4 stratégies de manipulation du pervers narcissique

Citation 4 stratégies utilisées par le pervers narcissique pour mieux emprisonner sa victime

4 stratégies utilisées par le pervers narcissique pour mieux emprisonner sa victime

Comment les pervers narcissiques vous manipulent et vous emprisonnent ? Quelles sont les principales stratégies d’emprise qu’utilise le pervers narcissique ?

Si vous avez déjà connu une relation toxique, vous savez à quel point elle peut être dommageable. Or, pour ne pas retomber dans le piège ou pour éviter qu’un proche ne se fasse avoir, il importe de connaître les stratégies que les manipulateurs et manipulatrices utilisent pour vous faire embarquer dans leur histoire.

Il existe une panoplie de stratégie utilisés par le pervers narcissique pour créer et maintenir une emprise sur sa victime. Pour en découvrir encore plus afin de mieux vous protéger, je vous invite à vous procurer mon livre « Relations sous emprise ».

Commençons avec les quatre stratégies de manipulation les plus répandues :

  1. aller à la pèche,
  2. ne pas se faire oublier,
  3. omettre certaines informations pour vous laisser imaginer,
  4. semer le doute.

Stratégie de manipulation #1 – Aller à la pèche

La personne manipulatrice, lors des premières conversations, démarrera plusieurs sujets afin de voir lesquels vous feront réagir. Elle veut savoir dans quoi vous embarquerez ou pour quoi vous vous enflammerez. Son but est de savoir ce qui vient vous rejoindre particulièrement. Elle veut savoir ce qui provoque chez vous des réactions.

La finalité est d’identifier quels sont vos besoins non comblés. Et ça, c’est un élément clé de la manipulation! Le pervers narcissique, qui est un super manipulateur, veut valider si vous réagissez plus fortement :

  • à la réussite financière de certaines personnes : il va vous proposer la possibilité d’investir dans un projet qui ferait de vous un millionnaire.
  • à la complicité au sein d’un couple en particulier : il vous fera rêver, d’une bague, d’un mariage et d’une famille heureuse.
  • aux nombreux voyages que fait un collègue : il vous proposera de l’accompagner dans le sud.
  • à l’idée de démarrer une entreprise : il vous proposera de joindre son équipe et vous fera rêver de devenir associé si vous travaillez fort.
  • à la solitude : il vous fera sentir qu’il sera toujours là pour vous.

Donc, à quoi réagissez-vous? Cela lui permettra de voir sur quoi il pourra jouer, le point sensible qu’il utilisera. Il lance donc différents sujets et attend de voir auquel vous mordez, car c’est cela qui orientera le reste de sa stratégie.

Stratégie de manipulation #2 – Ne pas se faire oublier

Le pervers narcissique s’assurera de vous rencontrer plusieurs fois par hasard, d’être très présent. Vous êtes en relation d’affaires, vous faites partie d’un groupe de réseautage, il va s’organiser pour aller faire un tour de temps en temps ou aller manger justement dans le même restaurant que vous.

Si son désir est d’avoir une relation amoureuse, il fera en sorte de vous voir régulièrement, vous enverra des petits messages, des petits coucous, textos, des appels. Il demandera à quelqu’un de vous parler de lui. Il fera tout ce qu’il peut pour que vous ne puissiez pas l’oublier. Son objectif est de créer une relation de confiance et de créer chez vous un sentiment de souvenir positif. C’est ce que l’on appelle le «love bumping».

Si vous croyez qu’avec lui ou elle, ça se passe toujours bien, que tout est fluide, vous embarquerez donc plus facilement dans son bateau.

Et le fait de vous bombarder de messages gentils, de compliments, de mots doux, cela vous empêche de prendre du recul, de la distance pour retrouver vos repères, profiter d’un bon moment avec vos proches qui pourraient alors se rendre compte du comportement envahissant de la personne manipulatrice…

Stratégie de manipulation #3 – Omettre certaines des informations pour vous laisser imaginer

Le pervers narcissique donnera des informations parcellaires parce que, comme le cerveau a horreur du vide, vous allez combler vous-mêmes les manques.

Je me souviens d’un client qui disait qu’il avait eu une maladie du cerveau, sans dire de quoi il était question. Les clients, mal à l’aise, n’osaient pas poser de questions et ils s’imaginaient tout de suite qu’il avait eu un cancer du cerveau. Ce n’était cependant pas le cas! Il était plutôt schizophrène. Ce n’est pas la même chose. Mais en disant qu’il avait eu une maladie du cerveau, les gens croyaient qu’il s’agissait d’un cancer et le prenaient donc en pitié. Ainsi, si par exemple, il ne payait pas ses comptes dans les délais, les gens avaient tendance à se dire que c’était peut-être dû à son cancer et qu’ils devaient lui donner une chance.

