Les bienfaits de la danse thérapie

Citation La danse thérapie : un art à la portée de tous

La danse thérapie : un art à la portée de tous

L’art thérapie est une méthode, dite non conventionnelle, créée à des fins thérapeutiques. Elle regroupe : le chant, le dessin, l’écriture, la peinture et la danse. Certain.e.s guérissent à travers l‘écriture, la peinture ou le chant. D’autres dansent, et c’est le sujet que j’ai choisi de vous parler dans cet article. Comment la danse thérapie peut-elle nous aider au quotidien ? Pourquoi la danse est-elle un moyen thérapeutique pour nous guérir?

Les bienfaits de la danse

La danse thérapie a de nombreux bienfaits, elle est source de reliance, de connexion entre le corps et l’esprit. Elle t’invite à te connecter à ton plexus solaire et y apercevoir et dégager toutes les énergies positives.

La danse-thérapie va venir travailler le corps tout en restant bien ancrée dans le psychique. C’est une pratique thérapeutique visant à toucher l’intériorité de notre âme et à effleurer nos ressentis tout en mettant en mouvement notre corps. Il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur ce que nous ressentons, la danse thérapie va alors te permettre d’exprimer en silence, de lâcher prise et surtout de profiter de chaque instant de la vie.

Les objectifs de la danse thérapie sont de stimuler l’énergie vitale, de reprendre confiance en soi et en son corps et de prendre conscience de ses ressentis.

La danse-thérapie regroupe deux pôles de la psychologie : la création d’un lien avec ton intériorité et une approche philosophique de la relation au corps et de l’esprit.

La danse thérapie peut être synonyme de médiateur entre le corps, les émotions et la pensée. À travers cette thérapie, nous pouvons retrouver cet équilibre corps-psychisme tant recherché. Cet équilibre corps psychisme est en fait une harmonie réalisée dans le mouvement du corps et le mental libéré. Il n’est donc pas essentiel de connaître des techniques de danse pour atteindre cet équilibre. Il s’agit de se connaître et d’aller à l’intérieur de soi-même.

Danser est un art à la portée de tous.

Danser, c’est se réfugier à l’intérieur de soi pour créer. Danser, c’est crié au monde, l’amour qui se dégage de ton cœur, et la force qui se dégage de ton esprit.

Dans des moments de grands doutes, je danse la vie. Pour me reconnecter à moi, je danse, je danse comme si j’étais seule au monde. La musique prend possession de mon corps et elle me fait danser pour me rappeler à quel point j’existe, à quel point je suis vivante et à quel point je suis heureuse.

Heureuse comme cet arbre, qui bouge grâce au vent, mais qui reste bien ancré, face à la vie, grâce à ces racines. Ces racines sont si profondes, qu’il n’a pas peur de la tempête qui arrive, parce que cet arbre de la vie se rappelle qu’après chaque tempête vient le soleil. Le soleil qui brille si fort, qu’il vient balayer sur son passage, toutes les cassures causées par la tempête. C’est alors qu’un oiseau vient se poser délicatement sur une branche et siffle : « Tu as réussi, encore une fois ! Tu as tenu bon, tu es debout. Alors, souris et toi aussi BRILLE comme le fait le soleil. »

Et si pour toi c’est compliqué en ce moment dans ta vie, mets ta musique préférée et danse. Ferme tes yeux, bouge ton corps, tes bras, tout est laissant tes pieds légers et ancrés au sol. Tu verras que tous tes blocages disparaîtront et qu’après tu te sentiras mieux. Si un jour, tu te sens submergé, énervé et triste, DANSE !

La vie n’est que mouvement, c’est un cycle qui se répète : quand tu te lèves le matin, tu commences par des mouvements de ton corps, pour te déplacer. Cela se reproduit tout au long de la journée, comme un mouvement de l’eau, de l’air et du vent.

« La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. »
– Sénèque

Danser, c’est l’art de mettre en mouvement son corps et de rester ancré.e dans le sol, pour ne pas chuter. C’est une jolie métaphore de la vie, n’est-ce pas ?

En quoi la danse thérapie est-elle accessible pour tous et comment peut-elle nous guérir ?

Il suffit de mettre de la musique dans son salon et de danser, d’être à l’écoute de ces besoins intérieurs et de fermer les yeux et là tu lâches prise, tu te laisses porter par la musique, tu ressens tout ton corps se libérer. C’est l’un des principaux objectifs de la danse-thérapie.

La danse thérapie, est une thérapie qui permet la prise de conscience de soi et la libération des émotions bloquées qui sont inscrites dans la mémoire de notre corps.

La danse thérapie, date du XXe siècle, elle met en lien le corps, le mental et l’esprit. L’une de ces fondatrices est américaine, Mariam Chace, souhaitait associer psychisme, éveil de soi et mouvement. Elle commença à travailler dans des hôpitaux new-yorkais. En 1965, elle créa son association de danse thérapie et ouvra des classes pour enfants présentant des troubles du comportement. Elle fait avancer la danse vers la thérapie et ouvre une nouvelle porte de guérison. C’est la première à placer le corps en médiateur thérapeutique dans le domaine de la psychiatrie.

En parallèle, des travaux ont été menés en Allemagne et en Angleterre, par Rudolf Laban, pour mettre en avant les liens entre le mouvement du corps et de l’esprit. Ces théories ont été révélées par une étude sur les malades atteints de troubles psychomoteurs. C’est ainsi que le deuxième pôle de danse thérapie vu le jour.

À partir des années 60, María Fux – danseuse, chorégraphe, physiothérapeute et pionnière de la danse-thérapie en Argentine – créa et développa sa propre méthode de danse-thérapie qu’elle popularisa en Amérique du Sud et en Europe. Ces enseignements ont été transmis à de nombreux professionnels de la santé et autres : psychothérapeutes, professeurs de danse et psychologues. Ils visent à rééquilibrer le plan psychophysique et l’expressivité des personnes en situation de handicaps comme la déficience mentale, le trouble du spectre autistique, la surdité et la trisomie 21.

En France, Rose Gaetner, auteure du livre « Les activités artistiques dans le traitement des psychoses et de l’autisme » devient la première danse-thérapeute dans un centre hospitalier psychiatrique en 1960.

La danse-thérapie s’inscrit dans une démarche de développement personnel. Elle va permettre d’en apprendre plus sur toi : ressens les choses à l’intérieur, quand tu danses, comme si une rose s’ouvrait dans ton corps.

Elle va également te permettre de connaître tes limites, de sortir de ta zone de confort, de franchir le pas pour aller vers cette personne qui te plaît.

Quand tu danses, tu as cette sensation que ton âme sort de ton corps, et que tu ne contrôles plus rien, que tout devient brouillard. Et qu’une fois que c’est terminé, tu as la sensation d’avoir lâché tellement de choses, que tu peux être fier.e de toi !

Quand tu danses, tu n’as aucune limite. Tu vibres, tu vis et tu voles au-dessus de tout tes soucis.

J’espère que cet article t’aura plu.

Prends soin de toi,

Avec tout mon amour et ma bienveillance.

Gaëlle

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2728 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici