Citation 7 conseils pour développer son potentiel et atteindre ce que l’on est vraiment

7 conseils pour développer son potentiel et atteindre ce que l’on est vraiment

« La crainte de perdre ce que l’on a, nous empêche d’atteindre ce que l’on est ».
– Saint Augustin

Je n’aborde dans ce texte que la perte « humaine » même si les stratégies de deuils peuvent prendre le chemin de ressentis similaires pour les « pertes matérielles » …

Tout le monde connait ce type d’expériences et puis parfois pour certaines et certains c’est plus ou moins facile. Quelles qu’en soient les raisons, une séparation va vous apporter davantage de sagesse même si cela paraît totalement inconfortable sur le moment et vous conduit vers plus de connaissance de vous-même. Surmonter la peur de perdre un proche est une expérience personnelle différente pour chacun d’entre nous.

Toute peur conduit invariablement à la rencontre de celle-ci ; cela peut prendre du temps. J’ai l’expérience d’une peur malheureusement encore trop répandue par manque de « ressources » comme par exemple la confiance en soi : la peur d’être trompé(ée). Souvent pour chacun d’entre nous, si rien n’est réalisé en travail de développement personnel pour changer de stratégies inconscientes inefficaces, pèse lourdement dans la bonne santé d’un couple. Les expériences du passé peignent d’une couleur sombre, leur time line parfois même en décidant de choisir une nouvelle paire de lunette aux couleurs arc en ciel : le couple ne connait pas forcément les actions pour se synchroniser sur la fréquence lumineuse de ces nouveaux coloris de verres nouveaux. La séparation peut être inéluctable et vous ouvre le chemin vers une vie meilleure riche de votre expérience, si et seulement si vous le décidez.

Alors, comment atteindre ce que l’on est ?

1- Exprimez vos ressentis, sincèrement

L’objectif n’est pas de solutionner immédiatement le malaise présent tout à fait légitime, mais faire sortir tout ce qui vous pèse. En étant honnête avec vous-même et en l’exprimant, vous ferez un pas vers votre meilleur dessin. Faites preuve de tolérance envers vous-même, apprenez à vous respecter davantage. Comme vous pouvez ressentir de la tristesse, manger du chocolat 🙂 sans culpabilité. Avec vos amis(es), allez au cinéma, lisez. Sortez tout ce que vous avez à dire sur votre ancienne relation, même si ce n’est pas très joli à entendre. N’ayez pas honte ! Et soyez solidaire entre vous ! Notez que vous aurez peut-être envie de temps en temps de rester seul et c’est normal et aussi salutaire de retrouver équilibre et bien-être seul(e) parce que votre énergie ne reviendra pas de l’extérieur mais bien de vous seul(e). Chacun(e) oublie à sa manière un partenaire pour lequel elle a eu des sentiments. Suivez votre instinct. Décidez de vous écouter différemment et par exemple expérimentez la cohérence cardiaque…

2- Chassez les toxines de votre corps.

En période de stress votre corps produit du cortisol. Si cette hormone est vitale pour un bel équilibre, son excès dans le sang est un handicap à votre bien-être. Testez, pratiquez une activité physique positive pour votre corps et votre esprit plutôt que de penser à des événements inconfortables. Si vous n’arrivez pas à vous enlever de la tête l’objet passé d’une relation terminée et que ça vous empêche d’être heureux(se), faites un travail sur vous-même, un vrai travail sur vous-même. Faire une activité sportive vous aidera à consommer, évacuer les toxines et fabriquez votre réservoir de bien-être en libérant des endorphines qui vous aideront à retrouver le moral de plus en plus cool que vous méritez. Vous devez vous bouger pour aller mieux ! Réalisez votre propre entrainement. Construisez « votre » programme d’entrainement cardiovasculaire qui compte une dizaine exercices d’une minute chacun que vous répèterez trois fois. Faites cet entrainement trois fois par semaine chez vous ou tout autre endroit ou dès maintenant vous savez que vous vous y sentez déjà bien.

Si vous êtes membre d’une équipe de sport, participez à l’organisation de rencontre sportive ou à la préparation d’entrainements. Il faut que vous vous immergiez totalement dans un projet qui vous permettra de vous focaliser sur l’instant présent. Vous êtes une personne dynamique, accaparé(e) par vos activités, enthousiaste et plein(e) de ressources. Soyez focus sur vous ; rien d’autre !

3- Expérimentez de nouvelles choses encore et encore.

Vous êtes maintenant libre et vous pouvez donc vous lancer dans de nouvelles activités que vous aviez envisagées, mais que votre relation vous empêchait de vous y investir. Si vous aviez une idée que vous vouliez développer pour en faire un livre, par exemple, ne cherchez plus d’excuses, lancez-vous ! Faites une nouvelle activité qui vous changera les idées. Passez encore plus de temps à lire. C’est une belle façon de s’échapper et de ne plus penser à ce qui vous tourmente. Démarrez une activité créative. Faire du dessin, de la peinture ou d’autres activités, comme la sculpture, sont très bon pour focaliser votre attention. vers du positif. Lancez-vous des défis culinaires ambitieux : salés, épicés, sucrés, peu importe si ce n’est de donner libre cours à votre créativité débridée…Sentez, touchez, chaque jour, une nouvelle nourriture de votre esprit.

4- Soyez libre.

Chaque séparation a son lot de bonnes et de très bonnes choses. Vous êtes en solo et ce n’est pas toujours bien vu, mais vous êtes aussi à nouveau en mesure de faire ce qu’il vous plait sans avoir à vous soucier de ce que pourrait penser votre entourage. Du coup, profitez de votre liberté retrouvée pour faire ce que vous décidez. Si à six heures du matin vous avez subitement envie de vous gaver de chocolat (encore du chocolat, ça doit vouloir dire quelque chose sur moi et le milka :)) tout en dansant sur de la musique métal, vous pouvez le faire ! Profitez, lâcher-vous sans tabous ! Si vous vous refusiez de faire quelque chose parce que votre ancien partenaire ne voulait jamais. Faites-le ! Vous avez tout à fait le droit de vous sentir heureux et d’avoir une bonne confiance en vous. Il vous faut donc faire un travail sur vous pour vous améliorer et arrêter de toujours vous prendre la tête pour cette relation qui n’existe plus. Faites donc ce qui vous plait sans vous préoccuper des autres. Faites des choix suivant vos envies. Développez vos connaissances en participant à de nouvelles formations. Donner naissance à votre personnalité, comme vous voulez la voir. Soyez vous-même. Faites des sorties avec des amis(es). Créez de nouveaux souvenirs. Vous êtes libre !

5- Fabriquez votre changement.

Vous pouvez faire une petite action qui sera une évolution significative. Déclarez-vous à nouveau libre avec fierté. Coupez vos cheveux (perso j’ai dû choisir autre chose J) ou changez leur couleur. Lancez-vous dans de nouvelles actions que vous n’avez pas l’habitude de faire. Vous pouvez aller faire du saut en parachute. Motivez-vous dans un défi qui vous surprendra par sa nouveauté. Si vous aimez les tatouages (je kiffe les miens !) et que vous souhaitiez depuis longtemps en faire un que vous avez en tête, mais qu’à l’époque de votre relation de couple votre compagnon vous décourageait de le faire, c’est maintenant le bon moment ! Par contre, si vous êtes juste intéressé par l’idée de vous faire tatouer, prenez le temps de bien réfléchir à ce que vous voulez faire en conscience.

6- Rencontrez de nouvelles personnes.

Une relation de couple qui se termine et ce que j’appelle la découverte de nouveaux amis est une superbe expérience. Ceux qui ne sont plus là ne méritent pas d’être autour de vous. Si vous vous trouvez dans cette situation vous allez faire de nouvelles rencontres pour construire une nouvelle une vie sociale., amicale. N’allez pas vous arrêter de voir du monde à cause de votre rupture, bien au contraire. Allez à la rencontre de nouvelles personnes qu’auparavant vous n’auriez pas côtoyées. Si vous êtes une personne qui aimez habituellement aller au théâtre, à l’opéra, dans les musées, changez de lieux et laissez-vous tenter par des concerts de rock, les musées ou tout autre endroit ou votre inspiration va naturellement vous guider. Vous aurez l’occasion de faire la connaissance de personnes d’un nouvel univers qui ont des gouts différents aux vôtres et aussi d’autres similaires. La diversité, la richesse de l’ouverture par l’apprentissage est une expérience formidable.

7-Sevrage.

Prenez le temps, votre temps nécessaire d’analyse. Vous n’avez pas besoin de vous préoccuper, tout de suite, d’une nouvelle relation. Le recul et le ressenti peu agréable parfois complètement inconfortable de votre feed-back sentimental. La relation pouvait-elle être toxique ? Présentez-vous des signes de dépendance affective ? Prenez du temps pour vous sans vous soucier de quoi que ce soit. Pensez à profiter de votre vie. Prenez conscience que votre bonheur futur, votre épanouissement dans une relation épanouie totalement et complètement, passe par le bonheur que vous allez décider de vivre, de construire seul(e) avant tout autre hypothèse.

Et vous, comment vous sentez-vous après une séparation? Quelle sagesse et quelle connaissance de vous-même vous « a-grandi » encore un peu plus ? 🙂

Belle journée

 

François Fortin
Expert contre la dépendance affective

P.S.: Suivez-moi sur Facebook pour plus d’inspirations pour atteindre qui l’on est vraiment

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!