Donc, dans une relation toxique, omettre certaines informations pour que vous combliez vous-même les vides et que vous vous imaginiez un scénario est très pratique pour manipuler autrui!

Le manipulateur peut ainsi moduler son discours au gré du vent, en fonction de votre réaction et de ce que vous allez souffler comme fin de phrase. Il vous donne un morceau d’informations, vous complétez son propos avec l’impression que vous le comprenez tellement et alors, il sait comment s’ajuster.

Stratégie de manipulation #4 – Semer le doute

La stratégie du doute consiste au fait d’utiliser des informations réelles. Par exemple, vous entrez dans une salle et, au fond, il y a trois personnes que vous connaissez qui discutent. Le manipulateur vous dira : « ils sont en train de parler de toi. Tu vas voir, quand nous nous approcherons, ils cesseront de parler, ils parlent dans ton dos ». Évidemment, au moment où vous allez vous approcher des trois autres individus, par politesse, ils arrêteront de parler. Le doute va alors subtilement s’immiscer dans votre tête!

Et la personne manipulatrice va ainsi utiliser divers petits éléments qui sont exacts en partie (oui les gens discutaient ensemble et ont cessé à votre approche). Vous allez commencer à vous questionner. La prochaine fois quand vous verrez les mêmes gens discuter dans un coin et arrêter de parler alors que vous vous approchez, vous allez vous demander s’ils parlent encore dans votre dos… la graine semée dans votre esprit est en train de croître. Pourquoi? Parce qu’on ne peut pas empêcher le cerveau de se poser des questions… et ça, le manipulateur le sait!

Le pervers narcissique sèmera ainsi des petites graines pour que tranquillement, les réflexions qu’il vous a faites, vous vous les ferez ensuite par vous-mêmes. Il vous dira par exemple « Ah c’est étrange, tu as tel symptôme et tel autre symptôme, ça pourrait peut-être être telle maladie. Tu devrais faire attention ». Par la suite, vous allez vous mettre à douter de votre état de santé.

À partir du moment où le doute s’installe, vous allez commencer à remarquer des détails et à faire de mauvais liens.

Si le manipulateur vous dit : « C’est bizarre, tu as les yeux cernés, tu as la peau pas mal blanche, je trouve que tu n’as pas bonne mine », vous risquez ensuite de vous regarder dans le miroir et de vous dire que c’est vrai que vous semblez fatigué. Après coup, vous vous sentirez réellement fatigué parce qu’un certain effet nocebo embarque.

En acceptant ce qu’il vous dit, vous reproduisez inconsciemment ce qu’il pense de vous, même si cela est faux. Donc, il faut faire très attention, car tel que mentionné, son objectif est de semer le doute et il ne le fera pas qu’une seule fois. C’est sur la répétition, car le but est de vous avoir à l’usure.

L’expérience de la grenouille

C’est le principe de la grenouille dans l’eau chaude. Une expérience avait été réalisée, dans laquelle il y avait deux chaudrons. Dans l’un d’eux avait été mise une grenouille et le rond a été allumé. L’eau s’est donc mise à réchauffer tranquillement. Ainsi, la grenouille ne s’en est pas rendu compte, car cela s’est fait très graduellement. Son corps s’est en quelque sorte acclimaté, si bien qu’elle est morte ébouillantée sans même s’en rendre compte. Dans l’autre chaudron, le chercheur a attendu que l’eau bouille pour ensuite y déposer la grenouille. Le contraste était flagrant. Elle a bondi hors de l’eau.

C’est le même principe dans la relation sous emprise. Si, dès la première conversation, le manipulateur tente de vous emprisonner, vous vous en rendrez compte, vous partirez! Alors, il ira de façon graduelle en utilisant ce qui fonctionne bien avec vous.

Parce que l’emprisonneur, ce n’est pas la première fois qu’il manipule. Son jeu est rodé! Il sait très bien comment s’y prendre. Vous n’êtes pas sa première victime, il en a vu d’autres. Il est aussi très adaptatif. Il arrive à modifier sa stratégie en fonction de la personnalité des gens, c’est la raison pour laquelle ça fonctionne excessivement bien.

Dans un prochain article, je vous présenterai le top 10 des signes à observer pour savoir si vous êtes entourés d’amis qui ont une bonne influence ou de gens qu’il vaudrait mieux tenir loin de vous…

Annabelle Boyer
CRHA, mastercoach en neurosciences, praticienne en hypnose, experte en langage corporel

Articles recommandés : 

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2724 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici