Développement personnel

Citation Psy, coach ou les deux ? La question se pose souvent…

Psy, coach ou les deux ? La question se pose souvent…

Faisons un point : qui fait quoi ?

Imaginons que vous organisiez un voyage Paris/New-York : quel moyen de transport allez-vous choisir ? L’avion, le bateau… ou le porte-avion ?

Nous sommes au XXIe siècle, le choix évident est l’avion !  

C’est le plus rapide, les prix sont abordables et vous êtes impatiente de découvrir ce qui vous attend de l’autre côté de l’Atlantique !

Vous êtes prête à vivre votre rêve américain ! Vous quittez la vieille Europe, ses châteaux de princesses qui sentent un peu le moisis (les châteaux, pas les princesses !).

Votre première étape c’est New-York, mais après tout, rien ne vous empêche de prolonger votre voyage !

Le Far-West et ses ateliers rodéo :  le changement ça secoue !  Vous pourrez préférer Hawaï et le surf : ça secoue aussi et en plus, il faut se mouiller, cependant, le surfer reste plus sexy que le cow-boy !

Vous allez découvrir de nouveaux espaces : les vôtres, c’est passionnant et ça peut devenir addictif…

Pour vous qui êtes prête à bouger et à vous bouger, le pilote de l’avion est un coach ou un équi-coach !

Plus sérieusement :

Le coach est un professionnel de l’accompagnement opérationnel (on passe donc à l’action) et travaille sur le présent. Il s’appuie sur différentes approches et techniques pour vous guider vers votre transformation future.

Pour la version Equi-coach (coaching accompagné par le cheval), le but est d’apprendre à se connaitre, de travailler le mode de communication non verbale, d’améliorer l’intelligence émotionnelle et surtout d’optimiser la confiance en soi.

A savoir : le coach n’impose rien. Comme un GPS, vous décidez du point de rencontre et vous décidez du point d’arrivée. Il pose les questions et vous avez les réponses.

Le métier de coach est sanctionné par un diplôme qui est reconnu par l’état.

Le plus :

  • Quelques heures peuvent suffire pour obtenir des résultats !
  • Durée limitée dans le temps = Coût limité

Le moins :

  • l’implication du client est indispensable pour qu’il obtienne des résultats

Vous préférez le bateau et vous avez surement de bonnes raisons. Plusieurs embarcations sont disponibles.

Option 1 :

Vous avez embarqué sur le Titanic Bis ! Heureusement pour l’humanité, les effets du réchauffement climatique n’ont pas eu raison de tous les icebergs, mais, malheureusement pour vous, votre embarcation a percuté un glaçon géant et vous êtes submergée.

Dans ce cas n’hésitez pas une seconde de plus et faites appel à votre capitaine, le psychiatre !

Plus sérieusement :

Le psychiatre : Médecin spécialiste des maladies mentales comme les psychoses, la schizophrénie, les dépressions, les syndromes bipolaire. Il est habilité à prescrire des médicaments.

A savoir : n’attendez pas le point de non-retour pour consulter. Certains états dépressifs peuvent vous pousser au pire.

Ni plus, ni moins : certaines pathologies mentales peuvent engager votre sécurité et celle des autres, par conséquent, traiter le problème à la source est la seule option.

Option 2 :

Vous optez pour la croisière ne s’amuse pas toujours ! Vous avez besoin de faire du tri et du ménage dans votre passé, vous voulez vider votre sac car il est devenu trop lourd à porter.

Toutes les embarcations sont envisageables (du paquebot au pédalo), pourvu qu’elles flottent ! Assurez-vous seulement que le capitaine du navire soit fiable et qu’il corresponde à vos attentes. Il peut être psychologue, psychothérapeute, psychanalyste.

Plus sérieusement :

  • Le psychologue soutient un travail introspectif du patient et travaille essentiellement sur le passé. Ce n’est pas un médecin.
  • Le psychothérapeute (Reconnu par l’état) traite des troubles psychologiques, sociaux et psychosomatiques dont l’origine se situe dans le passé. Il se réfère à un courant psychothérapeutique et a lui-même suivi une thérapie.
  • Le psychanalyste (n’est pas reconnu par l’État). Comme le psychothérapeute, il traite des troubles psychologiques dont l’origine se situe dans le passé et suit un courant de psychologie clinique développée par Freud, dont il existe des variantes : celles de Jung, Lacan, Dolto, etc…

Le plus :

  • Quelque soit le psy, les bons professionnels sauront vous accompagner dans le rangement de vos tiroirs.
  • Cette phase peut se révéler indispensable pour aborder votre vie de manière plus sereine

Le moins :

  • La durée du suivi est très variable et peut s’étaler de quelques mois à plusieurs années.
  • La répercussion sur votre investissement temps et argent sera donc proportionnelle à la durée du suivi.
  • Notez que vous n’aurez pas encore mis en place de plan d’action pour aborder votre avenir !

Vous avez aussi la version porte avion !

Votre psy est le capitaine du navire, l’introspection dans votre passé avance bien et vos « valises » sont en cours de délestage : rien ne vous empêche de monter à bord d’un Rafale dont le pilote sera un coach et de faire escale dans certains départements de votre vie.

Cela vous permettra d’avancer vers ce qui vous tient à cœur et de construire votre idéal de vie.

Pour entamer votre réflexion :

La psychothérapie a connu ses heures de gloire aux USA. Woody Allen, un grand adepte du divan a su garder son humour caustique et la décrit ainsi :  le psy a des questions à toutes vos réponses…ça peut durer une éternité et l’éternité, c’est très long, surtout vers la fin ! Si mes films rendent ne serait-ce qu’une personne déprimée, alors je pourrais dire que j’ai fait mon travail…mes films sont une sorte de psychanalyse, sauf que c’est moi qui suis payé et ça change tout !

Désormais, toujours aux USA, le coaching occupe une place prépondérante. Comme le proclame Bill Gates, « tout le monde a besoin d’un coach car il est la seule personne à vous donner du feed-back, à vous demander : est-ce que c’est bien ce que tu voulais dire, faire, obtenir … ?

Un coach est la seule personne à vous donner une chose avec laquelle les gens ne sont vraiment pas bon, c’est la perspective de vous voir tel que les autres vous voient et c’est comme ça qu’on progresse, quelque soit votre position sur l’échelle sociale, le coach vous accompagne véritablement.

Nous avons coutume de dire que l’Europe à au moins 10 ans de retard sur les USA.

Posez-vous une seule question : que pourriez-vous accomplir en 10 ans si vous étiez bien accompagnée ?

Pour conclure :

J’entends fréquemment, « mon psychothérapeute me conseil de ne pas entamer de travail de coaching, d’ailleurs il pourra s’en charger le moment venu… ». Cela revient à dire : « suivez votre thérapie et ensuite vous pourrez envisager d’atteindre vos objectifs » or, on ne prescrit pas une thérapie pour atteindre un but ultérieur, c’est anti-thérapeutique.

Souvent les thérapeutes qui se disent coach prétendent que la thérapie et le coaching c’est la même chose.

Traduction :

Le thérapeute qui veut se positionner sur le marcher du coaching considère qu’il est déjà formé, comme s’il y avait une forme d’équivalence. Si je suis bêtement ce raisonnement et si c’est la même chose, les coachs pourraient donc prétendre faire de la thérapie ?

Evidemment, la réponse des thérapeutes est NON ! Étrange ! Il y aurait donc une vision que le coaching est un sous-produit de la thérapie qui pourrait s’insérer dans la thérapie, mais pas le contraire ?

Cela est une position disqualifiante du coaching par le monde de la thérapie, sachant que les thérapeutes qui tiennent ce discours ne sont pas vraiment formés au coaching, n’ont pas passé d’examen de coaching (ICF ou autre) et se sont donc auto-certifiés coach.

Pour que les choses soient claires :

Le coach accompagne une personne et pas un sujet, ni un objectif.

Par conséquent, tout le monde peut bénéficier d’un coaching. Dans certain cas, le coach soucieux du respect de la déontologie de sa profession, peut s’assurer que la personne qu’il accompagne soit parallèlement suivie par un expert (médecin, thérapeute, nutritionniste…).

Le psychothérapeute fait donc partie de ces experts auquel le coach fait appel lorsque cela se révèle nécessaire. Certains thérapeutes disent « on fait ça aussi » et bien sachez que les coachs ne font pas de thérapie « aussi ». (Source Alain Cardon : Coaching et thérapie, similitudes et différences).

Le coaching est un métier et la thérapie en est un autre ! Les deux fonctionnent très bien l’un sans l’autre, fonctionnent aussi très bien l’un avec l’autre, mais fonctionnent beaucoup moins bien lorsqu’ils sont menés par une seule et même personne pour accompagner une seule et même personne.

Pensez à ceci : votre épicier du coin peut vous vendre du pain, ça ne fait pas de lui un boulanger…

P.S. : Nous tenons à remercier nos partenaires thérapeutes pour leur travail et le respect qu’ils témoignent au notre (ils se reconnaîtront).

Béa pour Les ZamaZones

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!