Où sont passées les belles années ?

Citation Où sont passées les belles années ?

Où sont passées les belles années ?

Je me revois en train d’errer dans les corridors de mon école, comme ça pour le plaisir, seulement pour flâner et regarder les tuiles sur le plancher.  Ces belles années d’école à placoter avec les amis en mangeant un sandwich et en parlant de tout et de rien. Où sont passées ces belles années pleines de passe-temps et de rire?  Est-ce que les jeunes d’aujourd’hui sont aussi heureux?

Le confinement nous demande d’être indulgent.  En tant qu’être humain, nous possédons une capacité d’adaptation incroyable mais nous avons également nos propres limites.  L’être-humain se nourrit de renforcement positif, de succès et d’efforts remarqués.  Peut-on nourrir nos excellences académiques et sportives derrière un écran ou sur un divan en zappant pendant que notre cerveau virevolte dans ses pensées.  Les jeunes ont besoin d’un espace pour respirer, pour se réaliser et pour nourrir adéquatement leurs ondes cérébrales, ce qui n’est pas un don naturel me direz-vous…  Les sports et les rassemblements étant défendus, que nous reste-t-il pour nous défouler et pour apaiser notre anxiété?  On nous demande d’être patient et d’être créatif mais, je suis désolée, la créativité vient en bougeant.

Que fait-on de la santé mentale de nos jeunes ?  Comment allons-nous réparer nos jeunes qui se sont retrouvés isolés trop longtemps?  Certains possèdent des belles et grandes familles qui les encouragent mais d’autre, beaucoup d’autres, n’ont pas cette chance!  Notre belle relève de demain se sent seule et isolée.  Le plaisir de l’amitié ne s’achète pas.  Nous construisons qui nous sommes avec les amitiés que l’on se créer en parlant de la pluie et du beau temps.  ‘’Ça va aller!’’  Oui, effectivement, ça va passer, mais en attendant, il est grand temps de s’occuper de notre société, de nos jeunes plus précisément ciblés dans ces courtes lignes.

Je suis hypnothérapeute et j’observe une augmentation inquiétante de l’anxiété et de l’intensité du stress chez les jeunes.  Outre la méditation et la thérapie, je pense qu’il est grand temps de s’occuper de notre relève et d’innover pour faire en sorte que les jeunes regagnent en confiance pour leur avenir sans pour autant retirer ou endormir leurs rêves !

Je me souviens dans une conférence avoir parlé de confiance.  Souvenez-vous de la métaphore du chandelier qui a dix bougies. Vous devez allumer chaque petite chandelle avec un petit succès.  Cela nourrira votre estime et votre confiance en soi!  C’est de cette façon qu’elle vous alimentera et allumera vos vies!

Merci!

Jessica Cerda,
enseignante en santé mentale,
hypnothérapeute,
pédohypnose,
spécialisée en deuil, anxiété, transformation

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2317 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !