Citation Pratiquer la gratitude quand tout va mal

Pratiquer la gratitude quand tout va mal

Pratiquer la gratitude quand tout va mal n’est pas toujours facile. Lorsque l’on rencontre des difficultés, on se focalise naturellement sur ce qui va mal. En effet, lorsque l’on est soumis à une situation fâcheuse, on se laisse facilement submerger par le stress, la colère, l’anxiété et le désarroi. On se laisse abattre et on encombre notre esprit avec des pensées négatives.

Pourtant, tomber dans le pessimisme et dans le culte des pensées négatives ne nous est pas salutaire. Vous pouvez lire cet article sur les manières de vaincre le pessimisme si vous êtes aujourd’hui sous l’emprise de cet état. Pour sortir d’une situation qui ne nous plait pas, évitons de nous encombrer encore plus. Apprenons à attaquer le problème avec les bonnes armes ; restons positifs et pratiquons la gratitude.

Pratiquer la gratitude au quotidien est une bonne manière de se reprendre en main. Si vous ne savez plus comment faire face à vos circonstances déplaisantes, pratiquez la gratitude.

Pourquoi pratiquer la gratitude ?

La dernière chose à laquelle on pense lorsque l’on tombe de haut est la reconnaissance. Pourquoi ressentir de la gratitude alors qu’on est face à une situation qui ne nous convient pas ? Voici une nouvelle façon de voir les choses ; la gratitude doit prendre une place importante dans notre vie parce que :

  • Elle nous remotive naturellement ;
  • Être reconnaissant c’est refuser de se laisser abattre ;
  • Pratiquer la gratitude c’est attirer vers soi les bonnes choses, les situations prospères, de meilleures circonstances dans votre vie, donc l’abondance.

L’écrivain américain Neale Donald Walsch dit d’ailleurs que : Les difficultés prennent fin dès même que l’on commence à être reconnaissant.

Quant à la chanteuse Doris Day, elle nous affirme que : La gratitude est une richesse et que les plaintes marquent la pauvreté.

Envers qui ou quoi pratiquer la gratitude ?

Pour réussir pleinement la reprise en main de votre vie, ou tout simplement pour mieux avancer dans votre vie, vous pouvez pratiquer la gratitude.

1) Pratiquer la gratitude envers les situations difficiles

Premièrement, soyez reconnaissant envers toutes les situations dans lesquelles vous vous trouvez. Aussi déroutantes puissent elles, dites-vous que vous encourez ces situations pour de bonnes raisons. Voyez en une situation désagréable ou difficile une occasion de grandir, d’apprendre et de se surpasser. Soyez reconnaissant, car vous avez la possibilité de vous construire de nouvelles armes pour affronter la vie. Cette phrase que j’aime bien dit d’ailleurs :

Les situations difficiles construisent les gens forts.

2) Pratiquer la gratitude envers les personnes qui nous ont fait du mal

Deuxièmement, on peut pratiquer la gratitude envers les personnes qui ont contribué à votre vie d’une manière négative. Toutes les actions négatives apportées par les autres sont valeureuses. Elles vous apportent des leçons de vie, des exemples à ne pas suivre, une meilleure connaissance des autres et surtout elles vous forgent un caractère de battant. Ne les blâmez plus et laissez-les poursuivre leur chemin. Focalisez-vous sur les points positifs qu’ont pu apporter leurs agissements.

3) Pratiquer la gratitude envers soi-même

Troisièmement, pratiquez la gratitude envers vous même. Soyez reconnaissant pour votre passé et pour votre présent. Le futur vous le rendra au centuple ! Quelles que soient les erreurs que vous ayez pu faire, quels que soient vos échecs, ne soyez pas trop dur avec vous même. Restez dans un état de reconnaissance envers cette ancienne version de vous, car elle vous a permis d’apprendre à avoir un meilleur discernement et de nouvelles raisons de continuer. Aussi, soyez reconnaissant envers la personne que vous êtes aujourd’hui, car chaque jour, vous faites de votre mieux pour reprendre votre vie en main.

