Citation Comment contrôler nos émotions?

Comment contrôler nos émotions?

Comment contrôler nos émotions?

Qui n’a pas déjà été le jeu de ses émotions? Qui n’a jamais été envahi par un flot d’émotions inappropriées? Comment garder notre calme? Comment éviter que notre esprit ne soit affecté ou bloqué par ceux-ci? Dans cet article, nous allons apprendre comment gérer nos émotions avant qu’ils ne NOUS gèrent.

D’où provient celles-ci ?

D’après ce que je me souviens de mes cours de bio et un rafraîchissement internautique, les émotions se forgent dans le système limbique. Ce système comprend l’amygdale, l’hippocampe, le thalamus et de l’hypothalamus, parmi d’autres parties du cerveau. Ceci est l’origine des émotions. Quand une émotion se produit, le système déclenche le corps pour faire face à une situation.

C’est une énergie qui se crée : son intensité, sa force et son importance sont en lien avec le vécu de chacun. Nous n’avons pas les mêmes ressentis ou intensités d’émotions d’après nos bonnes ou mauvaises expériences de vie. C’est avec ces vécues inévitables que le réveil des émotions incontrôlable se créent et peuvent cacher des peurs et des craintes ancrées plus ou moins profondes.

Voici quelques « remèdes » utiles.

1. Respirez.

Il faut comprendre que quand une émotion survient, nous ne pouvons pas la chasser encore moins la contrôler. Prendre une grande respiration, s’allonger et la laisser passer serait la meilleure solution pour certains. Oui oui, c’est un peu bidon comme solution mais je vous assure que ça peut être bénéfique. Il est important de la laisser passer. Elle se manifeste et disparaît toute seule. Peu importe qu’elle soit bonne ou mauvaise comme émotion. C’est exactement comme une vague au bord de la mer. C’est juste une phase qui se traverse en lot et s’atténue au gré du vent. Il est aussi normal de vous sentir très fatigué car le système nerveux a été sollicité.

2. Marchez.

Peu importe la distance : marchez. Parfois, on ne parvient pas facilement à évacuer ce qu’on ressent. Si vous n’y parvenez pas, alors pourquoi ne pas faire une marche? Quand on marche, notre système évacue et on peut facilement rester présent à nous-même.

3. Parlez à vous-mêmes.

Bon, je sais qu’il y en a parmi vous qui diront que c’est un peu farfelue mais je vous assure que ça fonctionne. Le nom approprié à cette méthode est  » l’autosuggestion ». Il s’agit d’établir un dialogue avec soi-même. Imaginez-vous une personne ou un proche dans la même situation que vous ET quels genres de conseils ou paroles que cet individu aurait BESOIN pour traverser cette phase émotionnelle? Parlez-vous à vous-mêmes comme vous parleriez à un ami.

4. Anticipez vos émotions

De la même façon que vous préparez une entrevue d’embauche, : vous pouvez préparer cet événement émotionnel. Il faut que vous visualisiez cette situation et comment vous allez l’entreprendre ou l’adopter. La meilleure méthode pour gérer un stress est de l’anticiper : c’est la même chose pour une émotion. Donc, au lieu de craindre vos émotions – affrontez-les.

5. Percevoir le scénario mental.

Parfois, il est primordial de repasser la scène d’une situation déplaisante vécue, pour comprendre avec recul et détachement ce qui s’est réellement produit afin de nous en libérer. Lorsqu’une émotion est forte, voire même violente – au lieu d’essayer d’oublier cet événement ( refoulement ) – essayez de la comprendre : pourquoi j’étais en colère? Pourquoi j’ai agi de cette manière? Quand on en vient à une conclusion, il est plus facile qu’on ne reproduise JAMAIS cette situation et nous saurons comment la maîtriser dans le futur.

6. Allez à la racine et libérez-vous.

Il faut savoir que l’émotion est la source de notre perception. Je vais vous donner un exemple concret:

Qui n’a pas déjà passé dans un endroit rempli de souvenir et a eu ce flot d’émotion amère? Vous l’avez pourtant évité mainte et mainte fois cette place et/ou vous n’aviez simplement jamais remis vos pieds là-bas – par crainte – ?

Je vous propose d’y aller et d’y rester quelques minutes. Laissez ces émotions et ces souvenirs surgir une fois pour tout et libérez-vous. Sachez que ce n’est pas l’émotion qui est un obstacle mais c’est notre incapacité à la maîtriser. Comme nous l’avons dit plus haut, c’est ce qu’elle transporte avec elle qui crée une souffrance; donc elle ne se réveille pas par hasard.

Pour certains, il faudra plus d’une séance d’exposition dans cet endroit, mais allez-y graduellement. Le moment où vous passerez à cette même place et que vous ne vous en rendiez plus compte – c’est là que vous comprendrez que vous vous êtes libéré. –

Enfin, sachez qu’utiliser toutes ces techniques dans son ensemble – en même temps – vous sera plus bénéfique. J’espère que cet article vous sera utile aux prochaines émotions surgies!

Sources :

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".