L'emprise de nos anciennes relations amoureuses

Citation L’emprise de nos anciennes relations d’amour. Comment s’en libérer ? 3 principes essentiels pour aimer son partenaire en pleine présence.

L’emprise de nos anciennes relations d’amour. Comment s’en libérer ? 3 principes essentiels pour aimer son partenaire en pleine présence.

Quand nous rencontrons un nouvel amour, nous pouvons ressentir parfois un poids de notre passé affectif. Ce passé relié à des anciennes relations amoureuses qui peut être douloureux et réveiller des blessures face auxquelles nous avons essayé de nous échapper ou de guérir mais qui ont fini par nous épuiser intérieurement.

Pour cela, il nous revient pour avancer dans la vérité, l’harmonie et la pleine présence avec son nouveau partenaire d’en prendre conscience et de nettoyer ce qui ne nous appartient plus, ou ce que nous ne souhaitons plus, avec bienveillance, pardon et amour.

La présence de cette emprise de nos anciennes relations d’amour dans notre cœur peut se montrer sous différentes facettes. Que cette emprise soit malheureusement le résultat de partenaires passés malveillants ou que celle-ci soit tout simplement un poids d’histoires accumulées qui nous ont fait douter sur soi et sur l’amour, il est important d’en parler avec son partenaire de vie et de faire en sorte que cette emprise invisible, marquée au fond de nous soit libérée. Cette libération va alors nous permettre d’être dans la genèse d’une authentique version de l’amour.

  • Quelles sont les apparences de ces emprises qui réapparaissent dans notre cœur au milieu de la relation ?
  • Comment alors s’en libérer et faire de notre amour une présence unique qui appartient aux deux amoureux ?

L’emprise sous silence.

Quand on entre dans une nouvelle histoire d’amour, on se dit qu’on ne fera pas les mêmes erreurs, que cette fois-ci on va pouvoir recommencer quelque chose de nouveau.

On a envie d’y croire. Et il convient toujours de garder cet espoir en soi, de toujours rêver à l’amour incarné par une personne et qui pourrait nous accompagner sur notre chemin de vie. Si on ne rêve plus, si on ne croit plus en cette possibilité d’être aimé.e et bien on ressent un vide à l’âme.

Nous sommes faits d’amour les uns et les autres. Recevoir, accueillir l’amour de quelqu’un c’est aussi le donner. Cette réciprocité n’est pas toujours évidente même si c’est ce à quoi nous aspirons tous. Elle n’est pas facile car nous arrivons dans cet amour avec un bagage affectif personnel qui va soit trouver en l’autre des caresses à l’âme soit des rejets, des incompréhensions.

Alors peu importe où vous en serez sur ce parcours amoureux, lorsqu’on se retrouve face à l’amour avec une personne qui pourra vous démontrer toute la positivité et l’élan pour croire et oser commencer une nouvelle histoire, nous avons en nous malgré tout les blessures laissées sous silence qu’ont généré ces amours passés.


📌 À lire aussi : L’amour de sa vie : 5 étapes à passer pour l’accueillir vraiment


Nos anciennes relations laissent indéniablement en nous une emprise sous silence.

Et celle-ci va ressurgir dans le cœur de la nouvelle relation d’amour au travers de différents aspects et je n’en décrirai que deux ici : La peur et le manque de confiance.

1. La peur ne vient pas par hasard au sein d’un couple.

L’emprise des anciennes relations ont crée en nous une peur de perdre l’autre. En effet, lorsque vous aimez quelqu’un, très rapidement une certaine dépendance affective va apparaître au début où tout converge vers le don de soi à l’autre et elle va par conséquent jouer un rôle incontournable dans le lien des deux amoureux. Soit cette dépendance va être dépassée, soit elle va de nouveau s’installer avec l’apparence de l’emprise du passé.


📌 À lire aussi : Le rôle du cerveau dans l’amour et la dépendance affective


Vous allez redouter à nouveau d’être quitté, de vous retrouver seul. Vous allez peiner à parler d’engagement. Ces craintes dues à vos anciennes relations mais aussi à votre blessure d’abandon d’enfance que nous avons tous vécu au moment de notre naissance peut créer un malaise et mettre les deux partenaires dans une situation inconfortable. Et si celle-ci dure, elle peut mener à la séparation.

2. Le manque de confiance

Au début d’une relation d’amour nous sommes dans ce que nous appelons la phase de la lune de miel dite de séduction. Les deux partenaires sont dans des sentiments mutuels très forts. Nous regorgeons d’énergie et nous nous sentons capables de tout faire à deux. La confiance est donc à son paroxysme.

Cependant, dans la deuxième phase l’emprise des anciennes relations va venir nous titiller une nouvelle fois en installant le doute. Des questions vont surgir dans tous les sens. Vous avez l’impression que la spirale est en route et que vous êtes en train de perdre vos repères intérieurs et extérieurs car tout est bouleversé. C’est une vraie révolution. Ce manque de confiance va se manifester de différentes façons par la peur, la jalousie, la routine, le focus sur les problèmes, la déception… En bref, nous oublions clairement que c’est l’instant présent qui est le plus important et qui va consolider notre lien de plus en plus.

La force de la nouvelle relation va donc résider dans le fait de ne pas transposer tout ce qui nous a emprisonnés et nous amener à surpasser voir transformer cela pour créer une relation différente d’amour tout en acceptant et en caressant ces blessures laissées sous silence. C’est là que le processus de libération peut alors défaire le ruban rouge des nœuds intimes.

372f1833bc04addd800f96d4ea48204e - copie

La libération des nœuds intimes

Ces anciens liens affectifs ont crée, ce que j’appelle un ruban rouge, qui se partage toute la vie et que nous avons noué autour de nos mains de façon invisible. Ce nœud contient notre sécurité intime et notre insécurité affective. Il serre nos liens affectifs familiaux puis nos relations d’amour.

Ce ruban va déterminer notre individualité dans l’amour. A savoir si nous sommes aimable et capable d’aimer.

Il arrive donc que le silence dans une relation d’amour soit le nœud de secrets intimes. On dit que ce ruban ne se détache que lorsque les deux partenaires chuchotent au cœur de l’autre.

Et chuchoter au cœur de l’autre c’est entendre son propre battement d’amour d’abord.

Connaître son rythme d’amour pour se libérer du ruban.

Pour cela il y a 3 principes essentiels qui permettront de mettre en œuvre le processus de libération et aimer en pleine présence.

1. Notre sécurité intérieure.

Celle-ci fait partie de notre confiance de base. Des phrases essentielles telles que je m’aime, je suis important à dire pour soi vont au cours de notre vie nous accompagner et border cette sécurité intérieure qui nous permettra d’être avec son partenaire dans un attachement sécure. Cet attachement montre une autonomie du partenaire qui est non dépendant dans sa relation à l’autre. Il ne laisse pas les émotions le déborder, il est capable d’être seul et tranquille tout comme présent avec son amour en étant dans l’accueil des émotions de son partenaire qu’il ne vit ni comme une dépendance, ni comme une menace ou un emprisonnement.

2. Connaître notre vulnérabilité

Nous avons tous nos propres sensibilités, notre émotivité d’homme et de femme. Apprendre à les accueillir, les accepter puis les partager permet de construire sa confiance en soi et en l’autre.

Être vulnérable c’est partager ses sentiments, ses émotions, ses expériences, ses blessures à son partenaire. C’est être présent en toute authenticité et avouer que nous sommes un corps, une âme, un cœur prêts à se dévoiler.

3. Accepter le risque

Tout histoire d’amour est un risque. Et il faut l’accepter pour aimer. Peur et amour sont indissociables et constituent le risque. On ne peut pas prévoir le chagrin ou de nouvelles blessures mais nous avons cette capacité au fil du parcours amoureux à sentir les personnes qui peuvent nous accompagner véritablement et donc d’avoir confiance en soi et en l’autre.

Prendre le risque pour se donner une vraie chance à l’amour. Se lancer et se dire alors que tout est possible.

Alors oui la présence en amour c’est laisser partir ce qui ne doit plus être, c’est se libérer des attachements anciens et se dire que tout est possible même ce qui est inaccessible immédiatement. C’est pardonner à ses anciennes relations et reprendre sa place en pleine présence pour aimer.


📌 À lire sur mon site : Le pardon en amour. Lorsque le cœur est blessé, pardonner ou fuir ? 


Car le bonheur c’est regarder l’amour autrement et entendre cette petite voix qui nous dit que rien ne sera plus pareil. Arriver à toucher sa présence et l’offrir à son amour.

Nelly Delas Auteure Relation

P.S.: Ne manquez pas la sortie de mon livre en vous abonnant à ma page Facebook

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2567 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !