Articles » Amour de soi

Citation Vous est-il déjà arrivé de vous sentir rejeté ?

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir rejeté ?

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir rejeté, d’avoir l’impression de ne pas avoir votre place dans un groupe ou dans une activité? Le rejet est synonyme d’exclusion et il se produit autant dans les relations sociales, familiales, professionnelles ou amoureuses, bref, dès que vous êtes en relation avec autrui. De votre parcours de vie, vous avez cumulé bon lot d’expériences à la fois neutres, positives ou négatives, et celles-ci influencent toutes les sphères de votre existence. Elles sont les piliers de votre personnalité et ont un impact sur votre estime de soi ainsi que sur votre capacité à vous adapter. Sachez que les épreuves antérieures laissent une marque et si vous avez vécu du rejet par le passé, vous serez plus sensible à l’âge adulte vis-à-vis les situations ressemblant à celles de votre enfance.

Pourquoi le rejet vous fait-il tant souffrir?

Parce que vous êtes atteint dans votre amour-propre, au plus profond de votre être et qu’en tant qu’humain vous êtes conçu pour être en relation et faire partie d’un groupe. Alors que ce besoin d’appartenir au groupe et d’avoir des relations sociales est essentiel, le rejet fait résonner votre peur primitive d’être abandonné. La douleur psychologique de cet état est comparable à une douleur sur le plan physique et laisse les mêmes cicatrices. Étant donné ces vérités il est donc normal de souffrir lorsque vous vivez un rejet.

Que pouvez-vous faire? Voici 7 pistes de réflexion pouvant contribuer à votre mieux-être

Prenez un pas de recul et réévaluez objectivement la situation. Vous devez d’abord clarifier si ce rejet est réel ou s’il s’agit d’une simple impression. En effet, il arrive parfois que la méfiance, l’incertitude ou la distraction soient perçus comme un rejet réel. Il faut prendre une certaine distance afin d’identifier les faits et non pas les sentiments. Aussi, cherchez à savoir s’il y a des raisons qui n’ont aucun lien avec vous. Dans une conversation, il se peut fort bien que vous arriviez au mauvais moment car la discussion était d’un ordre privé. Pensez-y, vous n’êtes peut-être même pas concerné!

Dans le cas contraire, si vous avez été réellement rejeté, poursuivez aussi votre analyse. Essayez de ne pas vous laisser envahir par les émotions et recentrez-vous sur la recherche de solutions objectives. Sachez que c’est l’écart entre vos attentes et la réalité qui fait en sorte que le sentiment de rejet se manifeste. Lorsque cet écart est minime, vous êtes moins déçu que s’il est grand. Dans un monde idéal, vos attentes correspondent à la réalité attendue… mais c’est loin d’être toujours aussi clair.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Ne focalisez pas toute votre attention sur le sentiment d’inclusion ou sur le résultat espéré. Ne vous placez pas non plus dans un état d’anxiété en imaginant toutes les avenues possibles, mais soyez plutôt attentif à l’idée que la situation puisse se dérouler différemment de ce que vous attendiez et ce, incluant une réponse négative.

Essayez de tirer une leçon de votre expérience et ajustez votre attitude, rien ne sert de se critiquer davantage. Soyez attentif à ceci : il y a des différences entre vous et les autres, il se peut que vous ne soyez pas du même avis ou ayez la même façon d’interpréter la réalité que les autres et ceci explique peut-être pourquoi vous avez été mis de côté. Ne vous culpabilisez pas en expliquant démesurément le côté négatif de la situation.

Concentrez-vous sur votre zone de pouvoir. Sachez que vous avez la capacité d’intervenir uniquement sur ce que vous pouvez améliorer, le reste est hors de votre contrôle, il ne sert à rien d’en faire une montagne d’inquiétudes. Ce qui ne vous concerne pas est hors de portée et si vous en faites une affaire personnelle, vous personnaliser la situation. La personnalisation est une erreur d’interprétation où vous croyez à tort être responsable de la situation. N’oubliez jamais qu’une réponse négative n’implique pas uniquement votre propre personne. Elle est synonyme de différence entre ce que vous proposez et ce qui est attendu dans la situation. Lisez l’article portant sur les distorsions cognitives pour identifier celles qui font partie de vos habitudes de pensée.

Cessez de vous passer des films! La rumination, soit le fait de se passer en boucle les mêmes scènes dans votre esprit, est une caractéristique des gens qui se sentent rejetés et la conséquence de ce symptôme, tout comme la personnalisation, entraîne des erreurs d’interprétation.

N’hésitez jamais à chercher de l’aide d’un professionnel car il n’y a aucune honte à chercher des solutions si vous êtes accablé par les sentiments douloureux qu’entraîne le sentiment de rejet.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!