Sortir de la dépendance affective avec la PNL

Citation Comment vaincre la dépendance affective avec la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) ?

Comment vaincre la dépendance affective avec la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) ?

Comment vaincre la dépendance affective avec la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) ? Dans cet article et dans la vidéo à la fin, j’explique comment nous pouvons vaincre les différentes problématiques relié à la dépendance affective avec le coaching PNL.

Le sens de ce que nous communiquons est dans la réponse que nous obtenons. C’est un présupposé de la PNL. La communication est à deux sens : un émetteur et un récepteur, seules les réponses que nous recevons quand nous communiquons ont un sens.

Le sens de qui ? De quoi ? Comment ?

Tout le monde possède sa propre carte du monde en fonction de chaque histoire personnelle et les messages émis sont déformés par des filtres à l’émission et dans le sens inverse par d’autres filtres.

La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) observe un intérêt tout particulier aux mots, à la construction des phrases, à la structure linguistique profonde, qui résonnent au plus profond de chacun d’entre nous.

Chaque histoire personnelle, chacune de nos cartes du monde (culturelle, sociale, spirituelle, affective, etc.) entraînent potentiellement différentes charges émotionnelles. Certains mots peuvent nous faire ressentir comme un état alpha, une transe hypnotique…

Bien apprendre à écouter est important pour déceler ces mots, ces phrases hypnotiques, propres à chaque personne même si le langage verbal ne représente qu’une petite partie de la communication.

Regarder ce que je vous dis, ressentez ce que vous observez…

1) Écoutez :

Par exemple si vous annoncez à quelqu’un qu’une rose verte vous rappelle et vous fait ressentir quelque chose de si particulier, dans la carte du monde de votre récepteur, le message perçu sera que certainement que vous déraillez gravement. Alors que les roses vertes dégagent pourtant un parfum si particulier. Avez-vous imaginé une seule seconde que l’émetteur est daltonien ?

L’écoute active est un comportement, pas forcément facile et qui s’apprend. Porter une attention sincère à vos interlocuteurs (et/ou vos contradicteurs), rester sur l’instant présent complètement et totalement vous changera vraiment la vie grâce à une bien meilleure capacité d’écoute. Vous en apprendrez également beaucoup sur vous-même…

2) Observez :

Vous pouvez par exemple apprendre à observer : regardez les gens lorsqu’ils pensent que personne ne les voie. Les gens en révèlent long sur eux-mêmes lorsqu’ils pensent que personne ne remarquera ce qu’ils font. Soyez tout particulièrement observateur lors de ces moments où les gens se sentent à l’aise et sont complètement eux-mêmes. Cela vous donnera une première lecture de la personne et vous donnera de nombreux indices sur ses émotions.

Vous est-il déjà arrivé de marcher dans la rue et croiser le regard de quelqu’un sans lui vouloir du mal, pourtant cette personne va vous rendre un regard aussi noir ou même vous invectiver ? Votre signature énergétique, vos signaux physiologiques  et votre communication non verbale auront exprimé quelque chose qui vous échappe (de la haine, du dégoût ou autre chose, par exemple).

Qu’est-ce qui détermine notre perception et nos actions ?

En organisant notre pensée et en dirigeant notre attention, les «métaprogrammes » influencent nos représentations d’une situation, et déterminent notre manière de ressentir et d’agir. Nous sommes bien au cœur du système d’autoinfluence ou d’automanipulation des individus. Une influence qui nous concerne au premier chef.

« A vrai dire, toute perception est déjà mémoire. Nous ne percevons pratiquement que le passé, le présent pur étant l’insaisissable progrès du passé rongeant l’avenir. »
– Haruki Murakami

J’ai trouvé, pour ma part, génial et parfois déroutant de découvrir mes schémas d’automanipulation pour faciliter ou saboter l’atteinte de mes objectifs. Car ces influences et stratégies qui restent à l’état inconscient possèdent les effets les plus puissants. Le problème n’est jamais le système d’influence en lui-même, mais son inadéquation à une situation.

Même si vous n’avez pas encore conscience de ce que représente l’ensemble de vos canaux de communication, et de celles et ceux avec qui vous dialoguez, c’est ce que vous obtenez en réponse qui compte et peut vous permettre d’évoluer dans la compréhension de réponses qui ne vous conviennent pas et surtout de comprendre davantage l’importance de votre signature quand vous souhaitez transmettre une information.

Coach, expert contre la dépendance affective, c’est au travers de différentes techniques d’accompagnement, adaptées à votre situation, que je vous propose de vous aider dans la résolution de vos problématiques.

J’ai mis en place un court sondage sur la dépendance affective pour vous permettre de me faire part de votre besoin. Cliquez ici pour répondre à ce sondage 

Pour mieux comprendre la dépendance affective, je vous propose :

Je vous envoie de la force !

François Fortin
Expert contre la dépendance affective

P.S.: Suivez-moi sur Facebook pour plus d’inspirations sur la communication consciente et la dépendance affective

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!