L’amour c’est quoi

Citation L’amour c’est quoi ?

L’amour c’est quoi ?

Il y a quelques années, Gila Manolson (1) a posé à un groupe de lycéens cette question : « qu’est-ce que l’amour ?

« Définissez ce qu’est l’amour pour vous »

Silence total.

« Personne ne veut essayer ? » a-t-elle demandé.

Pas encore de réponse.

« Vous savez quoi ? Je vais donner une définition et tous ceux d’accord avec moi lèvent la main, OK ?

Hochements de tête.

Et Gila énonce : « L’amour est le sentiment que vous ressentez lorsque vous rencontrez la bonne personne. »

Toutes les mains se sont levées.

L’amour est-il magique ?

De nombreux couples commencent ainsi leur relation.

Consciemment ou inconsciemment, nous croyons que l’amour est un sentiment basé sur l’attraction physique et émotionnelle.

Et que l’amour se crée spontanément lorsque la bonne personne apparaît.

D’où la quête sans relâche de l’âme-sœur.

Pourtant, l’amour peut se détériorer rapidement et même se transformer en haine ou en indifférence.

La magie des débuts «se dissipe et disparaît ».

Vous tombez amoureux, puis vous vous apercevez que ce n’est qu’une illusion.

Erich Fromm (2), a écrit : « Il n’y a presque aucune activité ou projet qui commence avec de si grands espoirs et attentes et pourtant échoue si souvent, comme l’amour »

Si cela est vrai, alors qu’est-ce que l’amour véritable et stable ?

Cherchez l’amour, cherchez les valeurs

L’amour est l’attachement émotionnel qui résulte d’une profonde appréciation des valeurs chez une autre personne.

Le mot « valeur » peut surprendre.

Après tout, la plupart des histoires d’amour ne représentent pas des amoureux subjugués par la morale de leur partenaire.

Vous ne dites pas : « J’ai été captivé par le charme de tes valeurs !» ou « Je n’ai jamais rencontré un homme aussi moral que toi !»

Cependant, Judith Wallerstein (3), dans son étude des caractéristiques d’un mariage réussi, rapporte que l’importance que les deux conjoints attachent aux qualités morales est étonnamment élevée.

Ce constat ne devrait pas nous surprendre.

Ce que nous apprécions le plus en nous-mêmes, c’est ce que nous apprécions le plus chez les autres.

Si nous nous voyons comme bons, alors nous recherchons le bien aussi chez les autres.

Une apparence attrayante, une personnalité intéressante, de l’intelligence, un certain talent constituent des éléments de poids dans une attraction entre deux personnes.

Mais est-ce que l’on peut parler d’amour ?

Les valeurs évoquent l’amour.

En vous concentrant sur le bien, vous aimerez presque tout le monde.

Il faut en faire le choix.

L’amour est un choix

En partant du principe que l’amour découle du côté positif et moral que l’on recherche chez l’autre, alors ce n’est pas quelque chose qui « arrive », mais que vous pouvez provoquer.

L’amour est un état actif et vous pouvez simplement le créer.

Pour ce faire, concentrez-vous sur le côté positif de l’autre personne (chacun de nous a du positif en soi).

Si vous pouvez le faire facilement, vous allez aimer facilement.

L’amour universel et inconditionnel est l’idéal.

Mais peu présent dans nos sociétés et cultures modernes.

Nous grandissons malheureusement avec des conditions à l’amour.

Depuis notre enfance.

Bien sûr qu’il existe une énorme différence entre l’amour naissant des débuts que vous créez en voyant le coté moral chez l’autre et l’amour profond qui se développe au fil des ans.

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Sarah qui annonce à ses parents ses fiançailles avec David.

Sarah vit aux Etats Unis dans une ville éloignée de celle de ses parents.

Ils ne connaissent donc pas David, son futur mari.

Elle appelle ses parents, pour leur annoncer la bonne nouvelle, ils sont heureux pour elle et la félicitent.

À la fin de la conversation, sa mère lui dit : « Chérie, je veux que tu saches que nous t’aimons et que nous aimons David »

Sarah est sceptique : « Maman » dit-elle avec hésitation,

« Je suis heureuse que tu ressentes ça, mais pour être honnête, comment peux-tu aimer quelqu’un que tu n’as jamais rencontré ? »

« Je choisis de l’aimer », lui dit sa mère, « parce que l’amour est un choix ».

Belle leçon d’amour !

En vous concentrant sur le positif, sur les valeurs morales des personnes, vous apprécierez presque tout le monde (et vous serez apprécier)

Aimer c’est donner

On a vu comment aimer « l’humain » au sens large. Mais comment approfondir son amour pour une personne en particulier ? Nous savons déjà que nos émotions affectent nos actions. Parfois trop 😁

Imaginons l’inverse. Commencez par agir avant de ressentir.

Je m’explique :

Par exemple, pour ressentir de la compassion, vous avez d’abord des pensées empathiques.

L’émotion guide votre action.

Si vous commencez par faire du volontariat dans une œuvre caritative, vous atteindrez votre objectif concrètement.

L’action a conduit à l’émotion.

Pareil pour l’amour.

Pour ressentir de l’amour, agissez avec amour.

Et agir avec amour c’est donner.

Donner conduit à l’amour

Mais alors qu’est-ce que donner ?

Ça veut dire quoi donner en amour ?

Si votre mari, passionné de bricolage, vous offre une super perceuse pour votre anniversaire, il ne vous donne rien.

De même un parent qui oblige son enfant à apprendre une activité que lui-même a toujours rêvé de pratiquer ne donne pas à son enfant.

Le vrai don (et donc le vrai amour), selon Erich Fromm comporte 4 composantes :

  • Attention :  Porter un intérêt sincère pour le bien-être et la croissance du partenaire
  • Responsabilité : Essayer de répondre au mieux aux besoins émotionnels (principalement) exprimés ou non de son conjoint
  • Respect : Avoir la capacité de voir la personne telle qu’elle est, d’être conscient de son unicité. C’est également souhaiter que l’autre grandisse et se montre tel qu’il est réellement.
  • Connaissance :  Les 3 points précédents dépendent de ce dernier. Vous faites preuve réellement d’attention, de responsabilité et de respect envers une autre personne, dans la mesure où vous prenez la peine de la connaitre profondément.

Donner c’est investir une partie de vous-même dans l’autre.

C’est aimer cette personne, comme vous vous aimez vous-même.

(Ce qui sous-entend que vous avez appris à vous aimer 😀)

Et plus vous donnez, plus vous aimez.

Ce qui explique que vos parents (qui vous ont donné plus que vous ne pouvez l’imaginer dans la plupart des cas) vous aiment sans aucun doute plus que vous ne les aimez.

Vous aussi, vous aimez vos enfants plus qu’ils ne vous aiment. (Si vous êtes parents, vous savez de quoi je parle !)

Aimer au fil du temps

L’amour profond et intime découle de la connaissance et du temps.

Il ne naît pas du jour au lendemain, mais se crée au fil du temps.

Cela aussi le cas quand un couple choisit de faire sa vie ensemble.

L’intensité des sentiments que de nombreux couples ressentent avant de décider d’être ensemble est surtout une grande attirance, renforcée par des intérêts communs, de la chimie et des attentes.

Ce sont ces graines d’amour qui doivent germer et grandir.

Quand vous décidez de faire votre vie ensemble, vous devez souhaiter que votre amour mutuel soit alors à son niveau le plus bas.

Et espérer qu’il grandira et s’épanouira.

A mesure que vous vous donnez l’un à l’autre, vous vous intéressez l’un à l’autre, vous vous respectez, vous vous connaissez de mieux en mieux et de plus en plus fort.

Votre amour grandit tel un arbre entretenu et arrosé au fil des années.

Je connais un couple marié depuis plus de 60 ans.

Ils ont eu des hauts et des bas.

Ils ont connu même une séparation.

Mais après plus d’un quart de siècle, ils éprouvent un amour puissant l’un pour l’autre.

Une immense affection. Ils souffrent dès qu’ils sont séparés même de façon passagère.

Dans toute union, il y a en fait trois options : partir, rester dans un mariage sans amour ou choisir d’aimer son partenaire.

Laquelle choisissez-vous ?

N’oubliez pas : si une personne vous traite mal mais prétend vous aimer, rappelez-vous que « l’amour est un comportement ».

Il ne suffit pas de dire «je t’aime », il faut le prouver.

Merci pour votre temps et votre attention.

Cet article vous a plu, contribuez en laissant un commentaire ou posez-nous une question.

Nous comptons sur vous pour faire passer le mot 🤩. Partagez


📌 Vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur le lien et téléchargez votre bonus gratuit sur la confiance en soi : https://bit.ly/téléchargezvotrebonusgrauit


Vous souhaitez passer à l’action et avoir enfin confiance en vous et changer votre vie, découvrez notre formation à venir : « Challenge des 21 jours pour avoir confiance en vous »

(1) Gila Manolson est l’auteur du livre « The magic Touch »

(2) Eric Fromm fut (1900-1980) un sociologue et un psychanalyste américain.

(3) Judith Wallerstein a été (1921-2012) une psychologue qui a fait des études sur l’influence        du divorce sur les enfants

Article traduit et remanié de l’article publié : https://www.aish.co.il/d/w/48855677.html

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !