Développement personnel

Citation Mon beau brouillard

Mon beau brouillard

Il y aura dans notre vie des moments où bien malgré nous nous jouerons au boomerang de l’indécision par un beau moment de brouillard émotionnel; ce jeu tabou et mal aimé. Ce jeu en apparence peu productif alors qu’en fait il est tellement formateur et profond de s’y abandonner. Ce jeu où on ose se remettre en question et se réaligner au-delà des distractions, des distorsions et de nos propres limites. Ce jeu où on prend le temps de percer notre propre brouillard pour mieux nous ressentir, nous saisir et nous CHOISIR !

J’accepte ce moment de transition et d’inconfort. J’accepte que ce soit long et très introspectif comme démarche pour aboutir à l’accomplissement de ce que je dois réaliser et comprendre, mais surtout je choisis de le faire dans l’état d’esprit qui me convient, à mon rythme et selon mes conditions.

J’accepte que peu de gens comprennent mes réflexions et mes indécisions pendant ce moment où je devrai naviguer seul avec mon silence intérieur.

Quoi qu’il arrive et quoi qu’on dise je n’écouterai nulle autre que mon intuition.

Je n’ai rien à prouver ou à cacher. Je n’ai ni envie ni besoin de faire semblant que tout est fluide et facile. Il y a des moments d’incertitudes et de flous, des embûches, des moments de souffrance et de découragement, mais cela ne veut pas dire que je pars à la dérive. Cela signifie plutôt que je me donne le droit de changer d’idée, de m’arrêter et de ne pas savoir à tout moment le prochain pas à faire. Je n’ai pas besoin de me presser d’agir juste pour montrer combien je suis proactif et accompli. Je SUIS et j’EXISTE et c’est déjà bien assez. Cette obsession de  »faire » nous rend désincarné de notre être.

Il y a travailler pour sa Mission et il y a devenir esclave de celle-ci par soif d’accomplissement, d’amour et de reconnaissance. Le but de notre vie n’est-il pas de remplir notre Quête avec humilité, calme, patience et paix sans l’urgence d’être vu, connu, entendu et aimé puisque ces aspirations ne servent qu’à nous détourner de l’essentiel.

Mon chemin est parfait pour moi.
Je suis comme je suis.
Je fais ce que je fais.
J’ose vivre ma vie comme elle vibre dans mes tripes.

Et quand ce sera le chaos, le flou, le vide, l’incertitude et que je douterai de tout, je devrai me rappeler que la seule chose dont je ne dois jamais douter c’est MOI puisque le brouillard ne viendra jamais à bout du soleil qui brille en moi.

 

Vous aimez mon article ?

Suivez-moi sur Facebook : Mademoiselle Mymy et cie

Procurez-vous mon livre : Mon carnet antinaufrage

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!