Comment développer son intelligence émotionnelle

Citation 6 façons pour développer votre intelligence émotionnelle

6 façons pour développer votre intelligence émotionnelle

Le quotient émotionnel s’entraîne et se développe. Saviez-vous que le fait d’identifier et nommer ses émotions est comparable à apprendre à jouer d’un instrument ? En effet, la théorie ne suffit pas, il faut pratiquer pour que les automatismes s’installent.

Qui suis-je pour vous parler d’intelligence émotionnelle?

Mon nom est Jade et je suis co-créateur et Président de Totem, une entreprise qui crée des jeux de développement personnel. Totem le jeu qui fait du bien permet d’exprimer en profondeur ce que l’on aime des gens qui nous entourent. Nous avons atteint 35 000 exemplaires vendus dans plus de 33 pays. 

Je m’entraîne à l’analyse des émotions et des sensations depuis plus de 15 ans avec l’approche PRH (Personnalité et Relation Humaine) et un coach que je vois toutes les deux semaines. En toute humilité, j’aimerais vous partager quelques trucs pour vous entraîner à développer votre Intelligence Émotionnelle.

Une définition de l’Intelligence Émotionnelle.

Qu’est-ce que l’intelligence Émotionnelle? Une des définitions a été proposée en 1990 par les psychologues Peter Salovey et John Mayer, qui définissent une haute Intelligence Émotionnelle par la capacité de reconnaître, utiliser, comprendre, et maîtriser les émotions. Ces compétences permettent de mieux s’adapter ce qui potentiellement bénéficie à soi-même et aux autres. 

« La vie est un voyage avec des problèmes à résoudre, des leçons à apprendre, mais surtout de l’expérience à acquérir. »

Maintenant, comment faire pour reconnaître ses émotions ? Quelles sont les étapes pour comprendre et maîtriser ses émotions ? C’est ce que nous allons voir ensemble et je vous recommande fortement de prendre des notes !

Les 6 façons pour développer votre intelligence émotionnel.

Reconnaître ses émotions :

1 – Entraînez-vous à reconnaître ce qui perturbe intensément vos émotions

Pour tenter de reconnaître les « RDR » Réactions Disproportionnées Répétitives, il faut apprendre à en détecter les signes. Elles apparaissent lorsque vos émotions ne sont pas adaptées à l’évènement du moment qui l’a provoqué ou que vous êtes insensible à une situation qui devrait vous faire réagir.

En fait, vous n’êtes pas entièrement vous-même lorsque vous faites face aux RDR. Vous êtes submergés par des émotions qui “dorment” à l’intérieur de vous et qui se “réveillent”, car l’événement vécu est inconsciemment associé à l’événement à la source de l’émotion originelle. C’est pour cette raison que la réponse émotionnelle n’est pas adaptée avec l’événement.

2 – Entraînez-vous à identifier quand vous vivez une sensation douce et subtile

Ne cherchez pas à mettre un mot sur les émotions subtiles tout de suite. 

Il suffit simplement de porter attention pour prendre conscience lorsque vous vous sentez “bizarre” ou même spéciale. Ce qui signifie que vous êtes en train de vivre des émotions subtiles. 

Portez attention à votre visage et aux micro-expressions qui pourraient s’y loger. Cela peut signifier que vous êtes en train de ressentir du dégoût, de la colère, de la fermeture, etc. 

Plus vous vous entraînez à reconnaître lorsque vous vivez des sensations subtiles, plus vous découvrirez de nouvelles émotions que vous ne croyiez pas vivre.

Comprendre ses émotions:

Qu’est-ce que c’est vraiment ? La définition de comprendre ses émotions, c’est en fait de laisser ses émotions prendre de l’ampleur et revivre pour, par la suite, être en mesure de mieux comprendre ce qui les déclenches et ce qui résonne intérieurement avec ces émotions.

3 – Pratiquez la méthode du tâtonnement pour tenter de faire grandir une émotion

Il faut savoir que ça ne sert à rien de tenter de mettre un seul mot sur votre émotion. Au contraire, on cherche plutôt les mots et phrases qui vont réactiver, faire grandir et vous faire revivre l’émotion. L’idée de la technique du tâtonnement est de fermer les yeux et de se concentrer sur ce que l’on sent. Ensuite on dit, à haute voix ou dans sa tête, une série de mots/émotions qui se rapprochent de ce que l’on ressent. 

Après chaque série, prenez le temps d’observer si votre sensation a disparue, si elle a pris de l’ampleur pour ensuite disparaître et si elle est beaucoup plus vivante. Portez attention aux séries de mots/émotions qui pourraient faire varier votre ressenti… 

Bravo! C’est la première étape du tâtonnement.

4 – Intégrer le symbolisme à votre pratique du tâtonnement

Lorsque le tâtonnement ne fonctionne pas, tentez d’utiliser des symboles, des images et des histoires pour dépersonnaliser votre entraînement. Pratiquez-vous à intégrer ces tournures de phrases et questions à vous-même. 

Voici quelques exemples de questions à répondre pour activer l’utilisation du symbolisme : 

Environ où se trouve cette sensation ? A-t-elle une forme, une couleur, une odeur ? Qu’est-ce que cette boule désire ? Comment se sent cette boule ?

Voici à quoi pourrait ressembler un extrait de votre analyse des émotions : 

Série de mots/phrase du tâtonnement: “Je me sens triste, déçu, abattu. C’est comme si on l’écrasait. “ Note: Supposons que la phrase de tâtonnement ne génère aucun changement à votre émotion.

Essayer avec le symbolisme: environ où se trouve cette sensation, a-t-elle une forme, une couleur, une odeur ? Répondez spontanément. Par exemple: “C’est comme si une boule noire se trouvait dans mon ventre.”

Qu’est-ce que cette boule désire ? Spontanément: “La boule est solide, elle veut juste qu’on lui foute la paix, qu’on la laisse seule.” Qu’est-ce qu’elle veut dire ? Spontanément: “Arrêtez, arrêtez de m’écraser”

En utilisant ces questions et en y répondant spontanément, vous augmentez les chances de faire grandir la sensation et de pouvoir en décoder son sens.

Maîtriser ses émotions:

5 – Contenir une émotion par la volonté

Plus vous devenez sensible à reconnaître que vous vivez une émotion, plus vous serez confrontés au dilemme de le vivre ou non dans le moment présent. Lorsque ce n’est pas le temps de vivre une émotion, par exemple; parce que vous êtes en public et que vous ne désirez pas vous effondrer en larme, la solution à court terme est de la contenir par la volonté. En d’autres termes, faire un effort pour faire semblant. 

Cependant, vous devez vous assurer de vous occuper de l’émotion vécue à un autre moment. Autrement, le malaise à de fortes chances de revenir (voir les RDR). Sentez-vous totalement confortable d’aller chercher de l’aide pour comprendre vos émotions et les analyses.

6 – Ne cessez jamais d’apprendre et soyez toujours curieux

Lorsque vous vivez une émotion forte et que vous ne savez pas trop comment la contrôler, essayer de vous entraîner à laisser vivre cette émotion. Que ce soit une émotion avec votre famille ou vos amis, en lisant un livre, en regardant une émission ou un film, profiter pleinement de ce moment.

Si vous ne ressentez rien et ne vivez pas d’émotions, il est possible que vous soyez en maîtrise permanente de vos émotions, tentez de rencontrer des professionnels pour vérifier si ce pourrait être le cas.

Totem crée un environnement sécuritaire où l’expression des émotions devient plus facile. Si vous désirez apprendre à exprimer des émotions positives, procurez-vous le jeu Totem en cliquant sur ce lien.

Jade Tremblay
Cofondateur du jeu Totem

P.S.: Totem est le moyen incroyable pour souligner un événement important dans la vie d’un(e) proche.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2256 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !