Guérir le mal d'amour

Citation Comment guérir de notre mal d’amour ?

Comment guérir de notre mal d’amour ?

Guérir de notre mal d’amour est un processus individuel. Ce processus peut être entamé à n’importe quel moment de notre vie. Il va venir nous soulager et guérir nos blessures.

Il nécessite de comprendre et de mettre en lumière notre relation à l’amour qui m’implique moi-même mais aussi l’autre.

Pour cela, il est important d’identifier les signes d’un mal d’amour dans nos relations amoureuses passés et présentes. Ensuite, il faudra accepter de guérir de ce mal d’amour pour aller vers une transformation de celui-ci. C’est à dire ne plus vivre ce mal d’amour mais attirer le véritable amour à soi.

Comment identifier les signes de notre mal d’amour ?

Il arrive que nos anciennes et présentes relations amoureuses soient sources de chagrins d’amour. Elles représentent parfois un poids lourd à porter sur nos épaules, quand elles blessent, quand elles nous imposent un sentiment de trahison, et quand celles-ci nous empêchent de nous épanouir et de nous accomplir dans notre relation à l’amour.

Identifions ensemble les signes d’un mal d’amour dans une relation amoureuse :

  • Le manque d’amour. Il se reflète souvent par le fait de ne pas se sentir pas aimé.e dans la relation, parfois d’être rejeté par son ou sa partenaire. Ce déséquilibre se crée au quotidien, par exemple, nous avons envie d’un câlin et l’autre va nous rejeter. Ce manque d’amour crée alors une grande faille en nous, une fissure. Nous allons nous sentir non considérable et non considéré par l’autre. Une distance se créera et mènera à un manque de communication.
  • Le manque de communication. C’est le fait de ne pas exprimer ses envies et ses besoins à l’autre. Ce manque de communication peut également se traduire par le fait de ne pas se sentir écouté, soutenu et encouragé par l’autre : ce manque génère au sein du couple une certaine distance où les deux personnes ne vont plus rien partager ensemble. Cela peut mener à une séparation des cœurs et des corps.
  • La solitude dans l’amour. Premièrement, ce sentiment de solitude, peut se traduire par le fait d’avoir l’intime conviction : de donner sans jamais recevoir. Deuxièmement, la solitude en amour est parfois le simple sentiment d’être seul.e dans la relation d’amour : de ne rien partager avec l’autre. Toutefois, la solitude est importante dans le couple pour que chacun puisse s’épanouir individuellement, il faut trouver le juste équilibre où chacun se sent à sa place.
  • La peur de l’engagement. Elle se traduit par le fait que nous allons repousser l’autre, car nous ne sommes pas prêts à recevoir et à donner de l’amour. Cette peur peut se traduire par un manque de confiance en soi et en l’autre et par une peur de souffrir. Ces deux peurs s’imbriquent car nous avons peur de nous-même et par conséquent nous allons avoir peur de l’autre. Nos peurs sont des traumatismes liés à des situations vécues dans notre passé.
  • Le manque de considération et le manque de respect. Il n’y a rien de pire que de ne pas se sentir écouté au sein du couple. Ceci traduit un manque de considération de nos émotions, de nos envies qui peut aller jusqu’au manque de respect.
  • Les violences physiques, mentales et sexuelles. Elles laissent des traces en nous très fortes telles que les insultes, les critiques, les moqueries, les coups, le chantage et la manipulation. Ces violences sont ancrées dans notre patrimoine psychologique et à chaque nouvelle rencontre, nous nous méfions de l’emprise que l’autre aura sur nous, pour ne pas que cela ne recommence.

Tous ces signes ont des impacts non négligeables sur notre relation à l’amour.

Nous sommes coincés dans nos blocages et dans nos peurs, nous n’arrivons plus à avancer sereinement et à faire confiance à l’autre. Nous avons le sentiment d’être pris au piège, d’être emprisonné dans la relation.

Personnellement, ce fut mon cas, mes premières relations amoureuses, je les ai vécues lors de mon adolescence. Pour certaines, elles ont été sources de violences, de manipulations et de chantages. Pour moi, cela ressemblait à un schéma classique du couple, je pensais réellement que mes envies, mes avis n’étaient pas à prendre en compte. Je ne disais rien à personne, et je souriais naïvement.

J’étouffais dans la relation d’amour, qui n’était pour moi pas source d’épanouissement. J’étouffais physiquement et mentalement, jusqu’au jour, où tout ce que je supportais par amour, était devenu trop, et je me suis retrouvée au pied du mur. Et ce jour-là, j’ai compris que j’avais des limites et que je devais les mettre en place et les respecter dans ma relation à l’autre pour ne plus vivre un mal d’amour.

J’ai donc décidé de faire passer ma propre personne en premier plan. Je fus à l’écoute de mon moi le plus profond. Mais ce ne fut pas facile. Le mal d’amour laisse des séquelles très profondes qui nécessite une guérison.