On peut retenir ceci: les personnes et les situations difficiles sont là pour vous aider à gérer les prochains incidents similaires plus calmement, donc avec moins de stress et d’anxiété. En d’autres termes, si vous percevez les problèmes comme des opportunités de grandir, vous avancerez plus sereinement.

4) Pratiquer la gratitude envers cette puissance qui nous maintient en vie

pratiquer la gratitude envers l'univers

La force créatrice qui vous a placé sur Terre ne veut que votre bien.

Pratiquer la gratitude envers la puissance qui nous maintient en vie est très important. Il s’agit ici de se remettre pleinement entre les mains bienveillantes de la puissance suprême à laquelle on croit. Il peut s’agir de Dieu, de l’Univers, du Ciel, de la Vie… Tout dépend de votre confession et de la relation que vous entretenez avec. Soyez reconnaissant envers cette force suprême aide à positiver et à attirer à soir le positif. Chaque jour, elle vous accompagne même si vous ne la percevez pas toujours. Pratiquez la gratitude tous les matins dès votre réveil et vous verrez des transformations avantageuses s’opérer dans votre vie. Être vivant est un miracle et rien que pour cela, il nous faut s’en réjouir.

Une histoire de reconnaissance et d’ingratitude

Savez-vous que les brahmanes sont des hindous qui ne font jamais de mal aux animaux ? Avez-vous déjà lu l’histoire du brahmane, du tigre et du chacal ? Voici un résumé de cette histoire :

Un brahmane est passé dans un village où un tigre a été capturé et encagé par les villageois, pour le punir des crimes qu’il a commis. Pour pouvoir sortir de la cage, le tigre demanda au brahmane de le libérer pour qu’il puisse s’abreuver. Le brahmane lui fit comprendre que s’il agissait ainsi le tigre s’en prendrait à sa vie. Mais le tigre disait qu’il n’allait rien faire de tel, alors le brahmane céda. Bien entendu, le tigre s’en est pris au brahmane. Mais le brahmane proposa un marché au tigre. Il lui demanda d’enquêter auprès d’un banian, d’un buffle, d’un aigle, d’un crocodile et d’un chacal si le manger en valait la peine.

L’intervention du banian, du buffle, de l’aigle et du crocodile

Le banian dit oui, car pour lui les humains sont ingrats, tant ils ne font que profiter de son ombre et de ses fruits par temps chaud et brûlent ses branches pour se réchauffer la nuit. Le buffle était du même avis que le banian, car son maître le faisait travailler dur quand il était jeune et le laissa sans eau pour s’abreuver le long de ses vieux jours. L’aigle était également du même avis, car les humains passaient leur temps à tuer ses enfants et ravager sa demeure. Le crocodile était du même avis, car les villageois passaient leur temps à lui lancé des pierres même s’il ne faisait rien.

La ruse du chacal

Quant au chacal, il fit semblant de ne rien comprendre de ce que lui demandait le brahmane. Le chacal a donc passé son temps à poser de stupides questions au brahmane et au tigre. Ce dernier, embêté a voulu s’en prendre au chacal également. Jouant de sa fausse stupidité, le chacal demanda une dernière fois au brahmane et au tigre de reproduire la scène de leur première rencontre. Ils firent ainsi, souhaitant mettre fin aux sottises de l’ami chacal. Alors, le tigre finit par être verrouillé dans sa cage et le brahmane et le chacal eurent la vie sauve.

Morale de l’histoire : pratiquer la gratitude au quotidien nous délivre des situations difficiles

Cette histoire nous démontre le sort de l’ingrat et celui du reconnaissant. Le tigre illustre l’ingratitude et nous confirme le mauvais sort des ingrats. Le chacal et le brahmane illustrent la reconnaissance. La reconnaissance dans son premier sens est évoquée par le chacal. Le brahmane qui ne fait jamais du mal aux animaux est l’objet de la reconnaissance du chacal et ce dernier trouva un moyen de le sauver et par la même occasion de sauver sa propre vie. Morale : quand on est reconnaissant envers une personne on trouve toujours une occasion pour témoigner notre reconnaissance et par la même occasion, notre propre vie est libérée de certains maux.

Dans l’hindouisme, les brahmanes sont placés au sommet de la classe sociale comme ils occupent la classe sacerdotale. Ils aident le peuple à suivre les lignes de conduite morales et religieuses jadis instaurées par Brahma. Tous les jours, ils témoignent d’une profonde gratitude. Ce conte peut donc entre autres illustrer les cadeaux reçus par le brahmane grâce à ses prières de gratitude matinales. Une gratitude qui a sauvé sa vie, mais qui a aussi épargné la vie de tous les animaux invoqués dans le conte. Même le plus ingrat des animaux cités dans ce compte a la vie sauve. Ceci nous pousse à comprendre que la gratitude est non seulement une clé salvatrice, mais est aussi la clé vers la protection des choses et êtres auxquels on tient.

Pratiquer la gratitude pour les petits bonheurs de la vie

Même lorsque tout va mal, on doit pratiquer la gratitude pour les petites choses et les bonheurs tangibles dans nos vies. Soyons reconnaissants pour le soleil, l’air, l’eau, la nourriture qui provient de la terre, ou encore pour le café matinal. Savourez chaque petit moment soyez-en reconnaissant. Ces moments sont là pour vous faire comprendre que tout n’est pas toujours noir. Vibrez de mille gratitudes pour attirer à vous l’abondance des moments de joie !

Rappelez-vous de ceci : les petites choses accumulées font le plus grand des bonheurs. Oui, nous devons apprendre à apprécier ce que nous avons.

La gratitude et la loi de l’attraction

Selon les chercheurs qui travaillent sur la loi de l’attraction, nous émanons tous des vibrations. Ils affirment que dans l’Univers, les vibrations identiques s’attirent. Vous rappelez-vous de la dernière fois où vous avez fortement craint la survenue d’un malheur et qu’en réponse à votre crainte l’inévitable était apparu ? À ce moment-là, vous avez vibré de la crainte et a malheureusement fait apparaître la situation qui vous déplaît !

Maintenant, vibrez de gratitude. Soyez reconnaissant pour tout ce qui se passe dans votre vie. Vos vibrations amèneront à vous des situations favorables qui vous donneront naturellement envie de pratiquer la gratitude. C’est un cercle vertueux.

Vibrer dans la gratitude pour attirer les bonnes choses

La vibration de la gratitude attire plus de choses positives dans votre vie.

Cherie Roe Dirksen dit ceci:

La vibration de la gratitude attire plus de choses positives dans votre vie.

Dans le livre Le secret il est dit que :

La gratitude est un puissant processus qui transforme notre énergie pour nous aider obtenir ce dont on a réellement envie. Alors, soyez reconnaissant de tout ce dont vous avez déjà pour pouvoir attirer de bien meilleures choses dans votre vie.

Comment pratiquer la gratitude dans les situations difficiles permet de reprendre sa vie en main?

La gratitude est un profond sentiment qui se transforme en état d’esprit. Pour pouvoir ressentir de la gratitude, et pour pouvoir être reconnaissant au quotidien, on peut premièrement dire merci chaque matin. À vive voix, on peut citer toutes les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants. On peut par exemple dire merci pour ce nouveau jour, pour la nourriture, les habits, le travail, les gens qu’on aime, le beau livre qu’on vient d’acheter, etc. Pour nous entraîner à être plus reconnaissants, on peut également :

  • Tenir un journal de gratitude ;
  • Remplir un bocal de gratitude ;
  • Faire des collages muraux.

