4 conseils pour se libérer d'une relation d'emprise et violente

Citation Parallèle entre l’élection présidentielle et la libération d’une relation d’emprise et violente

Parallèle entre l’élection présidentielle et la libération d’une relation d’emprise et violente

Aujourd’hui, pour aborder le sujet de la libération des relations d’emprises, toxiques et violentes, j’ai eu l’idée de faire un parallèle avec la politique. Pourquoi et comment voter pour vous aujourd’hui ?

Évidemment, cette question fait écho à la campagne présidentielle puisque au moment où je tourne la vidéo suivante, nous avons vécu le premier tour de l’élection présidentielle. Mais naturellement, dans un autre contexte comme celui des relations d’emprises, toxiques et violentes, le contenu vous sera très utile puisqu’il est question de pourquoi se choisir et comment se choisir.

Comment faire cette démarche du vote aussi pour soi ? Bien sûr au cours d’une élection présidentielle, comme celle qu’on a vécu et comme toutes les autres d’ailleurs, les candidates et les candidats utilisent toutes les ressources qui existent en termes de communication pour se mettre à la fois en valeur, personnellement, en tant que futur chef d’État, mais également se mettre en valeur sur le plan de la personnalité, comment présenter aussi ses idées, bien sûr, sous le jour le plus clinquant, le plus attirant et le plus profitable pour l’électorat. On entend également parler naturellement de cette notion du vote utile.

Alors, concernant cette notion du vote utile, c’est quelque chose qui m’a inspiré cet article notamment pour la question des intérêts et des intérêts personnels concernant sa vie, de se choisir soit à des moments stratégiques de sa vie à des moments clés et lorsqu’on à faire face à des décisions importantes.

Pourquoi et comment voter pour soi ?

La raison principale, elle est simple. Elle est donc de choisir ses intérêts à soi dans la mesure ou lorsqu’on est dans une relation toxique ou violente, lorsqu’on a été habituée à être manipulée, on prend souvent en considération la vie de la personne toxique, la vie de son entourage aussi. Et on a plus l’habitude finalement de raisonner pour soi, de raisonner en fonction de ses propres centres d’intérêt et en fonction de ses propres valeurs.

Donc, voici 4 points pour franchir le pas de voter pour soi :

1. Apprendre à faire campagne pour soi

Le premier point pour commencer à voter pour soi est d’apprendre à faire campagne pour soi, à voir dans sa vie quels sont les réussites que vous avez eues, ce que vous avez accompli, ce que vous avez pu valoriser et dans quelle mesure vous êtes une femme de valeur !

Dans quelle mesure vous avez été séduisante à un moment donné, puisque cet homme qui souvent vous dévalorise ou vous a dévalorisée vous a quand même choisie malgré tous les défauts qu’il vous a trouvés après.

L’idée, c’est de revenir aux sources de qui vous étiez avant, des rêves qui vous animaient, de votre énergie première, et de lister de façon objective vos qualités, de prendre vraiment le temps pour ça et d’envisager justement sur une feuille votre argument à vous, votre papier de campagne personnelle, ce qui va faire que vous êtes une femme qui mérite d’être choisie et pourquoi vous allez vous même vous choisir.

2. Organiser votre campagne

Deuxième étape c’est celle d’organiser votre campagne, c’est-à-dire que vous allez clarifier vos objectifs là ou vous voulez aller et les moyens que vous êtes prête à mettre en œuvre pour y parvenir. L’écrit pour ça est un formidable outil qui permet de structurer et aussi d’avoir une trace. Donc, quand je dis « écrit », ça peut être un cahier ou alors ça peut être un fichier, soit du traitement de texte, soit dans des logiciels gratuits de mise en forme qui sont simples d’utilisation et qui vont vous permettre de faire un document qui vous ressemble, dans lequel vous allez pouvoir intégrer des photos et des éléments qui vous plaisent et l’organiser aussi un peu, justement, comme ces papiers de campagne qu’on reçoit dans notre boîte aux lettres qui nous appellent à voter.

3. Choisir son équipe de campagne

Troisièmement, c’est face à ces objectifs et face à ces arguments, voir comment est-ce que vous allez les mettre en place, auprès de qui vous faire accompagner. Parce que qui dit campagne dit équipe de campagne aussi.

Personne ne peut réaliser tout seul des avancements, et c’est là où il est très important, si vous vivez une situation de violence, si vous vivez une situation de relation toxique, de vous faire accompagner auprès de professionnels formés et habilités. Je pense notamment aux professionnels de droit, à des pratiques aussi comme celle du coaching qui peuvent vous permettre précisément de prendre ces décisions qui vous correspondent.

Alors concernant les personnes à qui se confier en cas de situation d’urgence, vous pouvez  télécharger gratuitement mon e-book et qui vous donne un panorama des personnes auprès desquelles vous pouvez vous tourner et des informations officielles et légales qui sont donc à la portée de tout un chacun sur Internet, notamment en lien avec les sites gouvernementaux, les sites d’informations légales, de façon à pouvoir vous faire accompagner dans ce processus.

Donc déjà, commencez à vous renseigner par vous-même et de prendre cette habitude d’aller vers des gens qui sont compétents.

4. Préparation pour le débat

Dernièrement, en ce qui concerne la gestion de vos émotions, le fait d’apprendre à parler de son histoire, comment entrer en procédure et comment survivre aux tempêtes des procédures, j’ai d’ailleurs créé une formation unique qui permet d’apprendre à parler de son histoire, prendre la décision d’entrer ou non en procédure et d’apprendre à surmonter les tempêtes des procédures lorsque l’appareil judiciaire est en marche, à traverser les  écueils, comment les éviter et comment arriver à construire un navire solide pour traverser ces tempêtes et les traverser pour aller là ou VOUS vous avez envie d’aller. Ce qui correspond donc au bulletin de vote vous concernant qui est celui de vous choisir.


📌 À lire aussi : Pourquoi écrire son histoire lorsque l’on a été victime de violences ?


La première action que je vous invite à faire, c’est de prendre une belle carte sur laquelle vous allez écrire : « Moi, vous écrivez votre prénom, votre nom, je décide de voter pour moi, je décide d’être libre, indépendante et heureuse. Je me choisis parce que je mérite une belle vie qui me corresponde, parce que je mérite le meilleur pour offrir également à mon tour le meilleur. »

Dans quelques jours, vous allez recevoir cette carte, vous la gardez précieusement, de façon à vous rappeler que chaque jour, ce vœu de vous choisir doit être renouvelée. Vous le gardez précieusement parce que justement, vous méritez le meilleur. Prenez bien soin de vous.

Si vous ne me connaissez pas encore, je suis Agnès de Reulle et je vous accompagne à sortir d’une relation violente ou toxique pour avoir la vie libre, indépendante et heureuse que vous voulez et que vous méritez.

Je vous aide à faire de cette épreuve une force pour votre avenir.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite tout d’abord à vous abonner à la chaîne en cliquant sur l’onglet des notifications pour faire pleinement partie de cette formidable communauté du bonheur en amour, après une relation toxique et violente. Merci également de liker mes vidéos parce que c’est toujours encourageant et important pour l’algorithme de YouTube.

Je vous embrasse et je vous dis à bientôt.

Pour aller plus loin :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2705 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici