Citation Construire sa confiance en soi : un plan en 6 étapes

Construire sa confiance en soi : un plan en 6 étapes

Avoir confiance en soi est un trésor inestimable. Elle est la fondation d’une vie pleinement assumée. À l’inverse, ne pas avoir confiance en soi est un vrai drame. Or c’est un aspect malheureux de la vie de nombreuses personnes qui luttent avec leur manque de confiance en elles, gâchent une grande part de leur potentiel et perdent leur temps.

Il est véritablement regrettable que ces personnes passent à côté d’opportunités ou de bons moments uniquement parce qu’elles n’ont pas confiance en elles ou parce qu’elles ne s’estiment pas dignes de mériter ces bonnes choses.

Changer de telles croyances prend du temps et passe par un vrai travail sur soi et, surtout, de l’action.

L’un des principaux écueils est là : agir alors que le manque de confiance en soi pousse … à ne pas agir.

Un autre problème, lorsqu’on se décide à agir malgré son manque de confiance en soi, est de déterminer un plan, une trame globale, et les prochains actions concrètes.

Je vous propose ce que je pense être les 6 points essentiels sur lesquels vous investir pour améliorer votre confiance et votre estime sur la durée.

PASSEZ À L’ACTION POUR PRENDRE CONFIANCE EN SOI

Le manque de confiance en soi coupe toute velléité d’action : pourquoi agir alors qu’on sait qu’on va échouer ? Le problème est que cela entretient le manque de confiance et, surtout, les peurs à la base de ce manque de confiance. Vous restez alors dans un cercle vicieux et néfaste.

Je vous propose de faire l’inverse : agir malgré votre manque de confiance en vous et sans vous soucier de réussir ou pas.

1/ DEVENEZ BON À QUELQUE CHOSE

Choisissez une activité que vous aimez et pour laquelle vous obtenez déjà de bons résultats. Puis passez à l’étape supérieure pour devenir encore meilleur, voire exceller dans cette activité. Cela ne vous prendra qu’un peu plus de temps. Et cela vous permettra d’exploiter et de mettre en avant votre don naturel pour cette activité.

Un point essentiel : quand vous recevez des félicitations ou des éloges, ne les diminuez pas et prenez-les pour ce qu’elles sont : la reconnaissance de votre qualité et de votre travail. Cela nourrira votre confiance et votre estime.

2/ AGISSEZ RÉGULIÈREMENT VERS DES OBJECTIFS RÉALISABLES

Il y a 2 volets importants.

Le premier volet est de se fixer des objectifs réalisables. Et donc d’éviter les objectifs impossibles. Cela ne mettrait en place que votre futur échec et l’entretien de votre manque de confiance.

Visez plutôt des objectifs réalisables et qui vous effraient un minimum. Si vous n’avez pas peur, cela n’améliorera pas votre confiance. Mais si vous avez trop peur, vous ne ferez rien et vous casserez la dynamique naissante.

Prenons un exemple : si vous souhaitez être à l’aise avec le sexe opposé et dans la séduction, ne cherchez pas à emballer dès votre première tentative. Contentez-vous de demander l’heure, votre chemin ou un avis.

Le second volet est l’action régulière et indéfectible malgré les échecs rencontrés.

Veillez à agir régulièrement. Souciez-vous d’agir plutôt que d’obtenir des résultats positifs.

Reprenons l’exemple précédent. À force d’aborder des inconnus, même pour simplement demander l’heure, aborder des inconnus ne vous fera plus peur. Ce n’est pas de l’avoir fait 1 fois qui a permis ce changement. Ce qui a permis un tel changement, c’est de l’avoir fait au minimum 1 fois par jour pendant 1 mois. Si  votre objectif est de pouvoir engager une conversation plus longue, effectivement, vous avez encore du travail. Mais en visant trop rapidement cet objectif (à avoir cette conversation plus longue), soit vous seriez inactif, soit vous seriez dans une spirale négative. Et aucun des 2 n’est pas bon pour votre confiance.

L’important est de réussir à agir malgré votre peur puis recommencer malgré votre éventuel échec. Puis de recommencer. Ne cherchez pas à déplacer la montagne tout de suite : faites-le caillou après caillou et jour après jour.

3/ FAITES DES BONNES ACTIONS

Mettez votre temps et votre énergie, vos compétences et vos talents (mais si, vous en avez !) au service d’une bonne cause. Il n’y a rien de tel que d’aider les personnes qui en ont besoin pour vous donner chaud au cœur.

Vous savez que vous avez fait quelque chose de bien et que vous avez rendu une autre personne heureuse. Faire une différence dans la vie de quelqu’un peut faire une différence dans votre propre vie : améliorer votre estime.

DEVENEZ OPTIMISTE

Manquer de confiance amène à une attitude pessimiste et négative. Il faut savoir qu’il est dans la nature humaine :

  1. d’être plus marqué, sur le moment, par une mauvaise nouvelle ou un événement négatif ;
  2. de mieux se rappeler, sur la durée, des éléments négatifs que des éléments positifs.

Or cela est exacerbé lorsqu’on a une tendance négative liée, par exemple, à un manque de confiance. Il est donc nécessaire d’aller à l’encontre de cette tendance. D’autant plus, donc, quand vous manquez de confiance en vous.

1/ VOIR LES BONS CÔTÉS POUR CONSTRUIRE SA CONFIANCE EN SOI

Est-ce que les nuages sombres qui amènent la pluie vous empêchent d’admirer ce bel arc-en-ciel ?

Bien sûr que non. L’un n’empêche pas l’autre.

Et bien il en est de même pour votre vie et pour les actions que vous entreprenez.

Il peut y avoir, et il y aura sûrement, des nuages et de la pluie. Mais il y aura tout autant de grandes et belles éclaircies et des arc-en-ciel.

Cherchez les aspects positifs sans pour autant renier les aspects négatifs. Mais cherchez-les et trouvez-les. Sur la durée, cela fera une grande différence entre une attitude positive et une attitude négative, entre un bien-être et un mal-être, entre la confiance en soi et un manque de confiance en soi. Mettez l’accent sur les bonnes choses de la vie peut vous aider à garder la tête haute.

2/ TENEZ UN JOURNAL

Aidez-vous à devenir optimiste et à garder cette attitude : tenez un journal de gratitude et de vos réussites. Ce journal vous permettra de travailler votre mémoire des aspects positifs et des réussites de votre quotidien.

Tous les soirs, vous le compléterez :

  • notez 1 à 3 aspects positifs de votre journée : des événements heureux qui vous sont arrivés, des attentions reçus d’un proche, … Vous pouvez en noter plus à condition que vous en soyez réellement reconnaissant ;
  • notez vos succès : aborder 3 inconnus pour demander l’heure est un succès, aborder 3 inconnus et essayer d’engager la conversation est un succès, même si vous n’avez pas décroché cette conversation, …

Puis relisez ce journal.

Vous êtes votre pire critique. Mais vous n’avez pas à l’être. Enregistrer vos réalisations ou ces choses qui vous ont donné le sourire vous aidera à réaliser la qualité de votre vie et accroître estime et confiance.

3/ NE VOUS SOUCIEZ DE CE QUE PENSENT LES AUTRES

La personne dont l’opinion compte le plus, c’est vous. Ignorez ce que disent les autres. Ignorez les diseurs de mauvaise aventure, les avocats du Diable et les oiseaux de mauvaise augure. Éteindre les pensées et les paroles des autres est impossible. N’essayez donc pas, laissez les parler et continuez votre chemin. Si quelqu’un pense du mal de vous, c’est son problème, pas le votre.

CONCLUSION

Un plan en 2 volets, de 3 étapes chacun, pour reprendre confiance en vous :

Passez à l’action

  1. Devenez bon à quelque chose
  2. Agissez régulièrement vers des objectifs réalisables
  3. Faites des bonnes actions

Devenez optimiste

  1. Voyez les bons cotés
  2. Tenez un journal
  3. Ne vous souciez de ce que pensent les autres

Avec ce plan, vous pourrez retrouver confiance en vous et accédez au bonheur que vous recherchez.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!