Pratiquer la gratitude en tenant un journal

Pratiquer la gratitude en tenant un journal

Réaliser un tel recueil vous entraine à rechercher naturellement des situations pour être reconnaissant.

Un journal de gratitude n’est autre qu’un journal qui va vous permettre d’inscrire tous les moments et les choses pour lesquels vous êtes reconnaissant. Réaliser un tel recueil vous entraîne à rechercher naturellement des situations pour être reconnaissant. C’est également un bon moyen pour vous faire vibrer de gratitude.

Par exemple, écrivez votre journal tous les soirs avant de vous coucher. Tous les dimanches soirs, lisez chaque ligne de votre journal de gratitude pour vous rappeler à quel point vous êtes comblé. Pour mieux illustrer votre journal, n’hésitez pas à le compléter avec des photos qui marquent les moments forts, des bouts de papier qui témoignent de l’objet de votre gratitude, etc. Vous pouvez par exemple y coller la photo de votre dernière sortie ! Le visuel vous permettra de ressentir encore plus de gratitude. N’hésitez pas à investir dans un Polaroid pour l’effet instantané et fun. 🙂

Pratiquer la gratitude en remplissant un bocal de gratitude

Le principe du bocal de gratitude est le même que celui du journal. Seulement, vous allez remplir ce bocal pendant 365 jours. Chaque jour avant de dormir, inscrivez une note de gratitude sur un post-it coloré et placez-la dans le bocal. Soyez réellement reconnaissant au moment d’écrire et de verser le post-it dans le bocal. Ce bocal plein de bonnes vibrations attirera à vous les situations les plus prospères. À la fin de l’année, prenez le temps de lire les notes une à une pour vous aider à réaliser que vous avez vécu une année remplie de bonnes choses. Ne jetez pas vos notes, gardez-les quelque part dans une boite où il sera inscrit « Gratitude à l’année 20xx ».

Pratiquer la gratitude en remplissant des tableaux muraux de gratitude

Pratiquer la gratitude en remplissant des tableaux muraux de gratitude

La photo est un excellent moyen de se remémorer de bons souvenirs pour lesquels nous pouvons faire preuve de gratitude.

Ici, seul le visuel compte. Procurez-vous d’un tableau métallique et d’aimants ou encre d’un grillage mural et de pinces à linge. À chaque fois que vous vivez une situation pour laquelle vous ressentez de la reconnaissance, prenez des preuves photographiques. Ensuite, imprimez la photo et placez-la sur votre tableau. Au fur et à mesure que votre tableau se remplit, vous allez voir que la vie a su vous rendre votre reconnaissance au centuple. Quand le tableau est totalement rempli, vous pouvez détacher les photos et les ranger dans une boite où vous marquerez une note temporelle. Vous pouvez également accrocher d’autres petits objets au tableau, comme des petits cadeaux, le bâtonnet d’une glace que l’on vous aurait offerte, ou autres.

Conclusion

Pratiquer la gratitude est nécessaire lorsque tout va mal, car un cœur reconnaissant attire toujours à lui les meilleures situations. On peut être reconnaissant envers les situations et les personnes négatives, car elles n’ont fait que nous aider à grandir et à mieux nous épanouir. Pratiquer la gratitude c’est aussi être reconnaissant vis-à-vis du pouvoir Créateur auquel on croit et vis-à-vis des petits bonheurs de la vie. Plus on est reconnaissant, plus on trouvera des situations pour être encore plus reconnaissant dans le futur. Alors, prenez votre vie en main et pratiquez la gratitude au quotidien.

Maintenant que vous savez qu’il est important de pratiquer la gratitude lorsque l’on veut se reprendre en main, vous devez aussi savoir quoi et comment faire pour pouvoir mieux avancer. Trouvez plus d’explications à ce sujet dans la prochaine rubrique 😉

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".