Le processus de guérison du mal d’amour.

Le processus de guérison du mal d’amour est une démarche personnelle qui nous appartient, que l’on prend en accord avec nous-même et avec notre cœur.

Ce processus commencera au moment où vous aurez un déclic, une prise de conscience et que vous déciderez de poser vos limites et de vous respecter dans votre relation à l’amour. Ce premier travail du processus est le plus important : il va venir éveiller votre cœur, le point d’ancrage de l’amour. Votre cœur va s’ouvrir et va alors libérer tout son potentiel pour vous combler d’amour, de l’amour sincère. Sans cet amour, le processus ne peut pas commencer.

Quand on s’ouvre à l’amour, tout s’organise autour de nous. Vous vivrez différentes relations d’amour pour arriver un jour à la relation d’amour qui fera la différence. Vous comprendrez alors que sans ce processus de guérison, tout ça n’aura pas été possible.

« L’amour désire jusqu’à l’impossible, et sait se contenter de peu. »
– Honoré de Balzac

Je vous invite donc à accepter que vous avez des choses à guérir dans votre relation à vous-même et dans votre relation aux autres.

Ce processus de guérison va petit à petit vous mener vers un rituel de transformation intérieur qui va vous permettre de guérir de votre mal d’amour.

Pour cela, il vous suffit de faire appel à vos ressources intérieures (l’écriture, la solitude, la danse) ou encore à vos désirs les plus profonds (voyages, fantasmes).

Le rituel de transformation intérieur pour guérir de notre mal d’amour.

Pour que ce rituel de transformation intérieure soit le plus doux possible pour vous le secret réside dans la patience. La patience est une vertu bénéfique, pour le corps et l’esprit. La patience va vous permettre de guérir et de prendre du temps pour vous.

Cela va également permettre de ne pas se lancer dans une relation amoureuse qui sera synonyme de relation pansement. Mais plutôt, de prendre le temps pour d’abord vivre pour soi, et ainsi être prêt à aller vers l’autre et à l’aimer.

« Pratiquer la patience est la manière la plus efficace de préserver la paix de l’esprit. »
– Dalaï-Lama

A travers cette patience qui est le point d’ancrage du rituel de transformation intérieur, je vous propose 4 axes de travail qui vont venir vous guérir en profondeur et qui vont apporter sagesse, sincérité et amour pour soi.

La SOLITUDE.

La solitude est un état où votre corps se retrouve seul durant une durée choisie. Cette solitude choisie aura de nombreux bénéfices sur vous. Cela va vous permettre de réfléchir, de faire ce que vous aimez, de passer un moment avec vous-même. Cette solitude choisie va mettre au repos votre cœur, votre corps et votre âme. Autour de vous, il n’y aura personne et parfois cela fait du bien. « Aimer sa solitude pour s’aimer soi. »

Le SOUTIEN.

Ce que j’entends par soutien, représente le fait de sentir soutenu et accompagné. Vous pouvez tout à fait choisir un accompagnement psychologique avec un professionnel de santé.

Mais vous pouvez également vous confier à vos amies, à votre famille. Parfois, nous vivons des choses similaires, mais par pudeur et respect de l’autre, nous ne disons rien. Or, on se rend vite compte que l’autre vit la même chose que nous.

L’INTIMITÉ.

L’intimité c’est ce qui relie le cœur au corps. Cette intimité peut s’expérimenter par des caresses d’amour.

Cette intimité, ce retour à soi, permet de se connecter à notre plaisir personnel et à nos envies profondes. La douceur de cette rencontre avec soi va nous permettre de nous découvrir et parfois de nous guérir de notre mal d’amour.

Le SELF-LOVE.

« The self-love is your super-power ». Le self-love est un concept qui permet de s’aimer et de s’accepter tel que nous sommes. Il suffit de prendre un rendez-vous avec soi-même et de prendre soin de soi (offrez-vous un massage par exemple).

Le self-love regroupe l’amour de soi (l’amour que vous vous portez reflète l’amour que vous portez à l’autre), la confiance en soi (faites-vous confiance, car pour avoir confiance en l’autre, cela passe par soi) : ce sont deux énergies cycliques, l’amour et la confiance, qui augmente ou diminue au gré des événements de votre vie.

Mettre en place ces quatre axes de travail peut vous demander du temps. Prenez le temps dont vous avez besoin pour guérir de votre mal d’amour.

Il suffit de prendre soin de soi, pour réactiver notre lumière intérieure et ainsi attirer un partenaire dans notre vie.

Si ce mal d’amour est guéri, il y a de fortes chances que vous attiriez à vous un amour différent, authentique.

J’espère que ce nouvel article vous aura plus !

Avec tout mon amour, ma bienveillance et ma considération,

Gaëlle

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2690 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici