous intérieurement à vos blessures et c’est dans cette unité que vous deviendrez pleinement vous-même ! Plus vous arriverez à regarder en face ce qui vous fait souffrir, plus vous réussirez à atténuer ce mal !

Considérez vos blessures émotionnelles, comme une occasion de vous transformer. Ne ratez pas l’occasion de vous libérer de leur écho.  Elles sont une part de vous et elles vous appartiennent, quand vous apprenez à les comprendre, elles cessent d’être vos ennemies,  elles s’apaisent pour disparaitre. Quand vous les acceptez comme une mémoire de votre vie et  une expérience pour grandir, vous commencez même à les aimer car elles sont une parcelle de votre identité.

Maryse de Mes mots de vie

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2414 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !