Comment ne plus avoir du ressentiment et de la colère?

Citation Soignez vos ressentiments pour aller mieux !

Soignez vos ressentiments pour aller mieux !

Avez-vous des ressentiments à l’égard des autres ?  Ressentez-vous une colère intérieure qui vous empêche de vivre libre ? Combien de fois par jour avez-vous des pensées négatives ?
Qu’est-ce qui tourne en boucle dans votre tête et perturbe votre sommeil durant la nuit ? A quoi pensez-vous à votre réveil ? Avez-vous de nombreux reproches à l’égard des autres?

Toutes ces questions sont autant de petits tests à vous faire à vous-même pour  savoir si vous allez bien et si votre esprit est libre de tout ressentiment ou si au contraire un brouillard quotidien et permanent  obscurcit vos pensées jusqu’à vous rendre malade.

En prendre conscience, c’est un excellent moyen de prendre la décision de vous libérer pour  faire de la place à une nouvelle manière de regarder votre vie, sous un angle de vue différent,  en lâchant cette oppression qui étouffe tous vos désirs personnels d’épanouissement et même de guérison.

Libérez la cage de vos frustrations. Laissez disparaître ce nuage toxique qui embrume vos intentions de paix, d’amour et de joie ! Vous ne pouvez pas être heureux si vous ruminez sans cesse les mêmes schémas de vie ! Il est urgent de changer de rapport à ces émotions désagréables qui vous polluent !

En effet, ressasser des rancunes ne vous permettra pas d’élargir votre horizon immédiat et limitera donc votre espace d’action. C’est comme si vous choisissiez de vivre sous l’emprise de quelqu’un ou de quelque chose qui vous empoisonnerait à distance et qui vous emprisonnerait à jamais!

Qu’est-ce qui vous met dans cet état de colère intérieur ? De quoi avez-vous vraiment peur ? Que ressentez-vous au fond de vous en-dessous de ces couches épaisses qui vous masquent à vous-même ?

Il est temps de mieux comprendre le sens réel de tous vos ressentiments et ce que cela peut engendrer comme conséquence néfaste dans votre vie, que ce soit pour vos proches et pour tous ceux que vous aimez ! Mais également si vous êtes victime de personnes qui ont des ressentiments à votre égard et que vous n’arrivez pas à en comprendre les raisons. Cela devrait vous aider à mieux vous accompagner dans vos difficultés.

Accepter sans subir, c’est accueillir ce qui est et que vous ne pouvez changer sans laisser les conséquences vous nuire.

Ne vous perdez pas à essayer de vous justifier ou à vous défendre face à quelqu’un de vindicatif. Ce type d’attitude qui vous confronte, est nocif et il vaut s’en libérer durablement en évitant les conflits et les tensions et en se mettant à distance pour se protéger. Chacun donne parfois raison à ses ressentiments sous prétexte de tristesse ou de souffrance ou encore de manque de reconnaissance des autres. La meilleure façon de s’extraire de cette façon de penser, c’est de cesser d’alimenter les critiques en n’ayant plus aucune attente ni aucun jugement face aux autres et en laissant la vérité ramener  chacun  à la réalité de la situation. Ne vous perdez pas dans les fabrications mentales des uns et des autres. Observez juste ce qui est concret et bien réel, sans faire de supposition ou d’interprétation, les actes parlent souvent d’eux-mêmes !

En laissant à chacun la responsabilité de ses actes et de ses pensées, vous découvrirez par rapport à votre problématique vos vrais alliés. Le reste ne vous appartient pas, contentez-vous de choisir ce que vous voulez vraiment : la guerre ou la paix, la colère ou le calme, la domination ou la liberté ?

Qu’est-ce qu’on appelle « ressentiment » ?

La définition simple du mot  « ressentiment » est : « en vouloir tellement à quelqu’un que vous lui faites porter la responsabilité de vos problèmes ». C’est le souvenir douloureux des torts que vous avez subis de la part de cette personne qui cause en vous énormément de souffrance même si cela appartient au passé. C’est comme si vous gardiez en vous une amertume tenace, et que vous « remuez le couteau dans la plaie » à chaque fois que vous y pensez  en ne laissant aucune possibilité à la blessure enfouie de se cicatriser définitivement.

Souvent, cela peut concerner des situations que vous n’arrivez pas à digérer  et qui finissent par se transformer au fil du temps en rancœur et en hostilité. Comme on dit couramment,  « c’est avoir une dent contre quelqu’un » c’est-à-dire être rancunier.  Cela ne peut que faire du mal  aux autres et à soi-même car les reproches s’accumulent ainsi que les mauvais jugements.

Comme si l’autre était  le reflet de vos échecs personnels, de vos expériences difficiles, de vos insatisfactions profondes. Comme si c’était  plus « facile » d’avoir un bouc émissaire sur qui faire rejaillir vos propres frustrations  pour ne pas voir votre  part de responsabilité.

Du coup, à chaque fois, c’est ce poison lent du ressentiment qui se diffuse pour vous ronger intérieurement  jusqu’à nuire à votre  santé inexorablement car le poids toxique d’un mental parasité par l’amertume pèse davantage sur votre vie et va même jusqu’à bloquer le métabolisme naturel de votre corps et déclencher des maladies parfois très graves!

Il est important de se libérer de la colère dépassée ! C’est une décision de santé. Il n’est pas exagéré de le dire ! Comment peut-on aller bien si on n’entretient pas de rapport sain à ses propres pensées et à sa propre vie ?

Pour cela, il est nécessaire de revenir à soi, pour prendre soin de ses priorités en admettant que les émotions négatives causent les malheurs que vous allez créer dans votre vie si vous ne prenez pas fermement la décision de soigner vos ressentiments et de rompre tout lien toxique ! On ne peut pas accepter de vivre dans un état d’esprit malsain, ça ne peut que générer de la souffrance pour tout le monde !

Comment pouvez-vous  changer vos pensées  pour rompre avec ce schéma toxique ?

Il faut commencer par purifier cette colère en analysant toutes les circonstances du problème et en redonnant à chacun sa part de responsabilité car dans certaines situations, ce n’est pas uniquement la faute de l’autre et arriver à le reconnaître et à l’admettre c’est faire un immense pas en avant vers sa libération personnelle!

Je n’évoque pas ici, bien évidemment les situations graves où vous êtes victime d’une personne violente. Dans ce cas de figure, un accompagnement par un professionnel spécialisé sera obligatoirement nécessaire.

Il n’y a absolument aucun intérêt à conserver un ressentiment envers quelqu’un qui vous a fait du tort si vous en êtes le premier à souffrir. Le fait de se débarrasser de ce ressentiment est absolument nécessaire pour aller de l’avant, c’est le pouvoir puissant de l’acceptation qui ne pourra qu’apaiser toutes vos rancœurs !

 Arrêtez de souffrir à travers ce flot de ressentiments!

Garder trop longtemps une charge émotionnelle contre quelqu’un est irrationnel ! C’est une distorsion psychique qu’il faut à tout prix dépassé pour ne pas sombrer dans la dépression car la colère n’a pas d’ami, c’est comme un raz de marée qui emporte tout sur son passage pour laisser un paysage dévasté sous les yeux. Cette émotion désagréable naît au plus profond de chaque être pour dominer toutes ses pensées. La lutte est difficile pour la réprimer surtout quand elle est réveillée par des agissements douloureux. L’enfouir est impossible car son implosion a des séquelles bien plus marquées. L’exprimer libère à condition de ne pas la faire jaillir sur l’autre qui ne l’a pas méritée. Sentir monter les vagues qui  déferlent à l’intérieur de soi est une sensation irrépressible qui n’est dominée que par la maîtrise de soi et le retour au calme.

Il  faut apprendre à faire taire cette colère, elle est l’expression d’un ressenti du moment, car à chaque situation vécue, naissent des émotions incontrôlables et imprévisibles. Elles trouvent toutes leurs explications dans les blessures du passé encore trop vivaces. Lorsqu’on apprend à les accepter, on apprend également que seul le présent nous appartient pleinement. Demain est un autre jour qui n’est pas encore réalité et hier a emporté les histoires inachevées.

Alors à quoi bon prolonger l’orage et sa rage ? A quoi bon espérer pouvoir tout changer? La colère résonne lorsque chacun vit dans ses peurs en fermant son cœur au bonheur immédiat. Elle est une réaction à une injustice qui attend sa réparation mais on est seul à pouvoir y remédier  même si cela paraît tellement difficile à accepter.

Acceptez de vous libérer en faisant de la place à la paix intérieure, au pardon, au calme et à la sérénité. Il est urgent d’aller bien, éliminez votre colère en la remplaçant  par de merveilleuses bulles d’amour pour vous-même jusqu’à ce qu’elles allègent votre cœur pour vous permettre de retrouver la joie de vivre et de dépasser ce qui vous fait souffrir. C’est une belle victoire à célébrer !

Là, tout de suite, si vous avez des raisons d’être en colère, invitez la paix dans vos pensées, fermez les yeux et accueillez-la. Ne laissez pas la colère et les ressentiments  s’imprimer en vous comme un tatouage permanent qui vous transformera à jamais. Devenez joyeux, apaisé et serein, goûtez à ce moment de plaisir comme si c’était le dernier, appréciez votre légèreté et recommencez autant de fois que nécessaire!

Maryse de Mes Mots de vie

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2414 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !