Quels sont les signes de l’amour vrai ?

Citation Reconnaître le véritable amour

Reconnaître le véritable amour

L’amour est un sentiment qui nous amène à chaque instant à nous poser beaucoup de questions. Passés les moments de séduction, de conquête, les étapes où l’on s’approche l’un de l’autre pour se connaître et se reconnaître. Arrivent inévitablement, au détour d’un retour à la réalité normale de la vie, ces phases de doute ou de questionnement personnel  où l’on a besoin d’être sûr des sentiments que l’on éprouve.

Parfois, on se convainc que c’est la bonne personne avec qui on a envie de construire son avenir, parfois on se console d’avoir enfin trouvé quelqu’un avec qui on a envie de fonder un foyer, parfois on s’enthousiasme et on se voit déjà de longues années ensemble.

 Dans tous les cas, on décide de s’investir dans cette relation car on veut le meilleur et que cela dure et on prend cette main inconnue, tendue vers nous pour la tenir et la serrer encore plus fort  un peu plus, chaque jour en rêvant à un avenir heureux. Mais, dans notre tête on entend toujours cette question inévitable : est-il ou est-elle mon véritable amour ?

Qu’appelle-t-on le véritable amour ?

Cela signifierait-il qu’il existe plusieurs types d’amour : des faux, des vrais … ?  Cela nous paraît étrange de penser qu’on a peut-être choisi quelqu’un mais qu’il existe peut-être quelqu’un d’autre qui serait notre véritable amour, le grand, le vrai ! En quoi peut-on en douter avant de s’engager totalement ? Quels sont donc les critères de cet amour vrai avec un grand V ? Comment ne pas se tromper, croire et espérer ? Comment renoncer à une belle histoire possible, sans savoir si ce sera là notre véritable amour, ou si ce ne sont que des critères que l’on se met en tête  à travers le fantasme de nos idéalisations ?

Essayons de lister ensemble quelques paramètres nécessaires en sortant des exigences de la perfection d’une relation, en laissant avant tout  la première place à la force des sentiments ressentis. Commençons d’ailleurs par cette première étape : de 0 à 10 comment évaluez-vous l’amour que vous ressentez pour l’autre spontanément, sans tricher, sans vous mentir à vous-même, du fond de votre cœur et non pas en imaginant avec votre égo ni avec votre orgueil  ce que l’amour devrait être ?

Justifiez ensuite la note mise à l’élu de votre cœur, si c’est 10 pourquoi ? Si c’est moins, qu’est-ce qui lui fait perdre des points ?Si vous n’arrivez pas à le faire, cela montre inconsciemment quelque chose que vous ne voulez pas voir. Peut-être même là, à l’instant, vous décidez de ne pas jouer le jeu car vous préférez vous dire que cela vous paraît absurde et qu’il est préférable pour vous de ne pas aller jusqu’au bout ! N’aimer qu’un peu au début d’une relation, ce n’est pas grave, il faut  se laisser le temps de la découverte sans risque de la déception, c’est-à-dire en se racontant des histoires et en fermant les yeux sur ce que l’on ne veut pas voir par peur de la désillusion. N’est-il pas préférable de se poser les bonnes questions pour ne pas courir le risque de se tromper et de se duper soi-même ?

 L’autre qui vient vers nous est comme il est ! La rencontre des deux mondes ne se fait pas forcément facilement. Un temps d’ « apprivoisement » est absolument nécessaire ! Ce qui se voit extérieurement chez l’autre, masque obligatoirement ce que l’on ne sait pas encore de lui : ses habitudes, ses fréquentations, ses goûts, ses manies, ses manières d’être ou d’agir. Le début d’une histoire d’amour repose avant tout  sur l’intensité de ce que l’on éprouve , pour être prêt ensuite à accepter totalement l’autre et son histoire de vie personnelle.

D’ailleurs, il est assez fréquent, les premières semaines qu’on se présente mutuellement tout ce qui est important dans notre vie : notre famille, nos amis, notre activité personnelle et professionnelle, notre passé difficile, nos envies et nos aspirations. Un long moment d’échanges et d’écoute où chacun se dévoile à l’autre pour mieux se connaître ! Cette phase est essentielle et détermine tout le reste.

Tout ce que l’on ne dit pas devient une zone d’ombre, une façon de ne pas dire la vérité de qui l’on est, de faire croire qu’on est d’une manière alors que ce n’est pas vrai ! C’est assez risqué de commencer une relation sans s’offrir à l’autre en toute transparence. On peut se demander  si on n’arrive pas à se confier, pourquoi on choisit de ne pas se montrer exactement comme on est ? Par pudeur, par méfiance, par orgueil, par peur, par un manque de confiance en soi ou en l’autre ?

Il est clair qu’on ne peut pas jouer un rôle indéfiniment et que tôt ou tard la vraie personnalité de chacun finit par apparaître. N’est-il donc pas préférable de ne pas cacher qui l’on est vraiment, pour ne pas créer de faux espoirs ni d’ambiguïté ? C’est toujours plus difficile voire destructeur, d’être dupé sur la personnalité et l’identité réelle d’un partenaire !

Quels sont les obstacles à cet amour vrai ?

Se décrire dans son authenticité, c’est l’unique façon de bien commencer une relation pour espérer construire solidement et durablement une relation. Cela inclut donc de longues heures de confessions intimes où l’autre a envie de vous écouter pour tout connaître de vous et où vous-même, vous ne laissez aucun espace se remplir de non-dits ou de faux-semblants.

Toute vérité n’est pas bonne à dire mais c’est un gage d’engagement de l’un vers l’autre ! C’est un signe fort de cette envie commune de construire des fondations saines à une relation. Se dévoiler totalement  efface toutes ces petites peurs des  imperfections que l’on craint que l’autre ne puisse pas  comprendre ! Être sincère, c’est la preuve d’un désir de vérité qui est la base la plus sûre d’une relation amoureuse.

La complicité qui s’installe au fil du temps dans un couple se gagne à la force et à la douceur de ce désir de connaître l’autre tellement bien que chacun de ces soupirs devient comme des signes de ce dont il a besoin comme encouragement, comme réconfort, comme soutien à chaque instant et réciproquement.

Quand la maturité de la relation s’installe, on n’a plus besoin de parler, l’autre sait où l’on en est dans nos sentiments. Il nous relève avant même que l’on ne tombe. Il essuie nos larmes avant même qu’elles ne glissent sur nos joues, il nous embrasse l’âme quand il sent que nos souffrances intérieures nous emprisonnent.

Si au début d’une relation, on ne se donne pas ce temps nécessaire pour mieux connaître l’autre à travers la cartographie de son histoire de vie, à travers ses petits débris qui encombrent son esprit,. On ne pourra jamais construire une vraie relation. Tôt ou tard, tout ce qui est brisé en lui finira par impacter la qualité et la force des sentiments !

Être amoureux, c’est s’offrir à l’autre inconditionnellement et  tel comme on est, pas comme  on voudrait qu’il croit qu’on est. Quand une  personne vient s’abriter au creux de votre cœur, ce n’est pas uniquement un refuge à partager, c’est surtout un nid douillet à consolider avec douceur et avec confiance, chaque jour et à chaque seconde ! Rien n’est jamais acquis. Consolider une relation, c’est lui donner plus de chance de s’épanouir dans son évolutivité ! Goutte à goutte, laisser la relation s’abreuver au creux de nos sentiments qui grandissent et fleurissent à travers  nos projets de vie !

Lorsque quelqu’un vous offre ses bras pour vous blottir contre lui, n’oubliez pas que c’est à lui avant tout qu’il ouvre ce coin de bonheur, à lui et à ses propres blessures. Ne vous trompez pas, il n’est pas votre sauveur, mais celui ou celle qui le sauve de ses propres fêlures !

Ce lien fort que tous les couples désirent, ne vient pas par magie, il se renforce comme un récepteur qui doit véhiculer l’équilibre de ce qui est vécu ! Il est nécessaire de maintenir une cohérence intérieurement et extérieurement. Si de l’extérieur c’est-à-dire au regard des autres, la relation semble solide et puissante, de l’intérieur, c’est important aussi qu’elle soit nourrie !

Comment vit-on la relation à l’autre de l’intérieur ? C’est-à-dire en dehors du quotidien de la vie, des relations, des enfants, du foyer, comment ces sentiments sont-ils vécus dans l’intimité du couple, quand la lumière des projecteurs extérieurs s’éteint, quand face à face, on se retrouve l’âme à nu dans la vérité de son couple ?

Quelles sont les sensations qui s’invitent alors,  des tensions et des crispations : malaise, emprisonnement, incompréhension, froideur, distance ou au contraire des émotions : chaleur, rires, plaisirs, confidences, complicité… ? Êtes- vous mieux dans l’intimité de votre espace personnel ou préférez-vous toujours être en interaction avec les autres ? Qu’est-ce que cela montre ?

C’est la clé pour reconnaître la vraie nature des sentiments partagés. Si l’autre a besoin que vous existiez aux yeux des autres pour être fier de vous aimer, on aperçoit déjà les travers de la relation.

Qui suis-je à ses yeux : un faire-valoir, un tremplin, un manque à combler, … ? Amener votre conscience sur votre expérience relationnelle à deux, c’est vous permettre d’y observer tout ce qui paraît dysfonctionner, ce qui demande à s’améliorer, tout l’espace perdu à remplir …Êtes-vous pleinement présent à l’autre et réciproquement, est-il disponible totalement à ce que vous ressentez ?

S’ouvrir à l’inconnu d’une relation, c’est comme se lancer dans une aventure qui vous éloigne de votre zone de confort. Qu’allez-vous découvrir de vous-même et de l’autre ?  Seules les idées figées peuvent limiter le déploiement d’un couple et son plein potentiel !

Un couple à deux, c’est un solide pont de communication vers les autres, vers la vie, vers le monde.  Remplie de défis et de moments à traverser dans la joie ou la difficulté, cette relation est sensible à tout ce qui pourrait l’influencer positivement ou négativement ! Comme un vaste réseau tissé de toutes vos expériences de vie qui lorsqu’elles sont mises en commun offrent autant de situations à découvrir, à maîtriser, à explorer…

Tout ce champ d’expérience effraie quand on change sans arrêt de partenaires, autant de mondes à visiter, à opposer à celui dans lequel on évolue ! Il est important de poser votre regard pour reconnaître  les lieux de vous indisponibles à une relation : les endroits crispés qui ne laissent pas passer la chaleur, comme les rideaux encore tirés sur certaines zones de votre vie  qui ne souhaitent pas dévoiler les souffrances enfouies. Ces peurs qui vous poussent à ne pas vous livrer totalement mais rien qu’un peu !

Ressentir l’Amour véritable n’est pas si facile, il est absolument nécessaire d’avoir pour intention de ne laisser aucun détail oublié, négligé ou caché. Ouvrir son cœur à l’autre ne suffit pas, si l’on en garde la clé !

Des signes pour reconnaître le véritable amour !

  1. Quand vous êtes avec la personne aimée, vous devez vous sentir bien sans aucune pression, sans aucune résistance, sans aucune exigence, bien tout simplement ! Un rien vous rend heureux à deux.
  2. La relation vous permet de vous épanouir en étant vous-même pleinement. L’autre vous aide  à vous accepter comme vous êtes et à vous déployer pour surmonter tous vos blocages personnels. Il devient un allié sans aucune rivalité.
  3. Cet amour grandissant devient  pour vous deux un espace de liberté sans aucune jalousie ni retenue !  Vous vous aimez en laissant l’autre totalement libre dans son intimité, sans l’espionner ou craindre son infidélité !  Vous préservez chacun votre propre espace personnel,  à travers la confiance que vous instaurez.
  4. La relation amoureuse dans votre couple est  une priorité partagée, rien ne passe avant le bien-être et la satisfaction de l’équilibre de votre amour : il n’y a ni le travail, ni la famille, ni les amis qui viennent empiéter  sur ce territoire privé  que vous protégez de toute influence et de tout manque de respect ! L’autre vous accompagne  là où vous souhaitez aller, vous faites mutuellement des efforts l’un pour l’autre.
  5. Tout ce qui important  à vos yeux  est valorisé  à ses yeux !  Vous savez faire des concessions quand cela est nécessaire et aucun des deux  ne cherche à marquer sa supériorité ou sa domination sur l’autre. Tout se négocie et s’harmonise pour la paix et la sérénité du couple.  On se dit tout,  même ce qui pourrait fâcher !
  6. Un sentiment de fierté teinté d’amour vous inonde quand vous pensez à la personne aimée, comme un profond sentiment de gratitude et la grâce de vous être trouvés! La moitié de l’un dans l’autre pour former le tout de votre bien-être amoureux. «  Je t’aime car nous sommes faits des moindres petites particules de notre merveilleux rêve d’amour ensemble! »
  7. L’amour authentique ne connaît aucune dépendance émotionnelle. L’autre n’est pas là pour combler nos manques mais pour  nous inspirer ce dont on a besoin pour avancer dans notre projet de vie en commun !
  8. L’amour véritable vibre très haut et très fort, La force de l’un épouse  la faiblesse de l’autre et la faiblesse de l’un fait alliance avec la force de l’autre. Il n’y a plus ni qualité et ni défaut mais un magnifique tableau qui laisse apparaître un fabuleux paysage en devenir!
  9. Dire « je t’aime » n’est pas un emprisonnement, c’est comme entendre  le chant des oiseaux, comme admirer le soleil qui se lève, comme contempler la lune qui resplendit. Ces petits mots résonnent dans chaque geste, dans chaque acte, ils s’entendent même à travers le silence que l’on partage à deux,  à travers les corps qui s’étreignent, les mains qui se touchent, ou les regards qui se cherchent au milieu de la foule …
  10. L’autre ne fuit pas devant ses responsabilités ! Ensemble, vous réfléchissez à la solution d’un problème sans vous accuser l’un l’autre d’en être responsable ou coupable. Vous n’avez pas besoin d’avoir raison à tout prix. Les discussions se construisent malgré des points de vue différents. L’autre sait vous écouter et sait être une oreille attentive pour vous comprendre et vous lui offrez  réciproquement la même qualité de présence !

L’amour véritable se cultive comme un magnifique jardin où l’on voit éclore les plus belles fleurs, avec la nécessité de temps en temps , de le nettoyer des mauvaises herbes qui s’invitent malgré tous vos efforts,  ou de la sécheresse qui apparaît quand on oublie de l’arroser de son temps et de sa patience.  Cet amour grandit pétale après pétale, feuille après feuille, avec  le vent qui souffle pour purifier ce qui pourrait polluer sa beauté.

Si au début d’une relation,  chacun se verrouille même inconsciemment, par peur de se livrer ou par crainte de ne pas correspondre à un idéal prôné, la confiance ne peut se gagner qu’au fil du temps avec l’envie de cheminer ensemble vers le bonheur ! La question qu’il faudrait se poser pour reconnaître l’amour véritable,  c’est jusqu’à quel point on aime son partenaire ? Jusqu’à quelle limite à ne pas franchir dans le respect de soi-même ? Là encore commencer par l’amour de soi est une valeur sûre !

Avant de vouloir vivre un amour véritable pour prendre soin de l’autre, si on apprenait d’abord à s’aimer encore plus !

Maryse Ligdamis de mesmotsdevie.fr

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2671 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici