Conséquences sur la santé de la victime du manipulateur pervers narcissique

Citation L’impact choquant de l’abus narcissique sur la santé et le cerveau

L’impact choquant de l’abus narcissique sur la santé et le cerveau

Qu’il s’agisse d’un enfant et d’un parent abusif, ou d’un partenaire amoureux narcissique, l’effet est le même, l’abus narcissique peut laisser bien plus que des dommages émotionnels. Selon des études récentes, les neuroscientifiques ont découvert que l’abus narcissique à long terme peut entraîner des dommages physiques réels au cerveau. C’est pourquoi toute personne engagée dans une relation destructrice avec un partenaire qui se soucie peu du bien-être émotionnel de sa famille devrait la quitter immédiatement.

Cependant, certaines personnes ne prennent pas cet avertissement trop au sérieux, en raison de sa base émotionnelle. Ce que beaucoup ne réalisent pas, c’est que la détresse émotionnelle et psychologique n’est qu’un côté de la médaille que vivent les victimes d’abus narcissiques à long terme comme le chantage affectif, la violence psychologique et la manipulation perverse. Il y a également un impact sur la santé physique et neurologique de la victime.


📌 À lire aussi : 13 choses que tu dois savoir pour réussir ton divorce avec un(e) narcissique.


L’hormone du stress causé par l’abus narcissique

Quand vous êtes face à une situation risquée, plusieurs hormones boostent votre organisme pour vous aider à surmonter le danger. La plus connue d’entre elles est l’adrénaline. Elle mobilise toute votre énergie disponible et aiguise instantanément vos sens. Quant au cortisol, il est produit en quelques minutes après la poussée d’adrénaline. Le cortisol contribue réellement à vous sauver la vie et contribue à maintenir l’équilibre énergétique de votre organisme.

Cependant, l’organisme ne fait pas vraiment de différence entre les différentes situations stressantes. En d’autres termes, il ne se contente pas de produire du cortisol uniquement dans les situations dangereuses : il le fait également si vous êtes coincée dans une relation abusive et toxique puisque celle-ci cause également du stress. L’excès fréquent de cortisol est préjudiciable à votre bien-être et à votre santé physique et neurologique.

L’impact sur la santé du stress causé par l’abus narcissique

Sur le plan physique, elle déclenche le signal de faim pour reconstituer vos réserves de graisse. Ne soyez donc pas étonnée d’avoir souvent des fringales si votre vie est stressante. Cette hormone favorise en particulier la prise de poids. En période de stress, les cellules du corps deviennent temporairement résistantes à l’insuline – une hormone régulant la quantité de sucre dans le sang -pour mobiliser au maximum votre énergie. Une exposition constante au stress favoriserait ainsi l’apparition d’un diabète de type 2.

Sur le plan neurologique, lorsqu’elles souffrent d’un abus émotionnel constant, les victimes subissent un rétrécissement de l’hippocampe et un gonflement de l’amygdale. L’hippocampe est crucial pour l’apprentissage et le développement des souvenirs, tandis que l’amygdale est le lieu où les émotions négatives comme la honte, la culpabilité, la peur et l’envie prennent vie.


📌 À lire aussi : 4 prises de conscience pour se libérer de la pollution mentale après une relation toxique.


Selon le site PsychCentral, une étude de l’université de Stanford et de l’université de la Nouvelle-Orléans a révélé une corrélation stricte entre des niveaux élevés de cortisol (une hormone causée par le stress) et une diminution du volume de l’hippocampe. Plus les personnes étaient stressées, plus leur hippocampe devenait petit. L’une des fonctions les plus importantes de l’hippocampe est notre mémoire à court terme, qui est la première étape de l’apprentissage. Les informations sont d’abord stockées dans la mémoire à court terme avant de pouvoir être converties en mémoire permanente. Sans mémoire à court terme, il ne peut y avoir d’apprentissage.

L’hippocampe est peut-être la partie du cerveau la plus importante en termes de connaissances et de fonctionnement. Tout ce que nous faisons, comprenons, lisons et apprenons repose uniquement sur le bon fonctionnement de l’hippocampe. L’hippocampe est impliqué dans la formation de nouveaux souvenirs et est également associé à l’apprentissage et aux émotions.

Lorsque les émotions pénibles de l’abus émotionnel sont poussées à l’extrême, l’activité de notre cerveau est poussée au-delà de ses zones d’efficacité et l’hippocampe est ainsi endommagé. Le cortisol attaque les neurones de l’hippocampe, ce qui entraîne son rétrécissement. L’amygdale est alors stimulée par le cortisol, ce qui fait passer nos pensées et notre activité neuronale de l’augmentation de notre acuité mentale aux inquiétudes et au stress.

L’amygdale est connue sous le nom de cerveau reptilien, car elle contrôle nos émotions et fonctions primitives, notamment la compulsion auto-destructrice, la peur, la haine, ainsi que le rythme cardiaque et la respiration. Lorsqu’elle est déclenchée, l’amygdale est le lieu de la réaction de combat ou de fuite. Les abuseurs narcissiques maintiennent leurs victimes dans un état de stress où leur amygdale est constamment en alerte. Ces victimes finissent par tomber dans un état permanent d’anxiété, de dépression ou de peur, l’amygdale réagissant aux moindres signes d’abus.

C’est un cercle vicieux générant encore plus de stress, donc plus de cortisol. Les lésions cérébrales sont parfois si importantes que longtemps après avoir échappé à la relation destructrice, la victime continuera à vivre avec des symptômes post-narcissiques, en raison d’une amygdale hypertrophiée qui s’est habituée à vivre dans un état de peur.

Bien que le corps possède un incroyable mécanisme de survie efficace face à des stress intenses, n’oubliez pas que des durées prolongées de stress moyen peuvent être tout aussi dommageables, sinon pires, qu’un stress extrême de courte durée.

Même si un agresseur narcissique ne va jamais « trop loin », il peut tout de même détruire le cerveau de sa victime à petit feu.

Agnès de Reulle
Experte en libération des violences conjugales et familiales

Pour aller plus loin avec l’abus narcissique :

Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube  ou ma page Facebook sur lesquelles je vous partage des conseils pour sortir d’une relation avec un pervers narcissique ou/et de la violence conjugale.

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2670 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici