Partenaires Positifs

Enfant victime d'abus sexuel ?

Citation Comment repérer rapidement un enfant victime d’abus sexuel ?

Comment repérer rapidement un enfant victime d’abus sexuel ?

D’abord, il faut savoir que plus vite un enfant est repéré pour avoir été abusé, plus vite l’impact psychologique sera moins grave rendu à l’adolescence, adulte, et jusqu’au restant de sa vie. On ne peut pas guérir complètement d’un abus sexuel, mais on peut apprendre à vivre avec cette blessure. Cependant, cela demande un énorme travail sur soi et probablement le plus difficile à faire dans sa vie.

Certaines personnes n’arriveront même jamais à vivre pleinement leurs vies avec cette blessure intérieures. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est très important de reconnaître le plus rapidement possible un enfant abusé par une personne toxique, que ce soit un parent, un enseignant, un voisin ou même le/la gardien(ne) d’un enfant. N’importe qui peut en être victime et sur plusieurs formes différentes.

Si votre enfant commence à avoir par exemple une attitude renfermée et timide qui n’est pas dans ses habitudes, alors cela peut être un signe qu’il a été agressé. En fait, vous devez apprendre à chercher les signes qui peuvent montrer qu’il serait victime d’abus et l’un des meilleurs moyens de le savoir est de discuter avec lui pour savoir si c’est vraiment le cas. En agissant très vite, vous pourrez mieux aider votre enfant au cas où il est victime d’abus sexuel. Maintenant, regardons en détail les différents signes !

À lire : Comment éviter les profiteurs en amour ?

Voici comment repérer rapidement un enfant victime d’abus sexuel :

Est-ce que votre enfant est souvent ouvert de nature plutôt exubérante, mais que tout à coup il devient timide et discret ? Cela peut être un grand signe qu’il se passe quelque chose d’anormal dans sa vie. Il faut porter attention à savoir si votre enfant semble plus silencieux que d’habitude. Le silence est vraiment un bon indice pour détecter un enfant blessé physiquement ou psychologiquement.

Votre enfant fait des cauchemars ou il a d’autres problèmes liés au sommeil ? Un enfant traumatisé et abusé peut avoir énormément de difficulté à dormir. Tout comme son sommeil peut être affecté par un film d’horreur par exemple.

Il est important de comprendre qu’il est normal qu’un enfant puisse faire des cauchemars ou avoir de l’insomnie de temps à autre. Toutefois, si votre enfant fait régulièrement des cauchemars (toutes les nuits), c’est à partir de ce moment qu’il faut vraiment réagir et se poser de sérieuses questions. Dans tous les cas, vous pouvez toujours consulter un professionnel pour vous rassurer ou avoir plus d’informations pour le bien-être de votre enfant.

D’ailleurs, je vous invite à faire appel à Agnès de Reulle, coach experte dans la libération des violences conjugales et familiales. Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez faire un entretien gratuit avec Agnès, la spécialiste des violences conjugales. Elle saura vraiment vous guider sur le droit chemin et répondre à toutes vos questions. Vous pouvez également joindre son Groupe d’entraide pour victimes de violences conjugales et familiales sur Facebook.

Votre enfant a un comportement inhabituel lorsqu’il s’amuse ? C’est un autre signe qu’il peut avoir été abusé ou quelque chose d’autre l’a perturbé. Par exemple, il est possible que vous remarquiez que votre enfant affiche un comportement sexuel et que vous n’ayez aucune idée de l’endroit où il a appris cela.

Vous pouvez regarder la manière dont votre enfant joue avec ses jouets ou avec d’autres enfants. Comment agit-il ? A-t-il un comportement plus négatif ou plutôt étrange ? Voyez-vous un changement chez sa personnalité ? Dans tous les cas, si vous remarquez quelque chose d’inhabituel, ne le négligez surtout pas. Il vaut mieux agir que de ne rien faire et laisser son comportement s’aggraver de jour en jour.

Il y a un autre signe que vous pouvez repérer, et encore plus facilement, ce sont les signes physiques. Par contre, ils sont plus rares, car les agresseurs préfèrent toujours de ne jamais laisser de trace. On sait jamais, alors vérifier s’il présente des douleurs, une décoloration, un saignement, la santé de ses selles, des marques au niveau de la zone des organes génitaux, etc.

Il existe de nombreux autres signes, mais si vous voulez vous assurer que c’est bien un ou plusieurs signes, il faut lui parler et poser les vraies questions, mais ce n’est pas évident, car en général la situation a été extrêmement difficile. L’enfant aura vraiment de la difficulté à s’ouvrir et c’est normal. C’est pour cette raison qu’il faut reconnaître les signes physiques et psychologiques de son comportement en général.

À lire aussi : 3 raisons fréquentes qui poussent un homme à frapper une femme ! 

Gabriel Tellier
Influencer en développement personnel

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2138 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous