Surmonter le syndrome de la page blanche

Citation Le syndrome de la page blanche : comment remédier au manque d’inspiration ?

Le syndrome de la page blanche : comment remédier au manque d’inspiration ?

Il peut t’arriver de te retrouver impuissant devant la page blanche.

En effet, il te semble que tu perds tous tes repères face à cet espace, comme si tu étais seul dans un paysage de neige.

Où aller ? Il y a tant de sens probables, tant de points où tu es susceptible d’arriver que tu ne sais lequel choisir. Cette myriade de possibles t’empêche d’avancer. De plus, ce vide que tu perçois et que tu éprouves te renvoie à un vide ontologique – qui se manifeste à l’intérieur de toi.

Quelle destination prendre quand on ignore d’où l’on part, c’est-à-dire quels sont les acquis et les ressources qui peuvent nous guider ? Faut-il, par exemple, commencer à écrire à gauche – comme c’est la tradition dans nos sociétés occidentales – ou, au contraire, initier un mouvement depuis la droite puis obliquer vers le centre ? Cette phrase va-t-elle nous mener loin ? N’aura-t-on pas honte de la trace tremblante et incertaine qu’on y laisse ? À trop questionner le sens de l’écriture, on interroge la signification de ce que l’on souhaite dire. Et si tu inities un mot, tu peux l’effacer aussitôt. Ta peur t’incite à gommer toutes tes empreintes et accentue ainsi ton sentiment d’égarement.

Dès lors, comment progresser ?

Je crois que l’auteur ou l’artiste qui souffre du syndrome de la page blanche attend que cette page lui révèle tout. Il est victime de l’idée reçue selon laquelle l’inspiration est extérieure à lui et qu’elle dépend des circonstances, des événements, du bon vouloir des autres.

  • Je n’ai pas assez de silence… Comment commencer un roman au milieu de tout ce bruit ?
  • Je n’ai pas eu de signe qui me montrerait que c’est le bon moment, le bon endroit… Il me faudrait vraiment une synchronicité ( et là, je fais ce petit aparté de toi à moi : il se peut que cette synchronicité ne vienne jamais parce que les miracles se manifestent rarement de façon spectaculaire ! Ils se produisent souvent de la manière la plus ténue, la plus discrète, la plus insignifiante qui soit…)
  • Le temps ne s’y prête pas (ou mon métier, ou ma vie de famille) !
  • Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit.
  • Je suis trop âgé (le plus sûr moyen de ne rien entreprendre à temps étant de ne jamais commencer).

Si tu attends d’un paysage de neige qu’il t’indique la direction à prendre, tu risques de mourir là où tu es.
Si tu attends de l’écriture qu’elle te montre ce que tu as à dire, tu risques de rester muet à vie.

Ce n’est pas la page qui est à l’origine de ton œuvre, mais bel et bien toi. C’est toi le créateur de ton inspiration.

Il y a un terme familier pour désigner l’écriture : Gratter

« J’en ai gratté, des pages ! Je n’aurais jamais pensé pouvoir écrire autant ! » disent les étudiants, fiers d’eux, à la sortie de l’examen. Peu importe qu’ils aient réussi ou pas. Le résultat ne les inquiète nullement. Ils sont simplement satisfaits d’avoir écrit, de s’être mis en mouvement, même si le sujet a mis en évidence certaines de leurs lacunes.

Gratter la page,

comme l’on gratte du soulier la neige ou le givre pour découvrir ce qui s’y cache.

Et là, quelle surprise de voir une jeune pousse qui s’apprête pour le printemps, une racine confiante en sa force, un tubercule doré annonçant la plante à venir !

Je trouve qu’il y a un point commun entre la neige que racle un soulier et la plume qui est au contact de la page : le bruit d’un frottement. Le papier a le son de la neige soulevée.

Alors, gratte le blanc, gratte le silence qui recouvre tout ce qui ne demande qu’à apparaître. Comme l’aventurier utilise une souche comme repère pour avancer, sers-toi du premier mot que ta volonté a placé sous ta plume pour écrire plus loin. Ce premier mot peut être n’importe lequel. L’essentiel est qu’il te donne du courage pour te mettre en chemin. Et justement, chemin faisant, tu te fieras de plus en plus à ta trace qui s’affirmera.

« Si je m’égare trop, je peux revenir là où je suis et décaler légèrement mon trajet, effectuer des essais, tenter d’autres routes car je sais par quoi je suis passé. »

« Cette phase n’est peut-être pas définitive – ou géniale – mais elle me permet d’aborder ce passage. »

Quand tu seras arrivé au point décisif d’une telle prise de conscience, non seulement le syndrome de la page blanche t’aura quitté, mais aussi tu aimeras toutes les pages blanches futures qui constitueront autant d’opportunités pour que tu sois à la fois le voyageur audacieux et l’auteur inspiré de ton œuvre – c’est-à-dire le révélateur de l’abondance qui se cache en toi et qui fait que tu ne seras jamais démuni ou égaré, quels que soient les paysages que tu traverses.

Géraldine Andrée Muller
Écrivain privé-biographe familiale-écritothérapeute

Pour connaître mon travail d’accompagnement à l’écriture biographique et thérapeutique, rendez-vous sur mon site : L’Encre au fil des jours

par Géraldine Andrée Muller

J'écris depuis l'enfance. Très tôt, j'ai découvert le pouvoir des mots qui peuvent soigner, guérir, être un baume pour l'âme. Je vous propose mon aide...

Visiter le site web
Suivez Géraldine MULLER sur les médias sociaux

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Dernières publications de Géraldine MULLER

L'au-delà de l'écriture
par Géraldine Andrée Muller

Là où te mène le fil de l’encre

On croit souvent, dans notre vie quotidienne, que l’on est séparé du rythme des saisons, du souffle des ...
Poème - Les cahiers inachevés
par Géraldine Andrée Muller

Les cahiers inachevés

J’ai toujours éprouvé de la compassion pour les cahiers inachevés : Le journal intime que l’on se jure de ...
Voyage au pays de la dyslexie
par Géraldine Andrée Muller

Je vous écris depuis ce pays

Beaucoup de personnes dyslexiques croient qu’elles n’ont pas le droit d’écrire leur autobiographie parce qu’elles sont dyslexiques. Je dirais ...
Les épreuves de votre histoire de vie
par Géraldine Andrée Muller

Comment écrire les épreuves de votre existence ?

Lorsque vous avez le projet de faire de votre vie une œuvre, et surtout de la publier, nous ...
La voyageuse dans la nuit
par Géraldine Andrée Muller

Écrire dans le noir

Il était tard… J’aurais souhaité écrire sur la plage au crépuscule, afin que le soleil déposât son éclat ultime ...
Toutes les publications de Géraldine MULLER

Top articles du mois

L'amour véritable arrive souvent après la pire erreur
par Agnès de Reulle - Coach Experte PNL Libération Emprise et Violence

L’amour de notre vie se présente souvent après notre pire relation

Dans notre parcours de vie, parsemé d’expériences diverses, nous rencontrons parfois des partenaires qui nous blessent profondément. Ces ...
Avoir une relation de couple solide
par Simplement Francis

Une relation solide et saine nécessite plus que de l’amour

Imaginez ce scénario : vous avez rencontré la personne de vos rêves. Tout est parfait. Les papillons dans ...

Vous aimerez aussi

10 signes qu'il est temps de changer de vie
par Simplement Francis

10 signes indiquant qu’il est temps de changer votre vie

Imaginez un moment charnière, un de ces moments qui se gravent dans le marbre de votre existence. Peut-être ...
Votre différence est votre force
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Ils sont effrayés par vous, car vous êtes fort(e).

Dans un monde où l’artifice règne en maître, où les masques camouflent les âmes et les mensonges tissent ...
Changer la réalité avec le pouvoir de nos pensées
par Simplement Francis

Tout est énergie et nous pouvons changer notre réalité avec nos pensées

Vous savez quoi? La physique quantique, avec ses Nobel à la pelle, nous balance une vérité qui déchire ...
7 leçons de vie à se souvenir
par Simplement Francis

7 leçons que l’on apprend trop tard dans la vie

Chaque seconde qui passe est une opportunité, une chance de pivoter, d’apprendre, de grandir. Et pourtant, nous sommes ...
Reprendre son pouvoir
par Tally Richard

Comment récupérer son pouvoir et rendre à l’autre ce qui lui appartient

L’amour c’est beau lorsqu’il est véritable. Chacun y apporte ce qu’il a de plus précieux, de plus intime. ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2837 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici